Hélène Ségara méconnaissable, attaquée sur son physique, « chirurgie esthétique ratée »…

La célèbre chanteuse, et membre du jury de "La France a un Incroyable talent", a fait face à de terribles problèmes de santé. Cette maladie rare dont elle est victime n'est pas sans conséquences sur son physique. Un physique métamorphosé qui était donc pris pour cible des plus sinistres moqueries.

© Bestimage

Hélène Ségara s’est un jour réveillée en se rendant compte qu’elle ne voyait plus que par son œil gauche. À partir de là, tout s’est enchainé très rapidement. Médecins, hôpitaux, diagnostiques, opérations… Un grand professeur de médecine a mis le doigt sur ce dont souffrait la chanteuse en 2013. Il s’agit d’une maladie rare pour laquelle Hélène Ségara est aujourd’hui encore sous traitement. Un traitement à base de cortisone qui a eu des effets terribles sur son apparence. Objeko ne vous cache pas que la chanteuse a eu beaucoup de mal à se faire une raison. D’autant plus lorsque les internautes s’amusaient de la découvrir gonflée, imaginant quelle était victime d’une « chirurgie esthétique ratée ».

Hélène Ségara victime d’une maladie rare et des conséquences de son traitement

Helene Ségara évoquait rapidement sa maladie dans les médias. Du moins, rapidement après que les moqueries à son égard ait pris trop d’ampleur. En effet, elle n’avait pas dans l’idée de faire état de ses problèmes de santé immédiatement. Mais les rumeurs qui circulaient à son égard devenaient de plus en plus difficiles à supporter. Alors, elle a tenu à expliquer à ses fans la raison de sa transformation. En 2013, Hélène Ségara avait beaucoup changé et les moqueries des internautes ne l’ont pas vraiment aidé à accepter la situation.

« Rapidement je n’ai plus reconnu mon visage. Je me suis découverte boursouflée, comme remplie d’eau. J’étais terriblement complexée. », faisait-elle savoir dans les colonnes de Gala, en octobre 2013. Puis elle ajoutait : « Le professeur m’avait prévenue qu’avec les fortes doses qui m’étaient prescrites, j’allais changer physiquement. » Et effectivement, la cortisone peut avoir tendance à faire gonfler les personnes qui en prennent trop longtemps. Si elle déplore les effets indésirables de son traitement, Hélène Ségara déplore aussi et surtout les commentaires de certains internautes qui ont été très durs. Objeko vous assure, certains d’entre eux semblaient oublier qu’ils parlaient d’une personne dotée de sentiments quand ils s’amusaient à rire d’Hélène Ségara à l’époque.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Hélène Ségara (@helenesegaraoff)

« À cause de la cortisone, mon visage avait tellement changé qu’on avait dit que j’avais raté ma chirurgie esthétique. Les gens n’imaginent pas les complexes que ça peut donner. », disait la chanteuse. Heureusement, aujourd’hui le traitement d’Hélène Ségara semble mieux équilibré. De plus, même si sa silhouette n’est peut-être pas aussi fine qu’elle pourrait le souhaiter, elle a appris à perdre du recul vis-à-vis des commentaires négatifs. Et les plus virulents d’entre eux sont passés à autre chose depuis pas mal de temps eux aussi. Alors, elle sait notamment, dans une interview à paraître dans les colonnes de Télécable Hebdo ce 20 octobre : « Aujourd’hui, je suis apaisée à
ce sujet. »

Une femme forte qui ne vit que pour ce qui la passionne

Les fans d’Hélène Ségara ne peuvent donc que se réjouir de savoir que la chanteuse se sent bien. Malgré la maladie rare dont elle est victime, elle a su rester debout et se battre pour continuer de chanter. Car les internautes n’étaient pas les seuls à frapper une femme à terre quand ils découvraient les images d’Hélène Ségara métamorphosée par son traitement. En effet, dans son univers professionnel aussi des portes se sont fermées en apprenant sa maladie. Mais Hélène Ségara a toujours été une battante.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Hélène Ségara (@helenesegaraoff)

Cela dit, il a dû être particulièrement difficile de se relever de cette épreuve. Hélène Ségara racontait d’ailleurs comment tout avait commencé, toujours dans les colonnes de Gala, en 2013. « Il y a six mois, du jour au lendemain, je me suis réveillée en ne voyant plus que de l’œil gauche. Mon ophtalmologiste n’a pas compris lorsque je l’ai appelé, car j’ai toujours eu dix à chaque œil. », expliquait la chanteuse. Il lui demande donc de se rendre rapidement à l’hôpital, « de crainte que je ne sois atteinte d’une dégénérescence irréversible ».

Il aura fallu de nombreux examens avant de comprendre de quoi souffrait Hélène Ségara. De nombreux tests durant lesquels elle craignait le pire, les lecteurs d’Objeko s’en doutent. Et c’est un brillant professeur de médecine qui a finalement su poser le bon diagnostique. Et ainsi, lui prescrire le bon traitement. « C’est une maladie rare (…) qui ne tue pas, fort heureusement. Nous n’avons pas encore totalement réglé le problème, mais j’ai déjà retrouvé une partie de ma vision à l’œil droit. L’œil gauche a pu être préservé. Le traitement, malgré ses effets secondaires, s’avère efficace. Et je tiens à rassurer les gens… », disait ainsi Hélène Ségara. Et depuis 2013, elle continue de se battre pour mener une vie la plus normale possible. Normale pour une star de la chanson de son envergure.