“Il m’a embrassé, comme du bon pain”, Apolline de Malherbe dézingue Jean-Jacques Bourdin comme jamais !

Entre Apolline de Malherbe et Jean-Jacques Bourdin, les hostilités reprennent. C’est pourquoi, Objeko remet les compteurs à zero et se prépare à faire l’arbitre entre les deux collègues ! Faites chauffer le pop-corn, ça vaut le détour !

"Il m'a embrassée, comme du bon pain", Apolline de Malherbe dézingue Jean-Jacques Bourdin comme jamais !
© Apaydin Alain/ABACA

Apolline de Malherbe dit tout haut ce qu’elle pense. Et sur le cas Jean-Jacques Bourdin, elle pourrait écrire un livre plein d’anecdotes !

Apolline de Malherbe se confie comme jamais !

Il  y a quelques jours, une polémique enflamme les ondes. En effet, juste après avoir fêté le centième anniversaire de ce média pas comme les autres, on apprend qu’un cluster s’est formé sur France 2. Les téléspectateurs d’On est en direct s’interrogent. Que s’est-il passé ? Qui a contracté le virus et qui doit rester à l’isolement ? Dépité face à cette situation, Laurent Ruquier essaie de minimiser les choses. Or, cela n’a pas réussi à convaincre son public ni même les auditeurs de certaines radios. C’est pourquoi, interrogée à ce sujet, Apolline de Malherbe rigole dans sa cape. En arrivant à tirer son épingle du jeu, elle nous explique cependant que son ennemi juré Jean-Jacques Bourdin ne l’a pas épargné !

Une émission qui fait couler beaucoup d’encre

Je l’ai échappé belle !” C’est en ces termes qu’Apolline de Malherbe résume le débat. Certes, cela pourrait montrer un côté égoïste de la part de la journaliste BFMTV. Or, ce qu’elle vit en coulisses depuis des années est vraiment parfois pire qu’un protocole sanitaire. En effet, depuis des années les téléspectateurs de cette information en continu assistent impuissant aux piques que s’envoient les deux collègues. Est-ce qu’une trève est envisageable ? Objeko vous dit tout et fait le point !

Il faut dire que depuis quelques années, rien n’arrête Apolline de Malherbe. En pleine ascension dans sa carrière professionnelle, elle enchaine les succès. Et même face à ses confrères qui n’ont plus rien à prouver. C’est notamment le cas de Jean-Jacques Bourdin qui ne tolère pas que la jolie et talentueuse bonne journaliste le remplace à la matinale de RMC. Comment faire pour apaiser la situation ? En tout cas, elle refuse d’en parler à Laurent Ruquier de cette brouille en détail, elle va cependant évoquer un épisode. Ce dernier a glacé la rédaction d’Objeko !

Elle court, elle court, la Covid…

Vacciné contre la Covid-19, Jean-Jacques Bourdin combien faire savoir à la Terre entière qu’il est négatif. Alors quand il croise Apolline de Malherbe, l’occasion est trop belle pour ne pas aborder le sujet qui fait la polémique. De fait, elle nous raconte qu’il l’a “embrassé comme du bon pain” en oubliant ainsi les gestes barrières, il met en danger ses collègues, mais aussi tout ceux qu’elle pourra rencontrer dans la journée. Même si épisode prêt à sourire, ce n’est vraiment pas très sérieux De la part du mari d’Anne Nivat.

Après enquête, il s’avère que c’est Yves Calvi qui a été le détonateur de toute cette histoire. En effet, il ignorait lorsqu’il s’est rendu enregistrement de l’émission de Laurent qu’il était positif. Dès l’apparition des premiers symptômes, il a prévenu la production du talk-show. Et celle-ci s’est chargée de contacter tous ceux qui étaient présents ou qui l’ont côtoyé.Sur RTL, c’est Jérôme Florin qui assure l’intérim pendant la quarantaine forcée !

Quant aux autres, ils ont le choix entre la quarantaine ou bien faire du télétravail. Comme le prouve ce témoignage de Julien Courbet, les rédactions ont su rebondir dans l’urgence.Les auditeurs n’ont presque pas senti la différence. En tout cas, plus que jamais ce genre d’épisode nous incite à nous réagir avant qu’un tel drame nous arrive sur notre lieu de travail. Personne n’est à l’abri, et encore moins ces célébrités ! Maintenant que vous avez cette information, à vous la faire circuler et surtout continuer de vous protéger en mettant le masque ou en prenant rendez-vous dans le centre de vaccination le plus proche. Courage, la délivrance est proche !


Deborah Attias

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.