Inflation : l’astuce infaillible des Français pour faire des économies durant les vacances d’été

Malgré l'inflation, des millions de français préparent leurs vacances pour cette année. Mais ils sont nombreux à compter leur sous. Alors comment faire pour profiter sans trop dépenser ?

©par Julie Andrau.

Cette année, le budget des vacances est réduit. Cela n’a rien d’étonnant. Depuis plusieurs mois, les Français font face à une hausse spectaculaire des prix. Pour autant, hors de question de passer à côté des vacances d’été, même si certains sacrifices doivent être faits.

L’astuce étonnante de certains français pour faire des économies

Ils sont nombreux cette année à avoir choisi de partir en vacances en France. Mieux encore, ils ne veulent pas partir loin. Pourquoi ? Tout simplement car l’essence coûte désormais trop cher. Impossible pour beaucoup de Français de faire trop de kilomètres. 82% des français qui partent en vacances restent en France. Mais ce n’est pas la seule astuce qu’ils ont trouvé pour partir en vacances sans se ruiner. Ils sont plus d’un tiers à indiquer qu’ils partent en vacances… avec de nombreux sacs de courses. En effet, ils vident leur placard pour avoir le moins possible à acheter sur place.

Cela permet de faire des économies sur la nourriture, qui évidemment encore plus chère du fait de la hausse des prix provoquée par la forte inflation. Et ce n’est pas tout. Si les mois de juillet et août sont plébiscités (pour le climat, mais également parce qu’il est plus facile de poser des jours), certains ont bien compris l’intérêt de partir en juin ou en septembre. 

Pourquoi ? Tout simplement car ces mois sont considérés comme « hors saison ». De ce fait, les prix proposés sont bien plus intéressants. Du côté des températures, elles sont tout aussi agréables, si ce n’est même parfois plus. Cette année, les vacanciers sont partis plus tôt, ou pensent partir plus tard.

Les astuces pour payer moins cher

Il existe, heureusement, plusieurs méthodes pour faire des économies au moment de faire les réservations pour les vacances. Si vous prenez l’avion, on vous conseille de ne pas prendre le billet directement sur le site d’une compagnie aérienne. Optez plutôt pour un comparateur en ligne. Ces sites, gratuits, comparent les offres de toutes les compagnies, et mettent en évidence les prix les moins chers.

En revanche, il faut être malin. Ne regardez jamais les prix le week-end. En effet, ils sont volontairement gonflés. Il est conseillé de les regarder, en connexion privé si vous n’êtes pas sûr de réserver immédiatement, le mardi soir. C’est le jour de la semaine connu pour les prix les plus intéressants.

Le budget moyen consacré aux vacances cette année

Les français comptent-ils se faire plaisir cette année ? Une récente étude a mis en évidence le budget moyen pour ces vacances d’été. L’étude de l’Observatoire Cetelem a fait savoir que le budget moyen, tout compris, sera de 1505 eros. Les célibataires comptent dépenser 1200 euros, les familles avec deux enfants 1700 euros, et celles avec quatre enfants 2000 euros. 15% des personnes sondées indiquent vouloir dépenser plus de 3000 euros, tandis que 14% ne pourront pas se permettre un budget supérieur à 500 euros.

« En France, les vacances, c’est sacré, observe Flavien Neuvy, économiste et directeur de l’Observatoire Cetelem. Depuis 50 ans, les dépenses liées aux plaisirs et aux loisirs restent toujours au même niveau: 17% des dépenses des foyers. C’est un poste de dépenses auquel on ne touche pas« .

Vacances d’été: Malgré l’inflation, un français sur trois compte dépenser plus que les années précédentes. Pourquoi ? Pour faire le vide, se reposer et se divertir. Ces derniers mois n’ont pas été évident. Entre le covid-19, les conséquences de l’épidémie sur la santé mentale, la situation en Ukraine, l’inflation… Les français ont de nombreux sujets sur lesquels ils peuvent se soucier tout au long de l’année. En vacances, ils veulent tout oublier, se détendre. S’il faut dépenser plus pour cela, certains sont prêts à le faire. 

Cela dit, la priorité n’est pas à la dépense, mais surtout au repos. Les Français sont plus fragiles et veulent absolument oublier leur quotidien pendant quelques jours. La majorité se rendent d’ailleurs chez des amis pour les vacances. De quoi faire de belles économies. En deuxième place, c’est l’hôtel qui est choisi, juste devant les locations entre particuliers.