Impôts : déduction fiscale ou crédit d’impôt ? Voici à quoi vous avez droit

Famille, aide à domicile, habitation, aide à la personne... Dans des cas particuliers, vous pouvez profiter d'un crédit d'impôt ou d'une déduction. Objeko fait le point sur le sujet.

©Actu.fr

Depuis le 7 avril 2022, il est possible de faire sa déclaration d’impôt. Il est temps de se pencher sur les impôts. Mais alors à quelles réductions les contribuables peuvent-ils prétendre ?

Quelles réductions et déductions ?

Si vous êtes fiscalement domicilié dans l’hexagone, vous pouvez profiter, sous conditions, d’un crédit d’impôt pour des dépenses engagées par vous ou l’un des membres de votre foyer fiscal. Quatre types de déductions existent : les déductions liées à la famille, au logement, à l’aide à domicile, et à l’aide à la personne.

Les déductions liées à la famille 

Plusieurs cas particuliers offrent une déduction d’impôts, dans le cadre de la famille, par exemple pour les frais de garde des jeunes enfants.

Si vous faites garder l’enfant hors de votre domicile, un crédit d’impôt égal à 50% des dépenses réglées pour la garde est appliqué pour les dépenses que vous engagez pour les enfants de moins de 6 ans au 1er janvier de l’année des revenus. Les dépenses prises en compte comprennent les salaires et les cotisations sociales réglées à l’assistante maternelle. Pour ceux qui gardent l’enfant à domicile : vous pouvez profiter du crédit d’impôt.

 

Vous pouvez aussi profiter d’une déduction pour les frais de scolarisation des enfants. Quand votre enfant compté à charge poursuit des études secondaires ou supérieures dans un établissement public ou privé, vous pouvez bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu.

Le montant de la réduction d’impôt est établi à : 61 euros par enfant poursuivant des études secondaires du premier cycle (collège) ; à 153 euros par enfant poursuivant des études secondaires du second cycle (lycée) ; à 183 euros par enfant qui suit une formation d’enseignement supérieur.

Les déductions concernant les dons 

Si vous faîtes des dons pour des associations, vous bénéficiez d’une réduction d’impôt sur le revenu. Cette réduction dépend notamment de la somme versée.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Information Jeunesse BB (@bijbb)

 

Votre don doit être réalisé à un organisme qui remplit les 3 critères : but non lucratif, un objet social et une gestion désintéressée, pas au profit d’un cercle restreint de personnes.

Les déductions concernant le logement 

Il y a le crédit d’impôt en faveur de la transition énergétique au titre des dépenses supportées pour la transition énergétique du logement, achevé depuis plus de 2 ans. Le crédit d’impôt donné au titre des intérêts d’emprunt souscrits pour l’acquisition de la résidence principale, supprimé pour les offres de prêt émises depuis le 1er janvier 2011. Le crédit d’impôt en faveur de l’aide aux personnes pour l’installation d’équipements dédiés aux personnes âgées ou handicapées dans un logement neuf ou ancien.

Les crédits d’impôt liés à un investissement locatif : Si vous êtes fiscalement domicilié en France, vous pouvez profiter d’une réduction d’impôt pour certains investissements immobiliers locatifs. La réduction d’impôt est accordée pour la première fois l’année d’achèvement du logement ou de son acquisition si elle est postérieure.

Les crédits d’impôts concernant l’emploi à domicile

Vous pouvez profiter d’un crédit d’impôt si vous engagez « des dépenses au titre des services à la personne qui vous sont rendus à votre résidence principale ou secondaire située en France, que vous en soyez propriétaire ou non ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par OUVERT D’INFOS (@ouverture_d_infos)

 

Vous pouvez aussi y prétendre si vous avez engagé des dépenses à la résidence de l’un de vos ascendants remplissant les conditions pour bénéficier de l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA). Le crédit d’impôt est égal à 50% des dépenses supportées, retenues dans une limite annuelle de 12 000 euros, éventuellement majorée.

Les crédits d’impôts pour l’aide à la personne 

Vous pouvez bénéficier, d’un crédit d’impôt pour les dépenses d’équipements conçus pour l’accessibilité des logements aux personnes âgées ou handicapées ou des dépenses d’équipements permettant l’adaptation des logements à la perte d’autonomie ou au handicap.

Il s’applique aux dépenses payées entre le 1er janvier 2005 et le 31 décembre 2020 et faites dans votre habitation principale située en France. Mais, pour les dépenses permettant l’adaptation des logements à la perte d’autonomie ou au handicap, le crédit d’impôt est accordé seulement quand vous ou un membre de votre foyer fiscal remplissez certaines conditions.

Le taux du crédit d’impôt est fixé à 40 % pour les dépenses de travaux de prévention des risques technologiques ou pour les dépenses correspondant à la réalisation de diagnostics préalables à ces travaux. Et aussi à 25 % pour les dépenses d’équipements conçus pour l’accessibilité des logements aux personnes âgées ou handicapées et pour les dépenses d’équipements permettant l’adaptation des logements à la perte d’autonomie ou au handicap.