Inès Loucif (Koh-Lanta) : l’ex-aventurière assiste à une bagarre sanglante, elle raconte la scène

La jeune femme est encore sous le choc. Mercredi 20 octobre, sa promenade s’est transformée en cauchemar d’une rare violence. On vous dit tout !

Inès Loucif (Koh-Lanta) : l’ex-aventurière assiste à une bagarre sanglante, elle raconte la scène à sa communauté
© Instagram

Le public connaît la ravissante Inès Loucif grâce à son séjour aux Fidji dans Koh Lanta, en 2020. Ensuite, la Toulousaine a enchaîné avec « La Villa des cœurs brisés » sur TFX. Et ce mercredi 20 octobre 2021, alors qu’elle se promenait avec son petit chien, elle a assisté à une violente altercation entre deux autres chiens. En panique, elle a détaillé à ses fans ce qu’il s’est passé.

La jeune femme n’a jamais caché son manque de confiance en soi. Elle n’a d’ailleurs pas hésité à expliquer que ce trouble vient de sa propre mère. Cette dernière l’a en effet constamment dévalorisée quand elle était ado.

« Là ce matin, c’était très très très violent »

En tous cas, c’est dans « La Villa des cœurs brisés» qu’elle a réussi à aborder ce traumatisme de son enfance. « Cela vient des mots très durs de ma mère pendant des années sur mon physique, sur le fait que je n’avais pas de formes, que je ressemblais à une guenon… Elle m’interdisait de mettre du maquillage. Évidemment aujourd’hui, cela me fait plaisir quand on me complimente, qu’on me dit que je suis belle, mais l’impact ne parvient pas à effacer ces vingt années de critiques. » Au sein de la rédaction d’Objeko, on comprend sa souffrance. « Pour remédier à mon traumatisme, je fais énormément de sport pour sculpter mon corps, évacuer mon stress et reprendre confiance en moi. Reste mon visage, c’est un mal beaucoup plus profond. », poursuit-elle. Elle est pourtant tellement jolie !

Quand les journalistes du Figaro pointent du doigt le fait qu’elle a eu recours à la chirurgie réparatrice, la jeune femme a d’ailleurs les bons mots pour se défendre. « Je ne suis pas du tout accro à cela et je n’ai pas envie de le devenir. J’ai la tête sur les épaules. J’avais une hypotrophie mammaire, c’était totalement pris en charge par la sécurité sociale et, en 2013, j’ai pu me faire implanter une poitrine proportionnelle à mon corps pour que ça paraisse le plus naturel possible. », explique-t-elle en effet.

Inès: « Il était tout ouvert à côté du cou »

Inès Loucif vit avec un adorable petit Staffy qu’elle a prénommé Maïko. Chaque jour, elle emène son compagnon à poils en balade dans Paris. Mais mercredi 20 octobre 2021, la jeune femme a assisté à une terrible bagarre entre chiens. Elle s’est aussitôt saisie de son compte Instagram pour en faire part à ses abonnés. « En l’espace de trois jours, il y a un chien – c’est le même à chaque fois – qui a bouffé deux chiens ! Et là ce matin, c’était très très très violent. J’étais entre les chiens à essayer de les séparer, on était à quatre dessus. Il mordait et impossible de le faire lâcher. Je tremblais, c’était impressionnant et d’une violence ! Je n’ai jamais vu ça« , a-t-elle ainsi lâché, très émue.

Inès: L’attaquant serait un Berger. Et la victime, un malheureux petit Teckel ! « Le maître était à terre et essayait de bloquer le Berger, moi je tenais le petit Teckel qui se faisait bouffer. Je voyais qu’il ne fallait pas tirer parce que l’autre ne lâchait pas. Il a fallu qu’un ami surprenne le chien agressif pour qu’il desserre sa mâchoire« , a-t-elle ainsi continué. « Je ne vous raconte pas l’état du petit Teckel.. Direct chez le veto, il était tout ouvert à côté du cou, j’étais en état de choc et très peinée (…) Sinon, la journée commençait bien, j’étais de bonne humeur mais cette violence m’a renversée. », a-t-elle ainsi témoigné.

« Il a eu 3 points de suture au cou et au doigt… »

Heureusement, la situation devrait bientôt être maîtrisée. Car les maîtres chiens ont désormais identifié ce Berger agressif. « Il y a trois jours, il a attaqué un Shiba qui s’est réfugié dans les bras de son maître. Pris de panique, le Shiba a mordu son maître dans le cou, il a eu 3 points de suture au cou et au doigt… » Inès en a profité pour demander conseil à sa communauté dans ce genre de situation.

 


Alix Brun

Passionnée de rédaction, je m’intéresse à tous les sujets qui animent l’actualité française et mondiale. Rédactrice web de profession, j’ai à coeur d’informer le lecteur de la manière la plus précise possible, tout en offrant une information qualitative. Pigiste pour Objeko, j’ai également pour but de contribuer à un canal d’information distinct des grandes rédactions journalistiques omniprésentes sur le web, offrant ainsi un point de vue différent sur notre actualité quotidienne.