Harry évoque l’enfer que vivait sa mère Diana, cet affront de trop à Elizabeth II, « Ce qu’ils ont fait à maman »

Dans un podcast, Harry tient encore une fois des propos fracassants. Libéré de ses obligations de réserve vis-à-vis de la couronne d’Angleterre, il revient sur les drames qui ont pavé la vie de sa mère Diana.

Harry évoque l’enfer que vivait sa mère Diana, cet affront de trop à Elizabeth II, « Ce qu'ils ont fait à maman »
© Tim Graham/Getty Images

Harry et Meghan ont réussi à se libérer de leurs obligations quant à la monarchie britannique. La rupture ne s’est pas faite sans encombres. Néanmoins, ils peuvent à présent dire ce qu’ils pensent sans se soumettre à la réserve qui incombe aux membres de la famille royale britannique. Cela a même eu l’effet d’une bombe dans les médias quand le couple a accordé une interview sans concessions à Oprah Winfrey. Alors que le mari de la reine d’Angleterre venait de quitter ce monde, la couronne s’est retrouvée taxée de racisme car Harry et Meghan expliquaient que la famille discutait ouvertement de la couleur de peau d’Archie avant même sa naissance, insinuant que si il était noir, il ne pourrait pas prétendre aux mêmes droits que les autres membres de la famille royale. C’était la goutte de trop pour Meghan Markle qui était déjà en souffrance dans cette atmosphère pesante.

Harry ne pouvait alors pas s’empêcher de faire un parallèle avec sa mère, Diana. Et il a pris les choses en main pour que son couple puisse quitter les rangs de la famille royale au plus tôt. Il était hors de question qu’il revive son enfance une nouvelle fois. Dans un podcast diffusé ce 13 mai, le prince Harry revient justement sur les tourments de sa mère. Diana était adorée par ses fils et par le peuple britannique. Mais pas vraiment par tous les membres de la famille royale d’Angleterre. C’est donc une nouvelle déclaration du prince Harry qui va faire polémique alors que sa grand-mère Elizabeth II, la reine d’Angleterre, est en deuil de son mari. Objeko vous raconte tous les détails.

Harry reste encore très marqué par ce qui est arrivé à sa mère, Lady Diana

Le prince Harry et son frère, le prince William, sont les enfants de Lady Diana et du prince Charles. Charles est le fils aîné de la reine d’Angleterre, Elizabeth II. Ainsi, le prince Charles est l’héritier direct de la couronne de sa mère. Et son fils aîné, William, après lui. Pourtant, cela n’a pas empêché Harry de ressentir la pression sur ses épaules. Ne pas être l’héritier du trône lui aura néanmoins peut-être permis de quitter la famille royale britannique avec davantage de facilité que si son frère avait voulu en faire autant.

Lady Diana et le prince Charles ont divorcé en 1996, après 15 ans de mariage. Et quelles années ! Le monde entier se souvient de la détresse psychologique et de l’isolement de Lady Diana. Dans les médias, cela faisait régulièrement les gros titres et ce n’était pas pour arranger les choses. Aussi, Harry peut enfin ouvertement s’exprimer sur cette souffrance trop longtemps passée sous silence. Celle que sa mère connaissait et qu’il a su reconnaître chez son épouse, Meghan Markle, avant qu’il ne soit trop tard. Les ressemblances sont frappantes, Objeko en convient.

Harry a secoué l’Angleterre en offrant cette interview à Oprah Winfrey. Mais il a ensuite tenu à dire tout le plus grand bien de sa grand-mère, la reine Elizabeth II. Il s’est ensuite rendu aux obsèques de son grand-père qu’il aimait tant. Mais pour ce qui est de son père, le prince Charles, Harry n’a pas vraiment de mots tendres à lui adresser.

Des propos glaçants qui jettent de l’huile sur le feu

Dans ce fameux podcast du 13 mai, le prince Harry évoque donc les terribles moments que sa mère a dû affronter. Le tout, sans soutien de la part de son mari. Quelques semaines auparavant il disait même que leur relation avait de grandes similitudes avec ce que le public peut découvrir dans la série de fiction The Crown. Lors de son interview pour le podcast, Harry déclare qu’il a dû apprendre très tôt à « sourire et encaisser ». Et ce n’était pas forcément une vie qu’il souhaitait pour ses enfants.

Ensuite il insiste et déclare : « Je ne veux pas être là, je ne veux pas faire ça, regardez ce qu’ils ont fait à maman. Comment vais-je pouvoir m’installer et avoir une femme et une famille alors que je sais que cela va se reproduire ? ». Des propos qui relancent alors les doutes quant à l’orchestration de l’accident mortel de Diana sous le pont parisien de l’Alma, en août 1997.

Harry évoque ensuite son père et souligne les terribles traitements qu’il a dû recevoir enfant. Selon lui, cela explique qu’il ait reproduit ce schéma destructeur. Décidément, le fait que le prince Harry puisse parler librement n’a pas fini de faire de l’ombre à la gloire immaculée de la royauté britannique… Affaire à suivre !


Julie Bourdin

Julie Bourdin - Rédactrice web passionnée par la culture et par l’actualité. Je me fais un devoir de tenir mes lecteurs informés sur les dernières news.