Impôts locaux : voici le récapitulatif de ce qui va changer en 2022, le point ici

Les impôts locaux servent à financer le budget des collectivités locales, principalement celui des communes.

Le 15 décembre dernier, le projet de loi de finances pour 2022 a été adopté par l’Assemblée Nationale. Alors s’il n’y aura pas de grande révolution fiscale, on note tout de même quelques petits changements. Ne vous inquiétez pas, la rédaction d’Objeko, va tout vous dire sur le sujet. Vous êtes prêts ?

Impôts locaux : Augmentation de la taxe foncière pour les propriétaires

Taxe d’habitation, taxe foncière, redevance d’enlèvement des ordures ménagères. L’essentiel des Françaises et des Français connaissent bien les impôts locaux pour y faire régulièrement face. Et bien aujourd’hui, nous pouvons vous dire que la taxe foncière va sacrément augmenter. Pour rappel, pour la fixer chaque année, le fisc s’appuie sur la valeur locative cadastrale pour calculer son montant. Il s’agit d’un loyer théorique annuel que pourrait appliquer le propriétaire s’il louait le bien.

Depuis 2018, le loyer théorique est revalorisé en fonction de l’évolution sur un an de l’indice des prix à la consommation harmonisé. Et on peut le dire, l’accélération de l’inflation fait mal au portefeuille des ménages. Selon les chiffres provisoires de novembre publiés mardi par l’Insee, cet indice augmenterait de +3,4%. L’Union nationale des propriétaires immobiliers (UNPI) a même envoyé un courrier au ministre des Comptes publics pour dénoncer cette hausse.

Quid de la taxe d’habitation ?

À l’automne 2022, la réforme de la taxe d’habitation connaîtra sa dernière phase. En effet, les derniers ménages qui y sont encore assujettis, bénéficieront d’un dégrèvement de 65% du montant de leur impôt local. Par ailleurs, les personnes hébergées dans les établissements pour personnes âgées, qui conservent la jouissance de leur habitation principale et peuvent également bénéficier de cette exonération. Pour rappel, la suppression définitive de celle-ci, interviendra en 2023. Ce sera l’ultime étape d’une réforme d’ampleur, lancée par Emmanuel Macron dès le début de son quinquennat.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Carole Limouzy (@carolelimouzy)

Autre bonne nouvelle, c’est la revalorisation du barème de l’impôt sur le revenu. Ce chiffre correspond à la hausse anticipée des prix à la consommation hors tabac en 2021. Une mesure classique, votée chaque année en projet de loi de finances, qui s’appliquera au barème de l’année prochaine, relatif à l’imposition des revenus 2021. L’objectif, c’est de neutraliser les effets de l’inflation sur le niveau d’imposition des ménages.

Crédit d’impôt en temps réel pour l’emploi à domicile

À partir du 1er janvier 2022, les particuliers employeurs qui déclarent un salarié à domicile (ménage, cours à domicile, etc.) via la plateforme Cesu + bénéficieront chaque mois du crédit d’impôt service à la personne. Pour rappel, jusqu’ici, l’État rembourse aux ménages le crédit d’impôt avec une année de décalage.  Et bien, tout cela changera.


Bonne nouvelle si vous avez l’habitude d’être généreux avec les associations d’aide aux personnes en difficulté. Les dons aux structures qui fournissent gratuitement un repas, un logement ou des soins aux plus précaires vont continuer de bénéficier d’un plafond majoré pour le calcul de la réduction d’impôt de 75%. Voilà, vous savez tout maintenant.