Hapsatou Sy perd son procès pour diffamation public mené par Thierry Ardisson

Hapsatou Sy a beau avoir perdu ce coup-ci, elle n’en a pas fini avec ses détracteurs…

Hapsatou Sy perd son procès pour diffamation public mené par Thierry Ardisson
© Domine Jerome/ABACA / Domine Jerome

Hapsatou Sy, brillante chroniqueuse et chef d’entreprise, a souvent été victime de propos injurieux et racistes. Son altercation en 2018 avec Eric Zemmour a beaucoup marqué les esprits. Après avoir mené des actions en justice, c’est au tour de la chroniqueuse de se retrouver sur le banc des accusés. Son ancien patron, le présentateur Thierry Ardisson, vient de gagner le procès qu’il lui avait intenté pour diffamation publique. L’équipe Objeko vous relate les éléments de cette bataille juridique.

Hapsatou Sy : portrait d’une entrepreneuse

Peut-être avez-vous découvert Hapsatou Sy dans Les Reines du Shopping, Les Terriens du Dimanche , ou encore Le Grand 8. Pourtant, la chroniqueuse est avant tout une entrepreneuse de talent !

Née en 1981 dans les Hauts-de-Seine de parents Sénégalais et Mauritaniens, elle mène des études exemplaires. Elle obtient un Diplôme d’études supérieures économiques (DESE) Commerce et affaires nationales au CNAM à Paris. Elle se lance immédiatement dans l’entrepreneuriat en créant Ethnicia, des espaces de beauté pour toutes les femmes. Son succès est immense. Hapsatou Sy rencontre même Nicolas Sarkozy, alors Président de la République, et représente l’entrepreneuriat au féminin au sommet du G20. 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Hapsatou SY (@hapsatousy)

Dès 2012, l’entrepreneuse commence à apparaître sur le petit écran, notamment dans l’émission 100% féminine Le Grand 8, aux côtés de Laurence Ferrari, Roselyne Bachelot, et Audrey Pulvar. En 2017, elle devient chroniqueuse d’Afrique Investigation sur Canal+ Afrique. La même année, elle rejoint Thierry Ardisson sur Les Terriens du Dimanche. On a pu la voir aussi dans Danse avec les Stars, Tout le monde a son mot à dire, ou Les Reines du Shopping. Hapsatou Sy a une très belle carrière derrière elle, dont elle peut être fière. Cependant, elle a malheureusement souvent été la cible de propos racistes qu’elle combat vaillamment. 

La chroniqueuse clash avec Eric Zemmour sur Salut les Terriens

Avant même d’en venir au clash entre Eric Zemmour, Thierry Ardisson, et Hapsatou Sy, Objeko vous rappelle que les propos racistes à l’égard de la chroniqueuse n’ont rien de nouveau. Ceux-ci avaient été particulièrement virulents lors de son apparition dans Danse avec les Stars, en 2017. Les internautes s’étaient alors déchainés, et la chroniqueuse s’était -à juste titre- insurgée contre ce racisme décomplexé. 

Un an plus tard, en 2018, Eric Zemmour est l’invité des Terriens du Dimanche, où Hapsatou Sy est chroniqueuse. Le polémiste avait alors tenu des propos plus que limite à la chroniqueuse : “[la mère d’Hapsatou Sy] a eu tort de l’appeler par ce prénom. Plutôt que Hapsatou, elle aurait mieux fait de l’appeler Corinne. Ça vous irait très bien !”. Le reste de la séquence avait été coupée au montage. Cependant, la chroniqueuse avait tout enregistré, et a tout dévoilé sur son compte Instagram. Hapsatou Sy lui répond : “ pour moi qui aime ma France, que j’aime ce pays, que ça vous plaise ou ça vous déplaise, je trouve que ce que vous venez de dire n’est pas une insulte à mon égard, c’est une insulte à la France

Le polémiste continue dans sa lancée en disant : “C’est votre prénom qui est une insulte à la France. La France n’est pas une terre vierge. C’est une terre avec une histoire, avec un passé. Et les prénoms incarnent l’histoire de la France”. Par la suite, la chroniqueuse a quitté son poste sur Les Terriens du Dimanche. 

Hapsatou Sy perd le procès de diffamation publique contre Thierry Ardisson

En 2019, Hapsatou Sy sort le livre “Made In France”, dans lequel elle revient sur cet échange avec Eric Zemmour, et accuse Thierry Ardisson de complicité. Le chroniqueur ne l’entend pas de cette oreille. Il dépose une plainte pour diffamation publique. Le 19 octobre dernier, la 17e Chambre correctionnelle du tribunal judiciaire de Paris donne raison à Thierry Ardisson. En effet, la diffamation est une atteinte à l’honneur à la personne selon l’article 29 de la loi de 1881. Thierry Ardisson n’est pas l’auteur des propos injurieux, et n’a pas été poursuivi pour cela. Il est donc protégé par la loi. Il est à noter que Hapsatou Sy défend le fait qu’elle n’ait pas perdu son procès, comme elle l’explique elle-même dans le post Instagram cité ci-dessous.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Hapsatou SY (@hapsatousy)

Malgré cet échec, Hapsatou Sy n’en a pas fini avec cet incident. À la suite des propos d’Eric Zemmour, la chroniqueuse avait porté plainte. Le procès est prévu pour septembre 2022, et il y a de fortes chances pour que celui-ci aille en sa faveur. L’équipe Objeko vous tiendra informée des prochains rebondissements de cette affaire judiciaire. 


Julien Marca

Rédacteur web passionné d'art, de gastronomie et de voyages, je vous livre les dernières actualités tout en parcourant le monde.