Indemnité inflation : faut-il déclarer les 100 euros aux impôts ? On vous dit tout !

Annoncée fin octobre par Jean Castex, la prime inflation devrait bientôt être versée à 38 millions de foyers.

© MARKUS SPISKE UNSPLASH

38 millions de Français ont perçu ou vont percevoir une indemnité inflation de 100 euros pour faire face à l’inflation générale des prix. Mais une question subsiste, est-ce cette prime exceptionnelle doit être déclarée ou non ? Eh bien, dans cet article, la rédaction d’Objeko a décidé de vous répondre. Ne vous inquiétez pas, en le lisant, vous allez tout savoir sur le sujet. Vous êtes prêts ?

Une aide précieuse pour les ménages

100 euros pour les Français qui gagnent moins de 2.000 net par mois : c’est l’aide promise par Jean Castex le 21 octobre dernier pour faire face à la flambée des prix des carburants et de l’énergie. D’après l’exécutif, environ 38 millions de personnes devrait la percevoir. Pourquoi 100 euros ? Eh bien, ça correspond tout simplement, au surcoût généré par l’inflation sur le budget des ménages français. D’ailleurs, il faut également préciser que l’indemnité est individualisée et non versée par foyer fiscal. Ainsi, si un couple gagne chacun moins de 2.000 euros par mois, les conjoints auront donc tous les deux droit à l’aide.

Cette aide précieuse pour les ménages, a déjà été versée pour une partie des salariés au mois de décembre. Si vous ne l’avez pas encore touchée, elle devrait vous être envoyée, d’ici au mois de février. Pour autant, une question subsiste. Faut-il indiquer l’indemnité inflation, aide de 100 euros mise en place par le gouvernement pour aider face à l’augmentation des prix (carburants, électricité…), dans sa déclaration de revenue ? Eh bien, la réponse est non. Cette prime est défiscalisée, autrement dit, vous n’aurez pas à la mentionner dans votre prochaine déclaration de revenus. Vous pouvez donc utiliser librement les 100 euros de la prime.

Faut-il la déclarer à la CAF ?

Qu’il s’agisse des bénéficiaires du RSA, de la prime d’activités ou de toute autre aide versée par la Caisse d’allocations familiales, la réponse est la même. En effet, il n’y a pas besoin de la déclarer à la CAF : « l’indemnité inflation est une aide défiscalisée. Vous ne devez pas la déclarer à la Caf si vous faites une déclaration trimestrielle de ressources » peut-on notamment lire sur le site de l’organisme. Ainsi donc, vous devez déduire cette somme de 100 euros de votre déclaration, avant de la finaliser.

Evidemment, si vous vous êtes trompés, sachez que vous pouvez toujours corriger la somme déclarée en faisant appel à votre droit à l’erreur. Précision une petite chose, les bénéficiaires des prestations (RSA, AAH, APL pour les étudiants non boursiers, prestation partagée de l’éducation de l’enfant à taux plein..) recevront directement les 100 euros, le 20 janvier prochain. Et ce, sans faire la moindre démarche.

Attention aux arnaques