Hugo Lloris arrêté par la police, cette erreur incroyable qu’il devra l’assumer auprès des autorités !

Hugo Lloris faisait couler beaucoup d’encre à cause d’un grave délit qui lui valait de lourdes sanctions. Loin de minimiser son acte, le gardien assume et déplore son erreur.

Hugo Lloris : cette arrestation due à une grave erreur, le sportif assume sa responsabilité
© Starface

Hugo Lloris commettait une faute terrible que ses fans n’oublient pas, encore aujourd’hui. Il faut dire qu’il a tout de même eu beaucoup de chance que rien de plus grave ne se produise. Et même si il était rapidement déterminé à aller de l’avant, il n’oubliera lui non plus jamais cette terrible erreur. C’était il y a deux ans déjà, Hugo Lloris été arrêté par la police pour conduite en état d’ivresse. Objeko revient sur les détails de cette affaire qui avait fait trembler le monde du football professionnel et les médias.

Hugo Lloris accuse le coup, la presse ignore ses exploits sur le terrain pour évoquer son délit

Hugo Lloris est un joueur d’exception et ses fans sont les premiers à le reconnaître. Cependant, ils ont été terriblement déçus d’apprendre son errer. De découvrir dans les journaux qu’il avait manqué de jugement, à la fin du mois d’août 2018. Le footballeur professionnel international se faisait arrêter par la police alors qu’il conduisait dans les rues de Londres. Hugo Lloris souffle dans un Alcotest qui révèle qu’il était ivre. 80 microgrammes s’affichent au compteur alors que seulement 35 sont tolérés par la loi. Aussi, la police ne faisait pas de différence en vérifiant son identité. Hugo Lloris est peut-être une star internationale du football, les mêmes lois s’appliquent pour tout le monde.

Heureusement, toute cette histoire est désormais derrière lui. Et il a prouvé que son implication en tant que joueur de foot était bien plus importante que ce qui pouvait se passer de sombre dans sa vie privée. Néanmoins, Hugo Lloris a tenu à assumer l’entière responsabilité de son acte. Jugé pour conduite en état d’ivresse, il plaidait coupable et présentait des excuses publiques. Objeko vous avoue que ses fans ont pris en compte son abnégation dans cette affaire.

Une faute qu’il assume et qu’il regrette profondément

En effet, Hugo Lloris sait qu’il évolue sous le regard du monde entier. Et la pression que cela peut représenter à beau être énorme, il ne se cachait pas derrière elle. En effet, il avouait regretter profondément son erreur et en assumer les conséquences. Conscient qu’il est un exemple pour les jeunes générations, il regrettait amèrement d’avoir pu leur envoyer un message si déplorable.

« Je tiens à m’excuser de tout cœur auprès de ma famille, du club, de mes coéquipiers, du manager et de tous les supporteurs. L’alcool au volant est totalement inacceptable, j’assume l’entière responsabilité de mes actes et ce n’est pas l’exemple que je souhaite donner. » disait-il.

Hugo Lloris a été placé en garde à vue pendant 7 heures suite à son interpellation. Ensuite, il a donné ses empreintes et fait un test ADN pour que son identité soit validée par les autorités. Enfin, il est passé en jugement, plaidant compagne. Hugo Lloris écopait alors d’une suspension de permis de près de 24 mois et d’une amende de 55 000 euros. Du début jusqu’à la fin de l’affaire, le gardien n’a eu de cesse de se justifier dans les médias. En répondant aux incessantes questions sur son délit, il a toujours tenu à assumer sa responsabilité et à s’excuser pour ce manque de jugement qui aurait pu être terriblement plus grave.

« Comme chaque homme, j’ai ma vie privée. J’ai fait une erreur, il faut l’assumer. Il faut rester concentré sur le plus important. J’ai le soutien de ma famille, de mes amis, de ma famille. » disait-il. Hugo Lloris continue donc d’aller de l’avant et depuis cette condamnation, rien ne vient ternir le tableau de la vie privée du joueur international. Enfin, côté carrière, Objeko ne vous surprendra pas en vous disant qu’il continue d’enchaîner les exploits sportifs.


Julie Bourdin

Julie Bourdin - Rédactrice web passionnée par la culture et par l’actualité. Je me fais un devoir de tenir mes lecteurs informés sur les dernières news.