Infidélité : comment décoder les signes et lui en parler, selon une psy

L'infidélité arrive à beaucoup de couples qui ne s'aiment plus ou qui s'aiment encore. En effet, les situations sont nombreuses. Le meilleur moyen de comprendre le problème est d'en parler. Objeko vous partage les conseils d'une psychologue.

© Heather Mount / Unsplash

Lorsqu’on découvre l’infidélité de son ou sa partenaire, cela peut être un grand cataclysme. Certaines personnes ne s’y attendent pas du tout. Tandis que d’autres peuvent déjà avoir des doutes. Alors, si vous vous posé des questions, découvrez comment faire pour découvrir la vérité et arrêter de vous torturer l’esprit.

Infidélité : des signes précurseurs ?

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Marie ✨ (@les_gribouillis_de_marie)

Avant que l’infidélité arrive dans un couple, il y a des signes précurseurs. En effet, c’est que celui-ci battait déjà de l’aile et qu’un problème existe entre les deux partenaires. Parfois, l’inconscient nous parle avant notre raison. Certains de ses signes ne sont pas totalement décodés, mais on sait que quelque chose ne tourne pas rond. Nous n’arrivons pas à mettre des mots factuels sur la situation. Il s’agit plus d’une sensation étrange de malaise. « Quelque chose semble nous déranger… on ne va pas se fier à des choses très précises parce que c’est un peu une perception sensorielle qui nous guide comme une intuition… Cela n’arrive pas sur le plan conscient… On perçoit aussi des changements de comportement chez notre partenaire… et ça, on va le remarquer… c’est plus conscient », explique la psychopraticienne Géraldyne Prévôt-Gigant.

Voici les signes qui doivent vous alerter : davantage de distance dans le couple, absence de communication ou une communication très différente, le partenaire est moins disponible pour l’autre, le planning change tout le temps, etc. Pour le coup, ce sont des indices réels qui montrent qu’il y a un problème dans le couple ou que celui-ci n’est plus la priorité.

Attention toute de même aux conclusions trop hâtives

Cependant, il n’y a pas que l’infidélité qui peut se cacher derrière ce type de comportement. En effet, ne portez pas tout de suite de grosses accusations. Vos interprétations sont peut-être fausses ou troublées. Il se peut qu’il y ait des quiproquos ou des non-dits. Ou peut-être que le problème se trouve dans l’univers professionnel et non personnel. « Quelqu’un qui a l’habitude d’être très démonstratif et qui se montre plus distant au niveau de sa tendresse n’est pas forcément quelqu’un qui vous trompe. Cela veut peut-être dire aussi qu’il y a un problème plus grave dont on a parfois du mal à parler. Il peut s’agir d’une maladie, d’un problème au travail, etc. c’est pour ça qu’il faut être très prudent dans l’interprétation des choses qu’on remarque chez son partenaire », précise la spécialiste en psychologie.

Bien sûr, il est important de remarquer un changement de comportement, mais il ne faut pas tout de suite penser au pire, notamment à l’infidélité. Les explications peuvent être nombreuses. La meilleure façon de savoir la vérité et d’entamer une conversation avec l’élu de votre cœur. On le sait, mais on l’oublie trop souvent : la communication est le ciment du couple.

Expliquer son malaise et attendre les réponses

Tout d’abord, il faut que le partenaire questionné accepte d’échanger et de se livrer. « S’il fuit, ou se met en colère, cela peut être un indice qu’il y a peut-être une faute », précise la psychologue. En effet, celui qui se sent coupable va avoir du mal à communiquer sereinement, surtout s’il n’assume pas ses actes. Le plus simple est d’être sincère. Il faut essayer d’expliquer avec ses propres mots son malaise et ses sentiments.

Par exemple, il faut éviter certaines phrases dès le départ : « je t’ai vu avoir telle ou telle attitude donc je suis sûr que tu me trompes ». À ce moment-là, la communication peut totalement se fermer et votre partenaire en face risque de s’énerver et de stopper tout dialogue. Bien sûr, cela dépend du caractère de chacun et de la situation du couple. Certains vont élever la voix et refuser tout de suite de parler. D’autres, plus calmes, vont être tétanisés par la discussion et ne pas réagir du tout. Le sentiment d’humiliation ou de rejet peut être présent aussi. Certains vont être déçus du manque de confiance de leur partenaire. Les cas sont nombreux, mais le seul moyen de savoir est de faire le premier pas.

Comment améliorer la situation et continuer d’avancer ?

Par contre, si l’infidélité est réelle, si votre partenaire a avoué ou si vous en avez la preuve, il est difficile de donner des conseils dans cette situation très personnelle. Il faut se poser les bonnes questions. Est-ce que le couple peut continuer de s’aimer malgré une infidélité ? Est-ce qu’on peut surmonter ça ? « C’est la question essentielle à se poser », finit par dire Géraldyne Prévôt Gigant. De plus, s’il s’agit d’une relation sérieuse et longue, essayez de déclencher une vraie discussion à cœur ouvert pour découvrir le problème. Pensez avant tout à vous, vos besoins, vos envies avant de prendre une décision.