Iris Mittenaere en colère comme jamais, elle balance du lourd sur son contrat avec TF1 !

Entre TF1 et Iris Mittenaere, rien ne va plus ! En effet, l'ancienne miss France aimerait tant que son travail soit reconnu à sa juste valeur. Pire, elle estime être brimée par la direction de la première chaine. Attention les fans, ça risque de piquer !

© Coadic Guirec/Bestimage

En cet fin 2021, c’est l’heure du bilan pour Iris Mittenaere. Plus que jamais, elle voudrait que TF1 lui fasse davantage confiance !

Iris Mittenaere tire la sonnette d’alarme !

Les fans d’Iris Mittenaere sont au paradis. Depuis qu’ils ont découvert la bande-annonce du sixième volet de Ninja Warrior, ils ont compris que l’ancienne Miss France était de retour. Désormais, ils pourront l’admirer à l’écran et sur la Toile. Pour autant, la jeune femme ne semble pas aussi euphorique que ses abonnés. Qu’on ne s’y trompe pas. Ce n’est pas parce que le projet ne l’enthousiasme pas. Au contraire, elle adore sa collaboration avec Denis Brogniart. Le présentateur de Koh-Lanta a tant à lui apprendre et à transmettre.

Or, dans le secret de son âme, elle ne peut pas contrôler ses rêves de grandeur. Où est-ce que va s’arrêter la carrière de celle qui a réussi l’exploit d’être la plus belle femme de France ET de l’Univers ? Sans plus attendre, Objeko vous récapitule l’argumentaire d’Iris Mittenaere tout en guettant la réaction de TF1. Aïe, le ton semble monter d’un cran entre les deux camps. Qui va avoir le dernier mot ?

Iris Mittenaere, en route vers le clash ?

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Iris Mittenaere (@irismittenaeremf)

Au cours d’un entretien accordé à nos confrères de Télécâble Sat hebdo, Iris Mittenaere nous confie son leitmotiv. Elle souhaiterait tant « être plus présente » à la télévision. D’ailleurs, ce n’est pas un secret puisqu’elle nous assure que « TF1 sait très bien que j’ai *nvie de faire plus de choses ». Hélas, pour l’instant, les responsables font la sourde oreille. Et lorsqu’on l’interroge sur le genre d’émissions qu’elle rêve d’animer, elle est plus cash que jamais. « La mode ou les voyages »  font partie de ses prérogatives. En somme, elle veut surprendre ses fans, et donc « être là où on ne [l]’attend pas.« 

Quand on lui demande qui est son modèle, Iris Mittenaere a les yeux pétillent en évoquant Karine Le Marchand. Elle estime que personne n’aurait pu la visualiser en train « d’interviewer des agriculteurs dans L’Amour est dans le pré. » Chez Objeko, on avoue que la BFF de Stéphane Plaza nous bluffe. Dans son programme Ambition int*me, elle nous permet de découvrir la face cachée des candidats à l’élection présidentielle. Croisons les doigts pour que la chérie de Diego El Glaoui connaisse rapidement une ascension similaire.

Les rêves d’Iris Mittenaere vont-ils devenir réalité en 2022 ?

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Iris Mittenaere (@irismittenaeremf)

Iris Mittenaere insiste sur un point. Elle réfute totalement les rumeurs de conflit avec TF1. Ce n’est pas son genre de cracher dans la soupe ni sur les projets qu’on lui propose. « Je n’ai jamais été fâchée avec eux, mais j’ai toujours été transparente. » A chaque fois qu’elle est convoquée, elle n’hésite pas à leur parler franchement sa manière d’envisager leur collaboration dans un futur plus ou moins proche. « Je leur ai dit que j’avais *nvie d’en faire plus, d’apprendre encore davantage ce métier. »

L’année dernière déjà, Iris Mittenaere faisait part sa lassitude. « Heureusement que j’ai d’autres activités qu’à TF1. Sinon, je n’aurais qu’une semaine de boulot par an ! » Très vite, les mots dépassent sa pensée. La moutarde lui monte au nez et elle déclare. « C’est frustrant ! Je suis loyale envers TF1, mais je me sens un peu sous-exploitée. » Dans un sourire, elle nous assure qu’elle a « récemment reçu des propositions d’autres chaînes. » Alors va-t-elle céder à la tentation ou bien accorder une dernière chance à son employeur du PAF ?

Sollicité à ce sujet par nos amis de Pure Medias, Rémi Faure et donc le responsable de la programmation l’implore de garder espoir et d’être encore un peu de patience. C’est vrai que cela ne semble pas être la qualité première d’Iris Mittenaere. Souvent taquinée par ses haters, elle essaie tant bien que mal de laver son honneur. En ce qui concerne son contrat, ce n’est pas demain qu’il va changer et deviendra la chef d’orchestre. « Tout cela prend du temps. Animer du divertissement, c’est énormément de travail et cela demande d’acquérir de l’expérience » ! Voilà qui a le mérite d’être clair, net et précis !

Merci à nos confrères de Télécâble Sat hebdo et Pure Médias