Impôts : prudence avec cette nouvelle arnaque aux faux remboursements

Ces derniers jours, une arnaque est en pleine essor. Il s’agit d’une tentative de pishing qui vise à infecter votre ordinateur pour y récupérer vos données. Objeko vous donne tous les détails à ce sujet.

Impôts : prenez garde à l’arnaque aux faux remboursements
© Cybermalveillance.gouv

C’est une grosse mise en garde que lance la fameuse association UFC-Que Choisir. Dans un sujet récemment mis en ligne, la structure de défense des consommateurs évoque une tentative d’escroquerie en plein essor ces derniers temps dans l’hexagone.

En quoi consiste cette arnaque ?

Il s’agit d’un hameçonnage qui consiste en l’envoi de mails frauduleux imitant l’identité du site impots.gouv.fr. C’est assez bien fait et donc totalement redoutable. Les escrocs font croire aux personnes visées qu’elles vont pouvoir profiter d’un remboursement de la part du fisc, une opportunité vraiment tentante en cette période de fêtes de fin d’année et de crise économique pour de nombreux Français.

 

Le budget des ménages est très serré pour certains. Si les internautes se font prendre et cliquent sur le lien qui a été reçu par e-mail, il leur est demandé de compléter un formulaire qui comprend l’identité et vos informations bancaires. Le piège se referme et les victimes risquent de perdre de grosses sommes d’argent. Les équipes qui mènent ces arnaques sont vraiment bien rodées. Il faut être très vigilant !

La vigilance est importante face au phishing

Dans le cas en question, il existe plusieurs indices qui peuvent mettre la puce à l’oreille et indiquer que l’on est face à une campagne de phishing. L’UFC-Que Choisir précise l’adresse de l’expéditeur qui est totalement différente de celle des impôts. Par ailleurs, la syntaxe du mail est souvent très approximative : « votre impots finances » « vous avez le droit à recevoir ». Des tournures de phrases qui montrent que les arnaqueurs maîtrisent mal le français et opèrent parfois depuis l’étranger.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par 3E Technologie (@3etechnologie)

 

D’autres éléments montrent qu’il y a un sérieux problème. En effet, quand l’on clique sur le lien, on est transféré sur une page qui copie celle du site réel et officiel des impôts. Sauf que l’URL très étonnante et n’est pas du tout celle d’impots.gouv : « mandowalartstudio.com ». Il s’agit également de ne pas se laisser tromper par la présence d’un https et du fameux cadenas. Comme le précise UFC, ce critère de fiabilité est maintenant périmé.

De plus, aucun des liens présents sur le formulaire de remboursement ne fonctionne, et il est par exemple impossible d’aller sur son espace personnel. A noter que si vous pensez avoir subi une fraude, vous devriez contacter tout de suite les services fiscaux, par téléphone, ou par l’intermédiaire de la messagerie de votre espace en ligne.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Baring! Rosario (@baringportal)

 

En matière de pishing, il n’existe pas de solution clef en main mais la vigilance et la prudence sont essentielles pour s’en prémunir. Certains antivirus proposent des protections face au phishing. Il existe certains logiciels antivirus face à ces agressions numériques qui peuvent coûter vraiment très cher.

Impôts: Se tenir au courant

Il faut être sur ces gardes. Il ne faut pas hésiter à prêcher la bonne parole auprès de ses proches, sa famille et ses amis. Il existe sur le net, de nombreux tutoriels pour faire face à ces menaces. Il ne faut pas hésiter à aller regarder sur les net, les dernières arnaques à la mode pour s’en prémunir. Certains escrocs sont même rattachés à des mafias car les gains générés peuvent être vraiment très importants.

Aujourd’hui, même des Etats et des gouvernements peuvent être attaqués et espionnés par des pirates informatiques comme on a pu le voir avec l’affaire Pegasus. Même des chefs d’Etat peuvent être espionnés par le biais de leur téléphone personnel.

Dans les semaines et mois à venir, Objeko vous tiendra au courant des nouvelles arnaques qui peuvent exister. Nos journalistes sont toujours à l’affut d’informations. Il faut dire que les escrocs sont très imaginatifs et imaginent sans cesse de nouveaux stratagèmes. Il y a un certain nombre d’arnaqueurs qui opèrent à distance.

Ils sont en Afrique dans des cyber-cafés. Certains passent leurs journées sur les réseaux sociaux pour se faire passer pour des célibataires et arnaquer des personnes qui sont parfois un peu vulnérables. Certains brouteurs gagnent de grosses sommes d’argent. La télévision s’est beaucoup intéressée au phénomène ces dernières années.


Pierre Lefort

Passionné depuis tout petit par l'écriture et la musique (même la plus obscure) et de nature très curieuse, je m'intéresse à tous les sujets ! J'aime également les nouvelles technologies et le développement web qui ont été une révélation pour moi il y a 15 ans déjà.