Gilles Bouleau donne son avis cash sur cette décision de TF1 qui a suscité l’indignation

Gilles Bouleau et Anne-Claire Coudray animeront la soirée de l'élection présidentielle ce 10 avril prochain sur TF1. Mais elle sera raccourcie au profit du film "Les Visiteurs". Explications du journaliste.

©france inter

Gilles Bouleau, comme sa consœur Anne-Claire Coudray, est revenu en interview sur cette radicale décision de TF1. En effet, pour les élections présidentielles de 2022, la première chaine prend le parti de ne pas faire durer la soirée autant que les années précédentes. Un choix qui a évidemment faire réagir le public. Car, qu’est-ce qui pourrait être plus important que de débattre d’un tel événement pour les Français ? Gilles Bouleau a répondu aux questions du magazine Pure Médias sur ce sujet. Et à l’instar de ses confrères du magazine GalaObjeko vous rapporte tout ce qu’il fallait retenir de son intervention. Car ces deux professionnels de l’info ne semblent pas du tout frustrés de voir leur soirée de travail écourtée au profit du film du dimanche soir…

Gilles Bouleau explique le choix controversé de TF1

Les élections présidentielles approchent à grands pas. Ce dimanche 10 avril, tous les Français sont appelés aux urnes pour élire la ou le président de la République. Mais pour TF1, cela ne semble apparemment pas nécessaire de bloquer la soirée du dimanche soir pour aborder ce sujet capital. En effet, plutôt que de passer plusieurs heures à débattre de l’événement, la première chaîne a décidé de réduire le temps d’antenne de Gilles Bouleau et d’Anne-Claire Coudray. À partir de 21h30, les téléspectateurs de TF1 pourront donc visionner pour la énième fois le film Les Visiteurs à la place. Une décision qui fait donc couler beaucoup d’encre et Objeko n’est pas le seul de vos magazines à le constater.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par TF1 Pro (@tf1.pro)

Sur la Toile, de nombreux internautes regrettent cette décision. Ils y voient la déchéance de la conscience politique des Français. Mais dans les colonnes de Pure Médias, Gilles Bouleau tient à ressuer le public quant à la décision de TF1. « À 21h30, tous ceux qui comptent auront réagi et tout ce qui aura changé dans l’équilibre politique sera dessiné. Je n’ai aucun regret là-dessus. », affirmait-il. De fait, il soutient pleinement le choix de la chaine. Et la partenaire de Gilles Bouleau pour cette soirée électorale, Anne-Claire Coudray, a elle aussi affirmé que les tendances des audiences prouvent que seule la première heure des débats importe au public. Ensuite, ils ont envie de se changer les idées.

Le journaliste et animateur des JT de 20h de TF1 précise également, toujours lors de son interview auprès de Pure Médias, que raccourcir cette soirée électorale sera bénéfique pour les téléspectateurs amateurs de politique. En effet, il ne sera plus question de « diluer » les enjeux de cette élection présidentielle. Il sera plutôt question de viser juste et de traiter directement des vrais sujets. Un argument qui pourrait finalement mettre tout le monde d’accord. Mais Objeko ne vous cache pas que le ton continue de monter sur les réseaux sociaux. Alors, Gilles Bouleau a bien fait d’ajouter un détail pertinent…

Le journaliste ne se laisse pas désarçonner et soutient les décisions du groupe TF1

En effet, Gilles Bouleau était sans doute plus que prêt à répondre à des questions désagréables. Alors, pour terminer de justifier la décision de TF1 de raccourcir la soirée électorale du 10 avril prochain, il rajoute ce détail qui pourrait clore les débats. « Pour les gens qui veulent approfondir, ils basculent sur l’antenne de LCI jusqu’au bout de la nuit. », annonçait le journaliste. De plus, il laisse planer le suspense quant à la soirée électorale du second tour des élections présidentielles. En effet, le groupe TF1 pourrait décider de changer de stratégie ou tout simplement la poursuivre.

Enfin, nos confrères du magazine Gala citent à juste titre l’intervention de Thierry Thuillier au sujet de la décision de TF1. Car, comme Gilles Bouleau, le directeur général adjoint du pôle information du groupe TF1 soutient cette décision. Il précise alors notamment qu’à 21h30, il ne faut aucun doute que « l’intégralité des faits, des résultats, des réactions, des commentaires » seront énoncés « dans la partie chaude d’une heure et demie. », disait-il. Tout ceci en imaginant évidemment que les résultats des votes soient bien communiqués à 20 heures aux chaines de télévision.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Gilles Bouleau (@gillesbouleau_off)

Enfin, Objeko vous rappelle que d’autres chaines que celles du groupe TF1 traiteront de la soirée électorale ce 10 avril prochain. Ainsi, il ne sera pas nécessaire de crier au scandale mais tout simplement de zapper pour ne pas suivre Les Visiteurs. Gilles Bouleau aura en revanche fait attention de n’évoquer que TF1 et LCI au cours de son interview chez Pure Médias.