Grégory Lemarchal : ses derniers mots avant de partir…

Grégory Lemarchal ne quitte pas les mémoires et il ne les quittera sans doute jamais. Doté d’un talent extraordinaire et malheureusement associé à un destin tragique, il reste une figure incontournable de la chanson française. Retour sur les derniers mots de la star.

Grégory Lemarchal : ses derniers mots avant de partir...
© Capture Facebook

Grégory Lemarchal nous quittait alors qu’il n’avait que 23 ans seulement. Il savait que ses fans l’attendaient pour un deuxième album et il était impatient de sortir de l’hôpital pour travailler sur ce projet. Mais la maladie de Grégory Lemarchal a malheureusement été plus forte que ses rêves et ses ambitions. Deux ans après avoir remporté la victoire de la saison 4 de la Star Academy, Grégory Lemarchal a rejoint les étoiles définitivement. Nous étions le 30 avril 2007 et il rendait son dernier souffle à l’hôpital Foch, à Suresnes. C’est un monde qui s’effondrait alors pour les fans et les proches de Grégory Lemarchal. Objeko revient avec vous sur les derniers mots du chanteur. Des phrases qui témoignent de la volonté, du courage et de la force de Grégory Lemarchal.

Grégory Lemarchal perdait la vie à l’âge de 23 ans, à l’aube de son deuxième album

Les parents de celui que le public appelle « le petit prince à la voix d’ange » ont appris très tôt que leur fils était atteint de la mucoviscidose. Ce fut brutal, comme ils l’expliquaient dans les colonnes de Paris Match, quelques années en arrière. Brutal car ils apprenaient en même temps que l’espérance de vie des personnes atteintes de la mucoviscidose ne dépassait pas en moyenne les 15 ans. Et qu’il s’agissait d’une maladie encore incurable, nécessitant de lourds traitements. Tout cela alors que Grégory Lemarchal n’avait que 20 mois ! Objeko vous l’accorde, le fait que ce talentueux jeune homme ne soit parti qu’à l’âge de 23 ans et qu’il ait pu accomplit tant de chose dénote certainement déjà d’une grande force de caractère.

Grégory Lemarchal a très tôt appris que sa maladie ne lui permettrait pas de vivre comme tout le monde. En effet, la mucoviscidose touche principalement les organes liés au souffle et à la respiration. Pourtant, Grégory Lemarchal parvenait à chanter comme personne ! D’ailleurs, il avait cette capacité à oublier qu’il était malade quand il se produisait sur scène. Par exemple, il avait été interrogé par les médias à propos de sa victoire dans la Star Academy. Selon lui, si il avait réussi à gagner avec 80% des voix du public, c’était parce qu’il a tout donné sans rien « garder sous la pédale », disait-il sur Europe 1.

Après sa victoire, Grégory Lemarchal sort un premier album. Cela cartonne pour lui. Il devient même ami avec Hélène Ségara, l’une de ses idoles. Et il rencontre l’amour en la personne de Karine Ferri. Il ne manquait donc plus que la maladie décide de le laisser en paix pour qu’il soit comblé. Mais ses fans savent qu’un sort différent l’attendait.

Les ultimes moments de la vie du chanteur à la voix d’ange

En février 2007, Grégory Lemarchal décide de faire une pause médiatique quelques temps. Conscient qu’il risque d’affoler ses fans, il précise que ce n’est pas à cause de la mucoviscidose mais parce qu’il travaille sur son deuxième album. Au mois de mars, il enregistre plusieurs titres et il dédie même l’un d’eux à Karine Ferri. À la fin du mois, le 30 mars, il retrouve Hélène Ségara pour faire la première partie de la première date de tournée de la star. Un réel bonheur pour lui. Mais après cette date son état de santé se dégrade à toute vitesse. Le 2 avril, Grégory Lemarchal est hospitalisé en urgence. Il doit à présent espérer une greffe des poumons pour s’en sortir. Le chanteur et son entourage sont confiants et imaginent que la sortie de l’hôpital prendra place dans quelques semaines.

Malheureusement, la greffe n’arrive pas. La santé de Grégory Lemarchal devient critique et il est placé en coma artificiel pour soulager ses douleurs. Le au soir plus précisément, ce geste médical est effectué avec son accord et celui de sa famille. Mais la greffe n’est toujours pas là donc, et la rédaction d’Objeko sait que c’est encore très triste d’aborder ce sujet pour les fans et les proches du chanteur. Grégory Lemarchal décédait ainsi le

Dans les colonnes de Paris Match, les parents de Grégory Lemarchal ajoutent qu’ils ont su lire son regard avant qu’il ne s’endorme. Selon eux, le regard « droit » et « volontaire » de leur fils voulait dire : « Endormez-moi, je n’en peux plus, mais réveillez-moi très vite avec deux poumons tout neufs car on m’attend pour mon deuxième album. »


Julie Bourdin

Julie Bourdin - Rédactrice web passionnée par la culture et par l’actualité. Je me fais un devoir de tenir mes lecteurs informés sur les dernières news.