Hoshi : cette terrible maladie handicapante dont souffre la chanteuse

Dès qu'elle a avoué qu'elle était malade, Hoshi boulverse ses fans du monde entier. Aujourd'hui, Objeko vous raconte quels sont les principaux symptômes ainsi que les remèdes.

©PAR FLORIAN QUES- Hoshi cette terrible maladie handicapante dont souffre la chanteuse

Pour Hoshi, ce n’est vraiment pas facile de gérer entre le succès et la maladie. On fait le point sur ce qu’elle ressent au quotidien !

SOS Hoshi en détresse !

À l’intérieur de chaque tube d’Hoshi, on éprouve une extrême mélancolie. Et pour cause, derrière le look atypique de la chanteuse, se cache une femme à fleur de peau. C’est pourquoi, ses admirateurs utilisent ses textes pour expliquer ce qu’est l’hypersensibilité. En leur avouant qu’elle souffrait de la maladie de Menière, tout s’écroule autour de ces mélomanes. Vertiges et acouphènes ne sont pas que la pointe visible de l’iceberg. Lors d’une crise, les nausées ne lui laissent aucun répit.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Hoshi (@hoshi)

Cher ami d’Objeko, le pire reste à lire. À l’instar d’autres victimes, la surdouée perd progressivement pied. Depuis plusieurs décennies, elle tente de vivre avec les dommages collatéraux de cette pathologie. Hélas, les derniers examens ne sont pas bons. La maladie prend tellement du terrain que les médecins ne sont pas optimistes. Après calcul, ils estiment que ses oreilles ne fonctionnent plus qu’à 50% de leur capacité ! Aïe, ça pique !

Va-t-elle guérir ?

 

Voir cette publication sur Instagram

 

A post shared by Cyrille Le Houëdec (@cyrillelehouedec)

Dans les rayons des pharmacies, des corticoïdes ou des cachets anti-vertiges essaient d’atténuer la fréquence des crises. De temps en temps, les soignants prescrivent également des anxiolytiques pour réduire le stress. Ce conflit permanent entre l’oreille interne et le vestibule cause du tord à Hoshi. D’ailleurs, elle demeure incapable de prédire combien de temps va durer sa carrière. Après chaque spectacle, elle se réfugie dans sa loge et ne veut voir personne. Dans sa bulle de malheur, l’euphorie liée aux retrouvailles avec les fans retombe. Donc, un scénario macabre se dessine. On l’aura compris, chaque minute qui passe, les angoisses prennent le pas sur les moments de bonheur.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

À post shared by Échelle de la couleur (@echelle_de_la_couleur)

De l’avis général, une meilleure alimentation peut ralentir les effets de la maladie de Ménière. Par exemple, dans cet article, on vous expliquait pourquoi le sel n’est pas forcément votre allié. En mettre systématiquement dans ses recettes n’est donc pas une bonne idée. D’autre part, en cas d’insomnie, la caféine ne résout rien, bien au contraire. Certes, sur le moment, on ressent un regain d’énergie mais il n’est qu’illusoire. Dans son emploi du temps surchargé, Hoshi devrait insérer la pratique régulière d’une activité sportive de son choix. Enfin, quand le soleil se couche, au lieu d’écrire ses tourments sur papier, pourquoi ne pas aller se consoler dans les bras apaisants de Morphée ? Lorsqu’on est un oiseau de nuit, ce type de protocole n’est pas simple à mettre en place. Or, de récentes études scientifiques invitent les patients à relâcher la pression. Vivre en permanence avec ce couperet au-dessus de l’oreille ne doit pas être évident. Bon courage à elle. Promis, la suite, on vous la racontera dans l’un de nos prochains épisodes !