« Il ne pouvait plus se servir de ses mains », Franck Dubosc frappé par la maladie…

C'est avec beaucoup d'émotion que l'humoriste Franck Dubosc s'est livré comme rarement dans Sept à Huit.

Source : programme-television

Franck Dubosc s’est livré avec émotion sur un sujet très intime. Pour Audrey Crespo-Mara, il n’a pas hésité a évoqué la tragique disparition de son père Lucien, atteint de la maladie de Charcot. Ne vous inquiétez pas, la rédaction d’Objeko va tout vous dire sur le sujet. Vous êtes prêts à tout savoir ? Eh bien, il faudra lire jusqu’au bout. C’est parti.

Franck Dubosc ému en évoquant la mort de son père

Ce dimanche 7 novembre, Franck Dubosc était l’invité d’Audrey Crespo-Mara dans « Sept à Huit« . Pour l’occasion, l’humoriste s’est livré sans filtre devant les caméras de TF1. Un entretien qui a été accordé à l’occasion de la diffusion du téléfilm « La dernière partie » ce lundi 8 novembre. Dans celui-ci, il joue le rôle d’un avocat qui n’a que très peu de temps pour renouer avec son père, avant qu’il ne meure, euthanasié. On le voit donc accompagner son père, atteint de la maladie de Charcot, dans ses derniers instants de vie.

Cette fiction, est évidemment inspirée de sa vie réelle. Le père de l’humoriste est mort lui aussi, après avoir choisi l’euthanasie. Il était atteint lui aussi de la maladie de Charcot. D’ailleurs, lors du Festival de la Rochelle, il avait expliqué : »Un jour, ma mère m’a dit : ’Papa meurt mardi. Es-tu d’accord ?’ (…) J’étais en tournée, je suis revenu pour voir mon père une dernière fois. Il était atteint de la maladie de Charcot. Très diminué, il estimait que cela suffisait ».

Un père pudique dans ses sentiments

La mort de son père, est un triste événement, qui a laissé un grand vide dans la vie de Franck Dubosc. D’ailleurs, près de vingt ans après, il est toujours ému en évoquant le sujet. Face à Audrey Crespo-Mara, Franck Dubosc s’est souvenu du jour où il est monté, pour la première fois de sa carrière, sur la scène de l’Olympia. Son père, à qui il n’a jamais su dire je t’aime, était fier de ce moment : »Il m’a remis un dessin, que j’ai toujours sur moi dans mon agenda. C’est un dessin de moi sur la scène de l’Olympia (…) Mais c’est dessiné comme un enfant parce qu’il ne pouvait plus se servir de ses mains« .

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Audrey Crespo-Mara (@audreycrespom)

Franck Dubosc poursuit ensuite son propos et explique qu’il y avait un mot avec le dessin. Un mot dure à lire pour le comédien, toujours très affecté : »Il y a un mot qui dit qu’il lutte contre cette terrible maladie… qui dit que c’est lui qui gagnera« . Il se souvient notamment de la manière décrire, comme un enfant : »Ce qui me fait le plus de peine, ce n’est pas ce qu’il a mis, c’est sa façon d’écrire comme un enfant, parce qu’il ne pouvait plus écrire. Donc je vois la souffrance d’écrire ces mots où, en fait, il ne parle pas de moi, il parle de la maladie« . Des confidences poignantes sur un sujet intime.

Franck Dubosc, un comédien à fleur de peau ?

Suite à ce témoignage, les internautes n’ont pas manqué à réagir. En effet, sur les réseaux sociaux, ils n’ont pas hésité à montrer leur soutien à Franck Dubosc. Dans les messages, on pouvait notamment lire des mots comme : “C’est très beau ce que tu dis Franck sur ton père, vraiment ». Il faut dire que l’acteur n’a pas tenté de cacher ses larmes face à la caméra. Il prouve donc à tout le monde, qu’il n’était pas honteux d’exprimer ainsi ses sentiments. Et même à la télévision, devant des millions de téléspectateurs.