Impôt sur le revenu : voici tous les changements en 2022, barèmes, calculs…

Les barèmes des impôts changent en 2022. Pour calculer votre impôt sur le revenu, suivez le guide.

© Amol Tyagi / Unsplash

Impôt sur le revenu : plusieurs éléments changent pour 2022. La barème notamment, qui évolue avec une hausse d’1,4% des limites de tranche. Pour calculer votre impôt au plus juste, Objeko a suivi les conseils du Journal du Net et vous rapporte les éléments à prendre en compte. Nous avons également consulté une interview de Xavier Timbeau, directeur de l’OFCE, sur le plateau d’Ecorama, en date du 3 janvier 2022 et présenté par David Jacquot. Grâce à la combinaison de toutes ces informations, et à celles qui se trouvent évidemment sur le site du Service Public, rien ne pourra vous échapper en ce qui concerne votre prochaine déclaration d’impôt.

Impôt sur le revenu 2022 : tous les changements qui s’appliquent

Tout d’abord, la taxe d’habitation continue de baisser pour aller vers sa suppression. Ce sont donc les 20% des contribuables les plus aisés qui profitent d’un allégement de 65% cette année. Contre 30% d’allégement l’année dernière. En 2023, l’exonération totale de cet impôt sera effectif. Autre bonne nouvelle pour l’impôt sur le revenu 2022, la hausse du crédit d’impôt. D’autres « petits cadeaux » sont aussi en jeu. Mais aujourd’hui, nous allons nous concentrer sur cette hausse d’1,4% des limites de tranche, qui intervient par rapport à l’inflation. En effet, nous allons voir comment calculer ses impôts. Certes, le prélèvement à la source simplifie parfois les choses. Mais Objeko vous invite à connaître les calculs pour vous assurer de faire des déclarations exactes.

Tout d’abord, il convient de préciser que l’impôt brut se calcule en fonction d’un barème progressif. Ce montant, résultat de ce calcul, va nous servir ensuite à déterminer l’impôt net à payer. Nous devons donc, avant toute chose, déterminer notre revenu brut global. Puis, nous calculerons notre revenu net global, en déduisant nos charges. Ensuite, nous devrons calculer notre revenu net imposable, qui s’obtient après soustraction de divers abattements fiscaux. Et enfin, nous pourront déterminer notre impôt brut et notre impôt net. Et pour pouvoir appliquer ces calculs, le premier pas à faire sera de déterminer le nombre de parts de notre quotient familial.

Si toutes ces données vous paraissent complexes et difficiles à appliquer, Objeko vous précise que le site du Service Public met un simulateur gratuit à la disposition des usagers. Mais vous allez voir que, pas à pas, c’est plus simple qu’il n’y parait.

Diviser votre revenu imposable par le nombre de part de votre quotient familial c’est donc la première étape concrète vers le calcul de votre impôt sur le revenu 2022. Ensuite, il faudra appliquer le taux d’imposition de la tranche à laquelle nous appartenons. Et enfin, nous additionnerons les impositions et les multiplieront par le nombre de parts.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Gouvernement (@gouvernementfr)

Calculs et application concrète

Le quotient familial correspond à votre situation familiale. Il va donc changer selon que vous soyez célibataire, parent, marié, pacsé ou encore séparé ou veuf. Le service public donne l’exemple d’un couple. Celui-ci a droit à deux parts. Ainsi, si le revenu net imposable de ce ménage est de 30 000 euros, il suffira de le diviser par 2 pour déterminer son quotient familial. Soit 15 000 euros. Ensuite, il faudra appliquer la tranche d’impôt en fonction du barème. Un barème qui a donc évolué avec une hausse d’1,4% par tranche en 2022.

En effet, jusqu’à 10 225 euros, vous serez donc exonérés d’impôt. Puis, entre 10 226 euros et 26 070 euros, la tanche d’imposition sera de 11%. Elle sera ensuite de 30% pour des revenus entre 26 071 euros et 74 545 euros. De 41% pour des revenus entre 74 546 euros et 160 335 euros. Et enfin de 45% pour des revenus à partie de 160 336 euros. Ainsi, pour l’exemple de notre couple, nous prenons les 15 000 euros du quotient familial et nous lui appliquons le barème de la deuxième tranche. Nous multiplions finalement 11% et cela nous donne 1 650 euros. Nous avons deux parts dans le foyer, donc nous multiplions 1 650 par 2 et obtenons 3 300. Il s’agit du montant de l’impôt brut. Pour calculer le montant de l’impôt net, il faudra terminer nos calculs en prenant en compte plusieurs points tels que :

  • Le plafonnement des effets du quotient familial
  • La décote (si vos revenus sont modestes)
  • Les déductions et crédits d’impôt
  • La contribution sur les hauts revenus