« Il a essayé « de me brûler à vif »: L’ex femme d’un footballeur raconte son calvaire

Une jeune femme de 21 ans échappe à une mort certaine et décide de raconter son histoire pour choquer et interpeller le public. Car malheureusement, les violences conjugales sont plus courantes qu'on ne le pense.

© Instagram

Emma a 21 ans et elle pensait avoir trouvé l’amour dans les bras de son ex compagnon. Mais le conte de fée a tourné au cauchemar quand elle a décidé de le quitter. En effet, cette relation était, d’apparence, épanouie et basée sur la confiance. Or, le footballeur professionnel qu’elle fréquentait avait d’autres conquêtes dans le dos d’Emma. Lorsqu’elle s’en rend compte, elle se rend une dernière fois au domicile du jeune homme pour mettre fin à leur histoire. Cependant, celui-ci ne compte pas laisser Emma s’en sortir vivante. C’est le récit glaçant que fait la jeune femme, plusieurs mois après son agression. Elle décide de porter plainte le 14 juin, le drame s’est produit le 14 novembre et entre ces deux dates, Emma a été hospitalisée de long mois. Objeko vous explique tout de cette tragique affaire.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Emma. (@emmazoug)

L’ex compagne d’un footballeur professionnel frôle la mort

Emma raconte sur histoire sur diverses plateformes médiatiques. Sur NRJ12, sur Melty, sur Instagram et encore beaucoup d’autres. En effet, elle affiche sa volonté de faire connaître son histoire pour éviter la mort à d’autres jeunes femmes qui n’auraient pas sa « chance ». Le drame commence sur les réseaux sociaux et il prend les allures d’une histoire de flirt. Ce jeune footballeur professionnel, contacte Emma et ils entament une relation peu de temps après. Elle se dit en confiance avec lui et même très amoureuse. Elle va jusqu’à décrire leur relation de magique et ne pas imaginer une seule seconde qu’il puisse la terroriser ou la violenter.

Au bout de deux mois de relation, Emma s’aperçoit qu’elle n’est pas la seule femme de sa vie. Alors, elle décide de le confronter aux faits avant de mettre un terme à leur couple. Pour cela, elle se rend donc chez lui. Il réside alors dans un appartement en Bulgarie et Emma explique que c’est un miracle qu’elle soit sortie vivante de cette soirée. Nous sommes le 14 novembre 2020 et Emma va être forcée de tenter la mort pour échapper à des tortures qui auraient eu la même issue fatale.

Le footballeur serait rentré dans une furie inattendue. Apprenant qu’Emma voulait le quitter, malgré des raisons légitimes, il s’y refuse. Arrivent alors les insultes, les menaces, les cris… La jeune femme ajoute qu’il lui a dit de façon très claire qu’il voulait la tuer. « Emma, je vais prendre un 9mm et je vais te tuer ». En panique et apeurée, Emma tente de trouver de l’aide. Chez son ex compagnon se trouve le cousin de ce dernier. Elle s’adresse alors à lui pour qu’il intervienne. Mais elle ne trouve pas de réaction chez lui. Pire encore, il est pris à partie par son cousin qui lui demande d’abuser d’Emma, ajoutant que c’est tout ce qu’elle mérite. Aussi horrible que cette histoire puisse déjà être, Objeko vous prévient que les choses ne font qu’empirer.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Emma. (@emmazoug)

Une histoire terrifiante qui secoue l’opinion publique

Emma tente de s’éloigner de son agresseur et se retrouve acculée dans une chambre. Elle y est coincée littéralement et tente désespérément de faire appel à la raison de son ex compagnon, en vain. Il continue de la menacer et de détailler les choses affreuses qu’il va lui faire endurer. Emma explique aussi qu’il veut la brûler vive pour qu’aucune trace d’elle ne puisse subsister. Elle pense que sa dernière heure est arrivée. Adossée à une fenêtre, elle attend que son ex compagnon tourne la tête une seconde et saute, quitte à risquer la mort en tombant sur le sol.

Emma est vivante mais grièvement blessée et traumatisée. Fractures multiples, dont trois au bassin et plus de 25 points de sutures jusque sur le crâne seront ses cicatrices visibles. Les autres sont psychologiques et difficiles à mesurer pour des personnes qui n’ont pas connu un tel enfer. Alitée pendant quatre mois, elle a le temps de revivre cette scène plusieurs fois par jour. Vient ensuite la rééducation et la reconstruction. De même que sa volonté de partager son histoire au plus grand nombre. Le miracle c’est non seulement qu’elle est vivante, mais aussi qu’elle aurait dû passer sa vie en chaise roulante après sa chute.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Emma. (@emmazoug)

Emma ne sera plus silencieuse, elle a compris que sauter par la fenêtre n’était pas une fuite ou une tentative de mettre fin à sa vie. C’était un saut pour survivre et pour échapper à la torture annoncée. Objeko ne peut que saluer le courage d’Emma qui prend la parole à visage découvert malgré tout ce qu’elle a enduré. Du haut de ses 21 ans, elle est un exemple pour beaucoup de monde et c’est en toute humilité qu’elle accepte ce poids sur ses épaules.