Ici tout commence : une actrice révèle les comportements déplacés et hallucinants en coulisses

Le succès de la série Ici tout commence n'est plus à démontrer. Malheureusement, cette série de propos risque fortement de semer le trouble parmi les fans du feuilleton. Sans plus attendre, Objeko vous livre les tenants et les aboutissants de cette sombre histoire.

© Instagram / TF1

Depuis son premier épisode, la série Ici tout commence a les ingrédients pour fonctionner. Hélas, cette nouvelle risque de tout gâcher !

La série Ici tout commence dans la tourmente !

Depuis le début de sa carrière, Catherine Marchal aurait tout vu, entendu et lu sur son compte. Pour autant, grâce à son rôle dans Ici tout commence, elle illumine l’écran. Personne n’aurait pu croire que l’ancienne femme d’Olivier Marchal puisse autant s’investir dans cet énième feuilleton de TF1. Il faut dire que depuis quelques années, pas mal d’acteurs se reconvertissent dans le format série. Avec la pandémie, la production de longs-métrages a du mal à redémarrer. Et puis la nécessité du pass sanitaire réduit considérablement la fréquentation des salles obscures. C’est pourquoi, la télévision a au moins le mérite de divertir les fans, mais à l’abri chez eux.

En un an, nous avons suivi les aventures de la cheffe étoilée Claire Guinot. Dans l’institut Auguste Armand, c’est une légende. Or, elle a beaucoup à faire pour gérer ses étudiants. Visiblement, parfois la réalité dépasse la fiction. L’actrice vient de dénoncer le manque de respect de certains de ses confrères sur le tournage. Sans plus attendre, Objeko vous donne tous les détails !

Toute ressemblance …

Situé en Camargue, Ici tout en commence pourrait ressembler à n’importe quel feuilleton. Or, le manque de considération de certains pousse la comédienne à régir avec véhémence. Ce qu’elle s’apprête à nous confier dépasse de lui ce qu’on aurait pu imaginer des coulisses. Alors que si Demain nous appartient, Catherine Jacob ironise sur l’absence flagrante de scénario, sa consœur Catherine Marchal semble souffrir dans le secret de son âme. Trop c’est trop ! Elle va enfin nous donner le fond de sa pensée !

Malgré leur divorce, Catherine Marchal s’entend extrêmement bien avec son ancien chéri et le père de ses enfants. Ce n’est pas si simple, surtout quand on fait le même métier. D’abord policier, ce dernier s’est reconverti avec succès dans le cinéma et aussi la réalisation. Son avis compte considérablement. Alors, lorsqu’elle lui confie que ses camarades d’Ici tout commence réagissent de manière étrange, il monte au créneau et la défend envers et contre tout. Quant à Léa, Zoé, Ninon et Basile, certains suivent les traces de leurs illustres parents. Si vous voulez en savoir davantage à ce sujet, nous vous conseillons de lire notre article ! 

Elle jette un pavé dans la mare d’Ici tout commence !

Catherine Marchal tient à nous raconter cette étrange anecdote qui concerne Frédéric Diefenthal, Agustin Galiana ou encore Elsa Lunghini. « Quand on nous a proposé les rôles, on s’est tout de suite appelés pour savoir si on les prenait » ! D’ailleurs, l’espagnol de la troupe a beaucoup d’expérience puisqu’Objeko n’oublie pas qu’il a remporté la grande finale de Danse avec les stars. Alors pour s’acclimater à Ici tout commence, il met de l’eau dans son vin ! Du côté de la comédienne de cinquante-quatre ans, elle estime qu’elle n’a plus rien à prouver. Aussi, quand elle se rend compte que quelques acolytes « sont rattrapés par la gloire. » Elle ne peut pas s’empêcher d’y percevoir « des comportements déplacés » !

Elle ne comprend pas comment ils peuvent agir comme ça surtout que tout peut basculer en quelques secondes. D’ailleurs, dans un sourire, celle qui joue un chef étoilé dans Ici tout commence leur rappelle que tout est fiction. « Ils devraient être alertés par le fait que leurs fans les appellent par les prénoms de leurs personnages et non par le leur. Ce n’est pas le comédien qui est populaire, mais le personnage »

Ouf, pour ceux-là, l’honneur est sauf !

Bienveillante, elle tente tant bien que mal de rester neutre et leur trouve des circonstances atténuantes. Voici sa méthode. « J’essaie toujours de me demander comment j’aurais pris une telle popularité à leur âge. Attention, cela ne concerne pas Julie Sassoust (Anaïs) ou Khaled Alouach (Théo). Leur qualité de jeu est vraiment incroyable et elle estime qu’ils sont « très justes. Ils peuvent exploser. »

Merci à nos confrères de Gala !