Gad Elmaleh sur une application de rencontre ? Ses révélations cash sur son célibat

L'humoriste est célibataire et ne s'en cache pas. Il parvient même à faire rire son public sur ce sujet dans son nouveau spectacle intitulé "D'ailleurs". Il parle de sa vie privée comme jamais !

© LIONEL URMAN / BESTIMAGE

Gad Elmaleh aborde pour la première fois, et sans impudeur, de sujets très personnels sur scène. Dans son nouveau spectacle intitulé D’ailleurs, l’humoriste parle de son célibat « non-subi », de ses enfants, des ses relations de couple et comme toujours de sa famille. Il parle aussi du fait d’être toujours en décalage et « ailleurs », de ses voyages et de ses 50 ans. Pour faire parler de son spectacle, il est évidemment invité à réaliser des interviews promotionnelles. Et celle qu’il offre sur le plateau de C à Vous, sur France 5, a su interpeller Objeko. Mais c’est dans un autre entretien que Gad Elmaleh évoque être sur une application de rencontre. La rédaction vous raconte tout ! Et cela devrait par ailleurs vous donner envie de découvrir son nouveau spectacle.

Gad Elmaleh se confie comme jamais à travers son dernier spectacle

Le célèbre humoriste a vécu au Maroc, au Canada, en France, aux Etats-Unis et il a aussi fait un passage par Monaco. En effet, il a été en couple avec la princesse Charlotte Casiraghi, la nièce du prince Albert II de Monaco. Soit la fille de la princesse Caroline de Monaco. C’est d’ailleurs avec elle qu’il a eu son deuxième enfant, Raphaël, né le 17 décembre 2013. Mais c’était aussi l’occasion pour Gad Elmaleh de découvrir un univers à part et a priori inaccessible. Avec humour, il partage ses observations sur ce monde nouveau pour lui et dans lequel il brille par son inadaptation. « J’ai envie de tout vous dire. Oui, j’ai été avec une vraie princesse que son oncle, il a un pays à lui. Les amis, je suis monté dans des sphères intersidérales sociales, vous n’avez pas idée. Bon là, je suis redescendu. », dit-il notamment dans D’ailleurs.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par GAD (@gadelmaleh)

Interviewé sur les ondes de RTL, Gad Elmaleh se défend de ceux qui pourraient croire qu’il se moque de la famille princière monégasque. Objeko vous l’accorde, s’il y a une personne de laquelle il se moque c’est bien de lui-même. En effet, il fait état de son décalage constant et en joue pour amuser le public comme il sait si bien le faire. « C’est plus une observation sur moi, moi qui me trimballe dans plusieurs univers et qui est toujours en décalage. Alors il y a Monaco, il y a l’expérience aux Etats-Unis, il y a l’arrivée en France, il y a la paternité, et Monaco ça fait partie d’un moment de ma vie qui est vrai. », disait-il, en mai dernier. « Je ne raconte que des choses vraies. Mais je raconte plus mon inadaptation que ce que je me moque de la famille princière. », ajoutait Gad Elmaleh.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par GAD (@gadelmaleh)

Comme il l’explique, son but est avant tout de parler de lui le plus sincèrement possible. Car, jamais encore sur scène il n’avait osé évoquer des éléments si personnels de sa vie. De plus, la conclusion qu’il conduit le public à faire c’est que le « monde des princesses » et le « monde normal » ne sont pas à mettre en compétition. Ce sont deux univers qui gagnent plutôt à coexister. Notamment en parlant de son fils, Raphaël, qui est issu de ces deux mondes-là et qui s’enrichit de ces deux cultures.

Une application de rencontre pour trouver l’amour

Pour revenir au célibat de Gad Elmaleh, l’humoriste compare les relations de couple à la religion dans D’ailleurs. Et c’est ce qu’il expliquait donc sur le plateau de C à Vous, à Anne-Élisabeth Lemoine et à son équipe. « Les gens qui se marient, c’est une forme de radicalisation. On peut être croyant, on peut être dans l’amour serein, on peut être éclairé, mais on n’est pas obligé forcément de se radicaliser. C’est-à-dire de sa marier. », disait-il, ce 8 novembre. Et c’est ce qui a fait tant rire la rédaction d’Objeko.

« L’homme aime séduire, conquérir. Pour cela, il possède une arme fatale : son humour, vif, turbulent. », disait nos confrères de Paris Match à propos de Gad Elmaleh. Il faut donc croire que du haut de ses 50 ans, il n’est « pas malheureux » d’être célibataire. Bien qu’à la fin de son spectacle, et malgré le fait qu’il taxe les couples mariés d’extrémistes de l’amour, il aimerait au fond ne pas être seul. Alors, prêt à rencontrer la femme de sa vie, l’humoriste se dit tout à fait partant pour tenter la méthode 2.0 : les applications de rencontre. Toujours dans les colonnes de Paris Match, il est possible de lire : « Il s’est inscrit sur l’application de rencontre Raya, un réseau social que l’on rejoint par cooptation ». Reste à voir si il va rencontre l’âme-sœur !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par GAD (@gadelmaleh)