Inès Reg : l’humoriste éclate en larmes devant Nikos Aliagas. On vous dit pourquoi !

Invitée dans 50 minutes Inside, Inès Reg a carrément craqué. Découvrez les raisons de son gros coup de blues.

© Fred Dugit / MAXPPP

Pendant son interview, Inès Reg nous a touché pour son humour inégalable. Elle a évoqué son couple, ses débuts. Mais à un moment, tout a basculé. Au sein de la rédaction d’Objeko, nous avons été sous le choc !

“ Je l’ai de dingue” : Inès Reg donne son « atout séduction » en direct !

Depuis 2019, Inès Reg connaît une carrière fulgurante. Grâce à une vidéo diffusée sur internet, la jeune femme a fait un buzz phénoménal. Aujourd’hui, elle attire tous les regards pour sa perte de poids remarquable. Et récemment, elle donnait ses conseils de séduction lors d’une interview.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Ines Reg (@inesregmec)

« C’est quand que tu vas mettre des paillettes dans ma vie Kevin !? ». Grâce à cette réplique, Inès Reg s’est faite connaître du grand public. En effet, avec une simple vidéo balancée sur le web, l’humoriste a prouvé ses talents d’humoriste. Et depuis, ses fans sont accros ! La crise sanitaire a certes mis entre parenthèses sa carrière sur scène.

Mais cela n’empêche pas l’artiste de continuer à faire rire en ligne. Par ailleurs, elle se retrouve de plus en plus souvent sous les projecteurs d’émission. Son succès fulgurant attire en effet toutes les attentions. Et le public veut en savoir plus sur elle.

« Je gère très bien la bouche bombée sans faire exprès.”

Récemment, Inès Reg a fait part de quelques conseils beauté sur le plateau du QG. En présence de Guillaume Pley et de Jimmy Labeu, la compagne de Kévin a lâché son « atout séduction » pour le plus grand bonheur de ses fans. « Je gère très bien la bouche bombée sans faire exprès. Il faut l’avoir hein. Mais je l’ai de dingue », a-t-elle ainsi fait savoir. Elle a ensuite montré de quoi elle parlait. Et au sein de la rédaction d’Objeko, on confirme, ce talent, elle l’a bien ! Cela lui est d’autant plus indispensable qu’elle poste souvent des clichés sur Instagram.

Sa silhouette complètement métamorphosée !

En décembre dernier, Inès Reg a impressionné sa communauté de fans. En effet, la jeune fan a montré les résultats de son régime entamé 6 mois plus tôt. Cela faisait en effet un moment qu’elle se sentait mal dans sa peau, « essoufflée et fatiguée pour un rien ». « J’ai commencé la méthode Abura à 76 kilos le 16 juin 2020 et le 16 novembre 2020 j’étais à 61 kilos. Aujourd’hui je suis à 60 kilos », avait-elle ainsi déclaré fin 2020.

Pas de partenariat rémunéré, juste une joie de partager sa satisfaction

Et de poursuivre : “Je partage avec vous parce que ça m’a changé la vie donc si ça peut changer la vôtre aussi si vous en avez besoin. » L’humoriste a aussi précisé qu’aucun partenariat rémunéré ou « d’une histoire de contrat ou d’argent » ne se cachait derrière ce message. Inès Reg a ainsi perdu 16 kilos. « J’ai changé de corps et je me sens vraiment mieux », a-t-elle reconnu.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Ines Reg (@inesregmec)

« Ça ne veut pas dire que plus jamais de ma vie je vais manger de Kinder.”

Mais elle ne se fait pas d’illusion. « Ça ne veut pas dire que plus jamais de ma vie je vais manger de Kinder. Ça se peut que même un jour je regrossirai. Mais c’est au-delà même de l’apparence, je ne suis plus essoufflée, fatiguée pour un rien. Et surtout je ne suis plus en train de chercher mille techniques pour me sentir à l’aise dans mes vêtements », s’est-elle ainsi réjouie.

« Je me suis sentie arrachée »

Mais samedi 27 mars, dans 50 Minutes Inside, l’heure n’était pas aux réjouissances. Car Inès Reg a évoqué les conséquences de la pandémie sur son métier et surtout sur son moral.

« Je ne mens pas quand je dis que c’est toute ma vie ».

 » Désolée« , a-t-elle lâchée, les larmes aux yeux. « En fait je ne mens pas quand je dis que c’est toute ma vie, je suis moi-même que sur scène et c’est dur, j’ai eu la chance de rejouer en septembre octobre, en distanciation sociale, avec les masques et je pensais vraiment que c’était reparti et je me suis sentie arrachée… « , a-t-elle ainsi révélé. Et de poursuivre:  » C’est comme si j’aimais un homme de tout mon cœur et que du jour au lendemain tout s’arrête, sans aucune explication « .

 » Enfin il y a une explication, je me rends bien compte mais c’est dur, j’ai besoin d’être sur scène de partager, j’ai vraiment besoin de ça et c’est dur. J’ai fait un film je sens que j’ai pas le droit de me plaindre, et en même temps la scène c’est vraiment toute ma vie. » 

« C’est tellement dur »

Et c’est tellement dur, parce que j’ai eu la lumière que j’ai attendue tellement de temps je fais 6 mois sur scène, et c’est juste fou ! On ouvre des Zénith, des Zénith ! Moi Inès ? Jamais j’aurais pu penser à ça. Et aujourd’hui ces Zénith ils sont complets mais ils sont reportés, reportés, reportés et je sais jamais quand je pourrai refouler ces planches là…  » On lui souhaite bon courage.