Grégory Lemarchal : ses derniers mots avant de mourir enfin dévoilés

Cela fait quinze que Grégory Lemarchal a rejoint ses amies les étoiles. Pour autant, personne ne l'a oublié. Ni les fans ni ceux qui étaient là quand la maladie a fini par remporter la b*taille. Sans plus attendre, Objeko vous révèle sa dernière obsession.

© Christophe Chevalin/TF1-Grégory Lemarchal : ses derniers mots avant de mourir enfin dévoilés

Après plusieurs décennies de silence, les amis de Grégory Lemarchal acceptent de confier ses derniers mots. Sortez les mouchoirs, ça pique !

Grégory Lemarchal nous manque tant !

Au début du mois d’avril 2007, après une énième rechute, les médecins de Grégory Lemarchal décident de l’hospitaliser. Comme toujours, son optimisme légendaire prend le dessus. Du coup, il ne prépare même pas assez d’affaires au cas où son séjour s’éternise. Heureusement que sa fiancée Karine Ferri est dans les parages. En coulisses, elle s’occupe de tout et le supplie de mieux s’organiser à l’avenir. Contre toute attente, ce n’est pas qu’une banale crise. Son état se détériore tellement vite que les spécialistes aimeraient à tout prix procéder à une greffe de poumons le plus rapidement possible. Hélas, à cause d’un problème de compatibilité qu’ils ne peuvent pas maitrisent, les espoirs de l’entourage et des soignants réduisent à vue d’œil. Quelques jours après son arrivée, à bout de forces, le virtuose de la Star Academy s’éteint. Mais avant, il a un message à faire passer à ses fans !

Encore là malgré tout !

Il y a quelques  jours, les parents de Grégory Lemarchal ont le cœur en fête. Grâce à leur association qui porte le nom de feu leur enfant, les autres malades pourront se ressourcer dans une résidence médicalisée. Située en région parisienne, et plus spécifiquement à Rueil-Malmaison, Objeko vous dit un peu plus. Très investi dans sa mission, le père de l’artiste prend la parole et précise. « Dans cette maison innovante, et durant une semaine, on fabrique avec les patients leur projet de vie, entourés, entre autres, d’une assistance sociale, d’un thérapeute, d’un chef de projet. Puis on les suit à distance, [pendant] deux, six mois, un an, avec des intervenants, des coachs sportifs qui peuvent aussi leur rendre visite. » Son objectif est clair : « ne veut laisser personne au bord de la route ! »

Cette seconde où tout a basculé pour Grégory Lemarchal

Quelques heures avant de rejoindre le paradis, Grégory Lemarchal se rend compte que si le greffon n’arrive pas, il est condamné. Aussi, il demande à ses proches de contacter la chanteuse Hélène Ségara. Comme on le découvre sur l’image ci-dessus, les deux artistes avaient un lien qui va au-delà de la passion commune. Incapable de regarder ses parents et sa sœur dans les yeux, il s’adresse directement à sa collègue. “Surtout, dites-leur de ne jamais baisser les bras.” Ceux qui sont atteints de la même pathologie que lui devraient prendre exemple sur son parcours. Sur le point d’être endormi pour l’éternité, son discours ne laissera personne indifférent, y compris les plus durs à cuire. Se sachant en sursis depuis son  enfance, il aimerait tant que ses proches diffusent sa bienveillance. Aussi, en chacun de nous, tel un mantra, on devrait graver à jamais dans notre âme les paroles de ce terrien en détresse. « Ne vous interdisez rien tant que c’est possible ! »