Grossesse : jusqu’à quel âge les femmes peuvent-elles tomber enceintes

Dans cet article, on vous dévoile l'évolution de la grossesse au fil des années. Quel est l'âge de la première grossesse et de la dernière ?

© capture facebook

La plupart des femmes vont réussir à tomber enceintes entre 4 et 7 mois. Au bout d’un an de « tentative » de grossesse, 8 à 9 couples sur 10 auront eu un début de grossesse. Aujourd’hui, les femmes accouchent de leur premier enfant entre 30 et 31 ans. À savoir, « Plus la première naissance est retardée, plus elle risque de ne pas avoir lieu et plus le nombre final d’enfants risque d’être faible », explique l’Ined dans un communiqué officiel datant du 18 novembre 2021. Découvrez dans cet article jusqu’à quel âge une femme peut tomber enceinte.

Tout savoir sur l’évolution de la grossesse dans notre société

Les femmes ont leur premier enfant plus tard que par le passé

Selon les recherches européennes des chercheurs Eva Beaujouan, du Centre Wittgenstein en Autriche, et Laurent Toulemon, de l’Ined, l’évolution de l’âge de la mère pour le premier enfant n’engendre pas une baisse de la fécondité dans les différents pays étudiés. En effet, toutes les mesures du gouvernement qui aident les parents à concilier vie professionnelle et familiale ont aussi un impact positif dans leur choix et donc la fécondité des populations.

Pour rappel, dans l’hexagone, l’âge médian des femmes à la naissance de leur premier enfant a beaucoup évolué. En effet, en 1977, les mères accouchaient la première fois vers 26,5 ans. En 2016, le chiffre passe à 30,6 ans. Le recul de cet âge est dû à plusieurs facteurs. L’arrivée de la contraception et de l’indépendance des femmes. De plus, elles ont augmenté leurs niveaux de diplômes, elles arrivent alors plus tardivement sur le marché du travail et avant de fonder une famille, elles veulent s’épanouir dans leur métier et avoir une situation stable.

À partir de quel âge parle-t-on de grossesse tardive ?

Quand les femmes atteignent l’âge de 35 ans, les médecins notent une baisse significative de leur fertilité. Ensuite, le prochain palier de baisse se situe à l’âge de 38 ans. À partir de 40 ans, on parle de grossesse tardive. Encore après, vers 45 ans et plus, il s’agit de grossesses hypertardives. Une chose est sûre, l’âge du premier enfant a nettement reculé avec les années qui passent. En effet, l’INED (Institut National des Etudes Démographiques) a sorti en 2017 une étude sur ce sujet. En 1974, les femmes mettaient au monde leur premier enfant à 24 ans. En 2017, l’âge est passé à 30,7 ans. Dans cette même logique, quand une femme a plusieurs enfants, il arrive plus fréquemment que la dernière grossesse se passe vers la quarantaine.

Jusqu’à quel âge peut-on tomber enceinte ?

La fertilité de la femme signifie sa capacité à tomber enceinte. Cette disposition baisse énormément à partir de l’âge de 35 ans. Elle devient quasi nulle à partir de la ménopause, c’est-à-dire aux alentours de 50 ans, qui est le seuil ultime. En réalité, la femme n’a déjà plus beaucoup de chance de commencer une grossesse quelques années avant la ménopause finale. Il s’agit de période de préménopause où le cycle se dérègle déjà fortement. Ainsi, après 40 ans, le délai pour espérer tomber enceinte sera beaucoup plus long. De plus, les risques de problèmes de santé pour la maman et le bébé sont aussi plus importants.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Dolorés (@tessond)

Par exemple, selon l’INED, les risques de fausse couche représentent 12 % à l’âge de 25 ans, mais passent à 30 % à l’âge de 43 ans. De plus, les experts de l’institut précisent qu’une femme de 30 ans aura 75% de chance d’entamer une grossesse dans l’année. Alors qu’à 40 ans, le pourcentage chute à 44%. Enfin, sachez que la PMA (Procréation Médicalement Assistée) a aussi moins de chances de marcher en fonction de l’âge de la femme désireuse d’avoir un enfant. En effet, quand celle-ci dépasse les 35 ou 40 ans, c’est plus compliqué. Mais tout est possible ! On peut avoir sa première grossesse à 45 ans, mais le parcours sera plus difficile et risqué.