Gloria TF1 : Ce gros détail qui perturbe énormément les téléspectateurs !

Fan de séries mélangeant suspense et retournements de situations ? Gloria rassemble tous ces ingrédients et bien d'autres encore. Sauf quelque chose nous intrigue...mais quoi ?

© Julien Cauvin / Denis Manin / QUAD / TF1 / Télé-Loisirs

Depuis fin mars, les amateurs de sensations fortes ont rendez-vous avec la série Gloria. Tout semble réussi, à un détail près…lequel ?

Gloria, une série étonnant

Un casting de qualité

Pour jouer Gloria, TF1 n’a pas eu à chercher loin. En effet, il lui a suffi de regarder ce que faisait la concurrence. Et là, c’est évidence. Cécile Bois est parfaite pour ce rôle. En effet, depuis sept ans, téléspectateurs suivent les déboires de Candice Lenoir. Et ils en redemandent. Alors, pourquoi pas lui proposer de faire partie de cette belle aventure ? Le temps d’une saison, elle va également donner la réplique à d’autres acteurs aussi prestigieux. Objeko pense notamment au comique Mathieu Madénian. Il est génial dans un le rôle du voisin peu excentrique. Quant à Bernard Le Coq (Une famille formidable), il fait des infidélités à Annie Duperey et la remplace par Nicole Calfan.

Dans Gloria, le personnage masculin qui illumine la petite lucarne, c’est JoeyStarr. Objeko se souvient de sa performance exceptionnelle dans le film Polisse de Maïwenn. Cette fois, en incarnant un ancien détendu, il va vraiment aider notre héroïne à avancer dans ses recherches. Du côté des forces de l’ordre, on a un duo de chic et choc. D’un côté, le beau-frère interprété par Malik Zidi. De l’autre la responsable des opérations, à savoir Barbara Schulz. Avec eux, tout devrait bien se passer. Sauf que…

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Barbara SCHULZ (@thebarbaraschulz)

Un rôle taillé sur mesure…ou presque !

La chérie d’Arié Elmaeh a accepté de répondre aux questions de nos confrères. Comment s’est-elle préparée pour ce rôle de femme flic ? Tout d’abord, elle tient à préciser que le réalisateur avait des exigences particulières « Il voulait que j’incarne une méchante, un personnage bien complexe. » Ça tombe bien, c’est dans ses cordes, car elle souhaitait de changer de registre. Finie la jeune femme bien rangée et trop gentille.

De ce fait, elle nous raconte ce que c’est d’être le personnage bordeline de Gloria  « Si Marianne paraît intègre et très impliquée dans son travail, quand elle se retrouve face à Gloria, cette avocate qui lui a fait perdre la garde de ses enfants, elle va « vriller », être à la limite de la folie« 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Barbara SCHULZ (@thebarbaraschulz)

Aussi, en coulisses, elle tient vraiment à s’entrainer pour que son personnage soit crédible aux yeux des futurs fans de Gloria. Pour se faire, elle va aller à la rencontre des professionnels. « côtoyé des flics, appris à tenir une *rm*, mais aussi les bons gestes pour procéder à une arrestation, ce genre de choses… De ce côté-là, j’étais à l’aise. » De plus, de son propre aveu, elle « avait des kilomètres de dialogues à apprendre ! Je me suis donc attelée, très en amont, à les mémoriser » L’objectif est clair, net et précis. Elle voulait se sentir « vraiment à l’aise au moment du tournage et de pouvoir me concentrer sur la façon d’incarner Marianne, sans la caricaturer. » Alors, est-ce que cela suffit à convaincre le public ? Sans plus attendre, voici la réponse !

Ce détail qui change tout

Barbara Schulz est très claire sur ce point. Son personnage a un rôle important dans la police. Or, dans le quotidien, rien ne doit laisser présager qu’elle occupe ce genre de responsabilités. Soit, c’est une manière de jouer qui demande beaucoup de rigueur et de précision. Hélas pour elle, il y a un détail auquel personne n’a pensé. Même pas l’équipe des costumes ou des retouches maquillage.

À chaque épisode de Gloria, ce type de commentaire devient en plus en plus récurrent. Où sont donc passés les cheveux châtain clair de la comédienne ? D’ailleurs, ce n’est pas qu’une question de couleur, mais aussi de longueur. A-t-elle vraiment décider de changer d’apparence physique ou bien est-ce une perruque ?

Dans un récent entretien, Barbara Schulz nous fait comprendre qu’elle a mis une perruque. Une fois qu’elle l’avait sur la tête, c’était le moment de montrer son talent artistique. Même si elle n’a plus rien à prouver à son public, qu’elle essaie de prévenir ses fans avant de se métamorphoser comme ça. Ils ont eu la peur de leur vie ! Et vous, que pensez-vous de cette série sur TF1 ? Mérite-t-elle une seconde saison ? Suite au prochain épisode…