Gilbert Rozon, de nouveau accusé d’agressions sexuelles, Patricia Tulasne réclame un montant colossal !

L'ancien juré de La France a un incroyable talent, Gilbert Rozon, doit faire face à un nouveau dépôt de plainte. La comédienne québécoise, Patricia Tulasne, lui réclame un montant colossal pour le préjudice subi.

© DAVID BOILY, ARCHIVES LA PRESSE

Après plusieurs plaintes d’abus concernant Gilbert Rozon, une nouvelle affaire vient d’éclater. En effet, une comédienne québécoise accuse à nouveau l’ancien juré de La France a un incroyable talent d’avoir abusé d’elle. Patricia Tulasne aurait donc saisi la justice canadienne en réclamant 1,6 millions de dollars pour le préjudice subi. Objeko revient donc pour vous sur ce nouveau scandale concernant l’ancien homme fort du festival Juste pour rire.

Gilbert Rozon : de nouvelles poursuites en vue ? La suite d’un dossier qui défraie la chronique

Un homme visé par plusieurs affaires

Depuis longtemps maintenant, Gilbert Rozon doit faire face à de nombreuses accusations selon lesquelles il aurait abusé à plusieurs reprises de différentes femmes. Dès 1998, la justice québécoise commence à s’intéresser à lui. À cette époque, une jeune femme de 19 ans l’accuse effectivement d’avoir abusé d’elle. Une autre supposée victime de 31 ans expliquait même avoir été séquestrée par la star québécoise. Acquitté par les autorités locales, des voix s’étaient élevées contre ce  » Laxisme des tribunaux « . Mais depuis 2017, Gilbert Rozon doit faire face à une nouvelle vague de dénonciations. Un collectif de plusieurs victimes s’est même constitué en regroupant par exemple Julie Schneider, la célèbre présentatrice, ou encore Patricia Tulasne. Elles se sont ainsi faites appeler  » les courageuses «  et ont entrepris d’attaquer Gilbert Rozon aussi bien au civil qu’en correctionnelle.

Pourtant, l’ancien juré de La France a un incroyable talent a toujours été acquitté jusqu’à aujourd’hui des procès dans lesquels il était impliqué. Néanmoins, Patricia Tulasne persiste et signe. Ce jeudi 15 avril, Radio-Canada affirme ainsi que la comédienne continue son action au civil contre Gilbert Rozon.  » Patricia Tulasne demande que justice soit faite, que la vérité de l’agression qu’elle a subie soit démontrée, que les mensonges du défendeur soient exposés « . En effet, selon les journalistes de Radio Canada, il existe bel et bien un nouveau dépôt de plainte de l’actrice auprès du palais de justice de Montréal. Objeko se plonge donc dans cette sombre affaire avec vous.

Des faits, qui remontent à 26 ans

Ce serait en effet en 1994, que Gilbert Rozon aurait eu un comportement pour le moins inadapté envers la comédienne Patricia Tulasne. À l’époque, l’artiste est âgée de 35 ans et participe à une pièce de théâtre dans le cadre de Juste pour rire. Le directeur du festival aurait ainsi rencontré l’artiste dans ces circonstances. À l’issue d’un repas organisé avec toute la troupe, tout aurait dérapé après cette soirée. Selon Patricia Tulasne, Gilbert Rozon se serait  » Introduit de force dans son appartement « . Toujours selon les déclarations de la présumée victime :  » Il l’a alors plaqué contre le mur, s’est jeté sur elle et s’est mis à déboutonner sa robe. Alors qu’elle a résisté au début, Rozon avait des yeux de fou et elle a eu peur qu’il la frappe. Elle avait également peur de ce qu’il pourrait faire à sa carrière « .

 

Ver esta publicación en Instagram

 

Una publicación compartida de @bessonmichael

La victime présumée de Gilbert Rozon explique ensuite qu’il l’aurait  » Traîné dans la chambre à coucher « . Sur place, il l’aurait ainsi agressée. Près de trente ans après les faits, Patricia Tulasne réclame que justice soit faite. Elle demande ainsi que 1,6 millions de dollars canadiens lui soient versés. Soit 600 000 dollars canadiens en dommages et intérêts et un million en dommages punitifs.  » Montant qui ne tient pas compte des dommages punitifs qui pourraient être attribués à d’autres victimes du défendeur  » ; des précisions apportées par le conseil juridique de l’actrice.

Des dénégations formelles

Depuis plusieurs années maintenant, une vingtaine de femmes se sont ainsi constituées partie civile contre Gilbert Rozon. Des faits, qui remonteraient entre 1982 et 2016. Une action collective a ainsi été entamée auprès de la justice canadienne. Pourtant, cette dernière n’a pas souhaité donner suite à cette procédure à la plus grande déception des principales intéressées. À ce jour, Gilbert Rozon continue donc de nier tous les faits qui lui sont reprochés. D’ailleurs, il a pour l’instant été acquitté dans tous les procès dans lesquels il a été impliqué. Des verdicts trop cléments pour certains observateurs.

 

Ver esta publicación en Instagram

 

Una publicación compartida de Bernard Bujold (@bernardbujold)

Patricia Tulasne espère donc que cette nouvelle procédure aboutira enfin. Selon le cabinet d’avocat qui la représente, la victime présumée de Gilbert Rozon voudrait en effet tourner définitivement la page de cette sombre histoire.  » Pendant plus de vingt ans, elle a subi les séquelles de cette agression, seule et en silence. Par la présente procédure, elle demande donc que justice soit faite(…) « . Désormais, il reste donc à savoir comment les juges apprécieront cette nouvelle requête dans ce dossier. Et si pour la première fois, ils condamneront Gilbert Rozon dans le cadre des nombreuses plaintes dont il est l’objet depuis près de trente ans.