Guy Carlier a été victime d’un odieux cambriolage: Il se met en colère sur la Toile

Le célèbre chroniqueur, écrivain et parolier ne manque pas de mots pour exprimer sa colère. Sur Twitter, il décide de dévoiler le saccage de son appartement avec des images saisissantes à l’appui.

Guy Carlier
Source : TF1

Guy Carlier ne se doutait pas qu’en revenant chez lui, il trouvait son logement dans un tel état. Pour les personnes qui ont connu un cambriolage, elles comprendront certainement les sentiments qui habitent le chroniqueur et écrivain quand il écrit ses messages sur Twitter. Un mélange de tristesse, de colère, d’injustice… Guy Carlier n’en revient pas et il le fait savoir. Les internautes sont sous le choc eux aussi. Mais certainement pas autant que lui, Objeko en convient. Au fils des messages qu’il partage sur la Toile, Guy Carlier va préciser son sentiment et partager d’autres photos du saccage de son domicile. De quoi provoquer des hauts le cœur à son audience, atterrée de constater que ce phénomène est de plus en plus fréquent.

Heureusement, au bout du troisième message, Guy Carlier tente de dédramatiser la situation. Même si il est en position de victime et qu’il a toutes les raisons d’être en état de choc, il trouve le moyen de rire. Une attitude qui dénote d’un trait de caractère propre au célèbre chroniqueur. Le rire rend les événements légers, il peut guérir et il peut aussi servir de carapace. Et nous sommes bien dans une situation dans laquelle le rire devient primordial pour Guy Carlier. Face à l’horreur et à l’incompréhension, c’est un mécanisme de défense dont les internautes diront le plus grand bien sur les réseaux sociaux.

Guy Carlier tombe de haut, le choc est d’une rare violence

Alors que le Festival d’Avignon battait son plein, Guy Carlier y jouait son spectacle, Guy et Guitou. Il ne se doutait pas que pendant qu’il était sur scène, des personnes malintentionnées étaient en train de saccager son domicile.

Guy Carlier est un personnage public et bien connu des Français, à la radio comme à la télévision. Il a surtout été actif dans les années 2000 en tant que chroniqueur. Dans les années précédentes, il s’illustrait plus discrètement en tant que parolier. En effet, il a même écrit l’un des titres de Johnny Hallyday : Ce qui ne tue pas nous rend plus fort.

Le célèbre acolyte de Marc-Olivier Fogiel dans On ne peut pas plaire à tout le monde, a aujourd’hui 72 ans. Et avec toutes les épreuves qu’il a eu dans sa vie, il se serait bien passé d’un cambriolage en plus, Objeko vous l’accorde. En effet, Guy Carlier s’est battu contre la boulimie pendant des années. Il pesait plus de 250 kilos et il est aujourd’hui très mince. Encore plus que lorsqu’il témoignait, en 2019, sur le plateau d’Anne-Elisabeth Lemoine pour C à Vous.

Son humour a toujours été sa marque de fabrique, sa façon de se faire connaître et apprécier. Et il continue d’affiner son art et de travailler à faire vivre sa passion en étant cette fois sur scène.

Un cambriolage odieux met l’écrivain dans une rare colère

Malheureusement, Objeko vous le disait, des cambrioleurs ont profité de la présence de Guy Carlier sur scène pour mettre son domicile à sac. Ils n’ont pas volé grand chose mais tout de même des objets de valeur. D’une valeur autant pécuniaire que sentimentale. Alors, Guy Carlier écrivait “Envie de pleurer” pour conclure son premier message du Twitter.

Dans le message suivant, il s’emporte et insulte son cambrioleur. Il passe en somme du choc à la colère. Et sous chacun des messages que Guy Carlier va partager, les internautes lui affirmeront son soutien. En effet, comment ne pas compatir devant la violence de cet acte. Comme il le précise enfin, dans son dernier message, le pire ce n’est pas le vol, c’est l’intrusion et le saccage.

Pour terminer de parler de cette histoire, Guy Carlier fait enfin preuve d’humour. Un élan certainement réflexe qui va lui permettre de “dédramatiser”. En effet, heureusement qu’il n’était pas chez lui pendant que les cambrioleurs sont venus se servir.


Julie Bourdin

Julie Bourdin - Rédactrice web passionnée par la culture et par l’actualité. Je me fais un devoir de tenir mes lecteurs informés sur les dernières news.