Impôt : le calendrier à respecter pour déclarer vos revenus, évitez les pénalités de retard !

déclarer ses impôts, c'est pour bientôt !

© iStock

La mort et les impôts sont les deux seules choses auxquelles personne (ou presque) ne peut échapper. Si l’on peut soigner sa santé pour retarder la fin de sa vie, impossible de retarder l’échéance de sa déclaration d’impôts ! Alors, autant être bien préparés ! L’équipe Objeko vous propose de revenir sur le calendrier des déclarations sur le revenu pour 2022. Prenez des notes, ou vous risquez d’avoir de mauvaises surprises…

Impôt sur le revenu : le calendrier des déclarations

À nouvelle année, nouvelle feuille d’impôts ! Comme on ne peut pas y échapper, et qu’il vaut mieux ne pas être en retard, autant s’atteler à la tâche au plus vite. Comme il est de coutume, la déclaration sur le revenu de 2022 concerne l’année précédente. Il est possible de remplir sa déclaration dès le jeudi 7 avril en ligne, ou dès que vous recevez la version papier chez vous. Mais quand renvoyer la douloureuse ? Objeko vous donne le détail au cas par cas.

L’échéance des déclarations papier

L’échéance arrive à grand pas pour les français souhaitant retourner leur déclaration d’impôts sur le revenu en version papier. La date limite de dépôt des déclarations est en effet fixée au jeudi 19 mai 2022, à minuit. Le cachet de La Poste fait foi pour ce qui est de la date et de l’heure. Évitez de vous retrouver en galère comme beaucoup de français chaque année. Objeko vous recommande de déposer votre déclaration quelques jours en avance, afin d’avoir l’esprit tranquille.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Foyer Assurances (@foyer.assurances)

La déclaration sur Internet : un pas vers l’avenir

Cela fait désormais plusieurs années que la déclaration d’impôts sur le revenu en ligne prend de l’ampleur en France. Et le gouvernement français fait tout pour pousser les citoyens à utiliser cette méthode qui est beaucoup plus efficace et rapide à traiter. 

Ainsi, ceux ayant choisi de remplir leur déclaration de revenus sur Internet ont ainsi droit à une date limite prolongée par rapport à la version papier. Cela dépend du numéro de votre département. Les départements numéro 1 à 19, ainsi que les non-résidents français, ont ainsi jusqu’au mardi 24 mai à 23h59. Pour les départements numéro 20 à 54, la date est fixée au mardi 31 mai à 23h59. Pour tous les autres, y compris les DOM-TOM, la date butoir est fixée au mercredi 8 juin à 23h59.

Vérifier sa déclaration automatique

En France, 11 millions de foyers ont recours à la déclaration automatique de revenus. Toutefois, ce n’est pas parce que votre feuille d’impôts est préremplie qu’il ne faut pas la vérifier ! Cela est notamment vrai si votre situation a changé en cours d’année. Ainsi, Objeko vous recommande de consacrer quelques minutes de votre temps à vous assurer que tout est en ordre. Si tout va bien, vous n’aurez rien à faire. Votre déclaration automatique de revenus sera prise en compte sans que vous n’ayez à renvoyer quoi que ce soit. Le cas échéant, il vous faudra alors remplir votre déclaration entièrement, et la renvoyer par internet ou par la Poste.  Mieux vaut donc s’y prendre au plus tôt afin de ne pas louper les échéances !

Impôts : le prélèvement à la source pour accélérer les décisions politiques

Le prélèvement des impôts à la source a remplacé la traditionnelle feuille d’impôt en 2019, et c’est un véritable succès. La transition s’est effectuée quasiment sans accroc, ce dont se félicite à juste titre le gouvernement et les administrations. Les français tendent, eux aussi, à être satisfaits par cette nouvelle façon de payer leurs impôts plus pratique et moins laborieuse. Les revenus salariaux, les pensions de retraite et les indemnités de chômage sont ainsi retenus à la source, bien que cela n’empêche pas dans certains cas que les citoyens doivent remplir une déclaration d’impôt.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par IMMOTOP.LU (@immotop.lu)

En effet, dans certaines situations particulières, les impôts peuvent être affectés. Le prélèvement à la source se fait en tenant compte des revenus de l’année précédente. Une restitution des potentiels « trop payés » est faite en fin d’année. Les indépendants, qui gagnent des revenus variables, ne sont pas affectés par cette façon de déclarer les impôts. 

En prélevant à la source les impôts, le gouvernement a plus de flexibilité sur ses décisions politiques. En effet, l’argent s’accumule en continu, ce qui crée une réserve accessible rapidement. De nouveaux projets peuvent être mis en chantier sans attendre. La France rattrape ainsi son retard sur ses voisins, qui ont adopté ce mode de prélèvement bien avant.