Impôts : que faire en cas de retard de déclaration de revenus ? On vous explique tout

J'ai complètement oublié de déclarer mes revenus. Quelles sanctions aurais-je ? C'est ce que nous allons voir.

© journaldunet.fr

La période déclarative des impôts est désormais terminée. Attention, en cas de retard vous vous exposez à une majoration. Quelles sont les sanctions et pénalités ? Et qui peut y échapper ? C’est ce que nous allons voir dans cet article. Ne vous inquiétez pas, la rédaction d’Objeko, va tout vous dire sur le sujet. Vous êtes prêts ?

Qu’est-ce que l’impôt sur les revenus ?

La déclaration de revenus est sans doute l’une des démarches administratives les plus redoutées par les contribuables. Mais qu’est-ce que c’est exactement ? Et bien, c’est très simple. En effet, il s’agit d’un impôt qui touche aux revenus des foyers, calculé en fonction du nombre de parts fiscales. Il faut préciser que en moyenne, il rapport plus de 85 milliards d’euros à l’Etat. C’est la seconde ressource de l’Etat, juste derrière la TVA.

En France, l’impôt sur le revenu est prélevé en deux temps : le paiement des charges sociales et patronales dans un premier temps. Ca, c’est directement prélevé sur votre salaire. C’est ce qu’on appelle la différence entre brut et net. L’ensemble de ces cotisations représente entre 25 % à 42 % du salaire brut (ou 54 % du salaire net). Puis, vient la déclaration de vos revenus imposables à proprement parler. Et depuis 2019, l’impôt sur le revenu est prélevé à la source.

Quelles sanctions en cas de retard ?

Depuis le 8 juin à minuit, il est désormais trop tard pour déclarer vos revenus. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que si vous ne l’avez pas fait, vous vous exposez à des sanctions financières. Il faut savoir que la première pénalité de retard est déjà dissuasive. En effet, vous aurez une majoration de 10% de l’impôt dû. Et attention, elle passe à 20% en cas de dépôt tardif de la déclaration dans les 30 jours suivants la mise en demeure du fisc.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par La fée Papiers (@papiers_ordonnes)

Démarches incontournables pour des millions de contribuables chaque année, la déclaration et le paiement de l’impôt sur le revenu demeurent très opaques pour bon nombre d’entre nous. Pour déclarer en ligne, vous devez vous connecter à votre espace particulier avec votre numéro fiscal et votre mot de passe. Si vous n’avez pas encore de mot de passe, saisissez votre numéro fiscal, votre numéro d’accès en ligne et votre revenu fiscal de référence. Vous trouverez ces identifiants sur la déclaration de revenus reçue en avril.

Déclarations de revenus : une remise gracieuse est possible?

Vous pouvez toutefois vous rapprocher de l’administration fiscale pour demander une remise gracieuse pour supprimer, du moins en partie, ces intérêts. Mais sachez qu’il faut avoir une vraie bonne raison pour que l’organisme accepte. Rappelons aussi au passage que la déclaration de revenus est nécessaire pour bénéficier d’éventuels crédits d’impôt. Un avis d’imposition vous sera aussi réclamé pour obtenir certaines aides financières. Donc c’est très important de faire la déclaration. A vous de jouer.