Hélène Darroze (Top Chef) inconsolable depuis la mort de cet être cher, elle s’effondre !

Hélène Darroze n'est pas qu'une cuisinière exceptionnelle. C'est également une personne sensible qui prend les choses à cœur. Ce jour-là, tout va s'écrouler autour d'elle !

© AFP PHOTO / PATRICK KOVARIK

Hélène Darroze n’a pas l’habitude de parler de sa vie privée sur la Toile. Sauf que là, elle n’a pas le choix. Que la vie est cruelle !

SOS Hélène Darroze en détresse !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Hélène Darroze (@helenedarroze)

Depuis 15 ans, Hélène Darroze a réalisé son rêve. En adoptant Charlotte et Quiterie, elle devient une maman de cœur. À partir du moment où ses démarches ont abouti, elle prend son rôle très au sérieux. D’ailleurs, ce n’est pas pour rien qu’elle est amie avec Laetitia Hallyday. Les deux femmes partagent les anecdotes à propos de leurs filles ainsi que leurs méthodes d’éducation. Sur la Toile, la cuisinière aux multiples récompenses n’est pas muette. Elle nous met l’eau à la bouche avec ses recettes. Bien évidemment, elle dissémine quelques indices sur sa complicité avec ses deux princesses. Pourquoi s’en priver ? Hélas, ce mois de novembre ne ressemblera à aucun autre. Démolie par ce récent coup du sort, elle ignore si elle pourra être assez forte pour assumer le tournage de la nouvelle saison de Top Chef. Déjà que la pandémie a laissé des stigmates dans son insconcient. De plus, l’absence de son complice de toujours Michel Sarran lui pesait sur le moral. C’est l’évidence, celle qui remet son titre en jeu a du pain sur la planche ! Jugez plutôt !

Fière de ses deux merveilles

Il y a presque six ans, le jury de la Veuve Cliquot lui décerne le titre de Meilleur femme chef du monde à Hélène Darroze. Quel magnifique prix ! Cependant, dans le secret de son âme, elle estime que le plus beau des cadeaux est l’adoption de celles qu’elles considèrent comme « ses princesses« . Elle confiait d’ailleurs à nos confrères qu’elle a toujours eu en elle ce vœu d’accueillir des enfants. Certes, elle aurait « bien voulu être enceinte aussi. » Malheureusement, aucun homme ne semble posséder la motivation nécessaire pour l’accompagner dans ce projet de construction d’une famille. Et la réciproque est vraie ! N’est pas son compagnon qui le souhaite ! Donc, elle prend le taureau par les cornes et fera tout pour donner son amour aux heureuses élues.

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Hélène Darroze (@helenedarroze)

De temps en temps, Hélène Darroze rend hommage aux personnes qui ont toujours cru en elle. Et il y en a deux qui se distinguent, ce sont ses parents. De fait, Annick et Francis ont eu le don de trouver les mots afin d’apaiser ses maux. Même au plus profond de la dépression, lorsqu’elle doutait d’elle et de ses capacités, ils l’ont accompagné et eu des arguments assez forts pour qu’elle remonte la pente. C’est tout à leur honneur !

Tel père, telle fille ?

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Hélène Darroze (@helenedarroze)

Sous cette photo de son géniteur, Hélène Darroze inscrit un commentaire lourd de sens « Bon voyage mon petit Papa » Ce n’est pas la première fois qu’il apparait sur son compte Instagram. Toujours souriant et épanoui, l’homme semblait si heureux de la carrière de sa fille. Elle a réussi là où d’autres ont échoué. En menant sa vie de mère célibataire et de chef respecté dans le milieu de la cuisine, elle donne l’exemple aux futures générations. La mort de cet être cher va-t-elle avoir des conséquences pour la suite ?

Capture d’écran (c) Instagram (c) lhallyday

Du reste, même à distance et malgré des problèmes de son côté, sa BFF Laeticia Hallyday tient à la réconforter à sa façon. Elle sait très bien ce que ça fait de perdre celui qui nous a tant appris. « De l’amour mon Hélène dans cette épreuve de ta vie. Il est en paix aujourd’hui ton petit papa et il va vous donner à tous de la force, de l’énergie du courage au-delà de tout. »

La génétique, c’est fantastique !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Hélène Darroze (@helenedarroze)

Dans la famille d’Hélène Darroze, on aime mitonner de bons petits plats aux grands de son monde. Nos amis de France 3 Régions ont d’ailleurs consacré un reportage sur cette lignée exceptionnelle. « Son arrière-grand-père avait ouvert en 1895 l’auberge Le Relais à Villeneuve de Marsan, reprise par son grand-père Jean et sa grand-mère Charlotte, puis par son père Francis. Son oncle Alain Darroze s’occupa, entre autres, des cuisines privées de l’Élysée, Claude Darroze (un autre oncle) eut lui aussi deux étoiles à Langon. » La rédaction d’Objeko sait bien qu’elle pourra compter sur sa communauté pour lui apporter le soutien dont elle a éperdument besoin. Plus que jamais, nous nous joignons à eux ! Courage !

Merci à France 3 Régions