« Il l’a enlevée et tuée » : nouveau rebondissement dans l’affaire Maddie McCann !

En 2007, la fillette disparaissait au Portugal pendant ses vacances avec ses parents. La police allemande a enfin mis la main sur son ravisseur.

« On a l'homme qui l'a enlevée et tuée » : nouveau rebondissement dans l'affaire Maddie McCann ! 
© Sudinfo

McCann: Depuis quatorze ans, les enquêteurs cherchaient désespérément qui avait enlever la petite anglaise de 3 ans, Maddie McCann, en 2007. Elle avait disparu au Portugal alors qu’elle passait des vacances en famille. Aujourd’hui, la police allemande affirme avoir mis la main sur son ravisseur. « On est confiant, on a l’homme qui l’a enlevée et tuée« , a ainsi révélé Hans Christian Wolters au Mirror. On vous dit tout sur ce nouveau rebondissement dans l’affaire.

A l’époque, après la disparition de leur fille de 3 ans, ses parents d’origine anglais avaient accordé une interview au magazine Paris-Match. Leur fille avait disparu alors qu’elle dormait dans le logement qu’ils louent pendant leur vacances au Portugal. Eux mangeaient au restaurant avec leurs amis. Ils étaient en effet loin de s’imaginer du terrible drame qui allait se passer.

McCann: “Bien sûr que l’on s’est senti coupables »

“Nous avons eu une super semaine. Nous sommes venus avec un groupe d’amis qui ont eux-mêmes des enfants. Les nôtres avaient plus de petits copains. Il y avait ce club pour enfants avec plein d’activités. Ils ont passé de super moments.”, avait alors expliqué Kate, le sa maman. “Madeleine, en particulier, s’est beaucoup amusée. Un jour, elle a même fait de la voile avec le club.”, avait renchérit son papa, Gerry. Et d’ajouter : “Le soir, les adultes restaient ensemble et les enfants jouaient de leur côté. On s’amusait parfois à se cacher et eux nous poursuivaient. », a-t-elle expliqué.

Et de poursuivre : “Bien sûr que l’on s’est senti coupables d’être au restaurant lorsqu’elle a disparu. Ce sera toujours là, mais la personne qui est entrée par effraction et qui a pris Madeleine est la plus coupable, je trouve.”, renchérit sa mère. “Si nous avions dû nous demander « sont-ils en sécurité? », nous ne les aurions jamais quittés. Et nous n’avons jamais pensé qu’il y avait un risque. Nous pensions être sérieux et responsables. Je ne pensais même pas à un cambriolage. On ne s’attend jamais à ce que quelqu’un entre chez vous et prenne votre enfant dans son lit. La seule raison pour laquelle nous faisions ces allers et retours, c’était au cas où ils se réveilleraient.”, tempère son père.

“Dès le premier jour, c’était massif. Des journalistes venaient du monde entier… »

Très vite, le couple a vécu une pression médiatique sans précédent. “Dès le premier jour, c’était massif. Des journalistes venaient du monde entier… Je crois que l’on n’avait pas le choix, nous étions en face d’une décision immédiate. Vous communiquez ou vous vous cachez. Et si nous nous étions cachés, je suis sûr qu’il y aurait eu autant de brouhaha. Les gens auraient pensé : »Pourquoi se cachent-ils? » Nous avons choisi de communiquer pour pousser les gens à chercher Madeleine. C’est la culture que nous avons au Royaume-Uni.”, expliquait ainsi Gerry McCann.

Ils ont également été soupçonnés. Mais ils ont joué le jeu et ont répondu à toutes les questions posées par les enquêteurs. “Nous étions des témoins, et nous savions que nous allions être regardés à la loupe. Nous avons coopéré entièrement et essayé d’influencer l’enquête de façon positive en apportant des éléments.”, a-t-il ainsi ajouté dans les colonnes de Paris-Match. Et son épouse d’ajouter : “En faisant cela, c’était la meilleure façon de retrouver Madeleine. Il faut tout essayer, ne rien regretter. Il faut aller de l’avant.”

Les autorités ont déjà inculpé cet individu dans une autre affaire

Et il semblerait que Kate McCann ait eu raison. D’après la police allemande, un certain Christian Brueckner serait ainsi le principal suspect. Les autorités ont déjà inculpé cet individu pour un vi*l commis sur une femme américaine âgée de 72 ans. Actuellement, il vit derrière les barreaux.

Le procureur allemand se dit « convaincu à 100% » qu’il s’agit ici de la même personne qui a enlevé Maddie McCann. « Il est fort possible que nous l’inculpions. Nous avons les preuves maintenant », avanace en effet le procureur. « Il ne s’agit pas seulement de l’inculper. Il s’agit de l’inculper avec le meilleur ensemble de preuves possibles. Je ne dis pas que ce que nous avons est insuffisant maintenant. Mais il est en prison, donc nous n’avons pas cette pression sur nous. Nous avons du temps libre. », déclare-t-il ainsi au Mirror.

« Nous avons d’autres preuves. »

McCann: Cependant, à l’heure actuelle, impossible de dire si Maddie vit encore. Le procureur allemand Hans Christian Wolters a ainsi reconnu qu’il n’a « aucune preuve que Madeleine est morte ». Et d’ajouter cependant : « Je ne peux pas vous dire sur quelle base nous supposons qu’elle est morte. Mais pour nous, il n’y a pas d’autre possibilité. Il n’y a aucun espoir qu’elle soit en vie. » C’est un coup dur pour les parents. Christian Brueckner sera vraisemblablement inculpé  devrait être inculpé dans quelques mois. « Tout ce que je peux faire, c’est vous demander d’être patient. Je pense personnellement qu’on arrivera à une conclusion l’année prochaine. Nous n’avons pas de corps ni d’ADN, mais nous avons d’autres preuves. », a encore en effet martelé le procureur allemand.

 


Alix Brun

Passionnée de rédaction, je m’intéresse à tous les sujets qui animent l’actualité française et mondiale. Rédactrice web de profession, j’ai à coeur d’informer le lecteur de la manière la plus précise possible, tout en offrant une information qualitative. Pigiste pour Objeko, j’ai également pour but de contribuer à un canal d’information distinct des grandes rédactions journalistiques omniprésentes sur le web, offrant ainsi un point de vue différent sur notre actualité quotidienne.