Isabelle Adjani : ce jour où Gérard Depardieu l’embarque dans une séance d’exorcisme

Ces deux géants du cinéma ont partagé une scène très insolite ensemble. Dans "True Story", sur Amazon Prime Vidéo, Isabelle Adjani raconte une troublante anecdote.

© Capture d’écran TMC

Isabelle Adjani et Gérard Depardieu sont ce que l’on peut appeler des monstres sacrés du cinéma français. Immenses acteurs, ils ne choquent pas leurs fans s’ils font preuve de quelques excentricités. Mais celle-ci risque néanmoins de surprendre tout le monde. En effet, il s’agit d’une scène totalement irréelle que ces deux comédiens ont partagé. Cette anecdote remonte à 1987 et elle est encore très croustillante, Objeko vous l’assure.

Elle est si épatante qu’elle fait l’objet d’une séquence dans le deuxième volet de True Story sur Amazon Prime Vidéo. C’est dans ce programme qu’Isabelle Adjani dévoile cette histoire insolite. Si insolite qu’elle paraît irréelle ! Nos confrères du magazine Voici rapportent eux aussi cette histoire à leurs lecteurs. Et ils sont d’accords, l’anecdote que raconte la comédienne est digne d’une véritable scène de film.

Isabelle Adjani et Gérard Depardieu ont vécu une scène insolite

Ces deux géants du cinéma n’ont pas commencé leur carrière hier, nos lecteurs le savent. Aussi, il faudra remonter à la fin des années 1980 pour situer cette anecdote que rapporte donc Isabelle Adjani dans la saison 2 de True Story. Plus précisément encore, quelques temps avant le tournage de Camille Claudel, de Bruno Nuytten. Isabelle avait décroché le rôle principal et elle imaginait parfaitement Gérard Depardieu dans celui d’Auguste Rodin.

Avant même que les équipes du film ne proposent le rôle à Gérard Depardieu, Isabelle Adjani raconte donc qu’elle s’est rendue à l’auberge où il résidait pour lui fait part de son idée. Mais il était apparemment dans un état inhabituel. Si inhabituel que cela en était presque inquiétant. En effet, le comédien a accueilli son amie comédienne de la plus étrange des manière. D’abord, elle remarquait tout de suite qu’il ne portait pas des vêtements usuels.

Et pour cause, Gérard Depardieu était vêtu d’une soutane. Et pas n’importe quelle soutane, celle qu’il portait dans Sous le soleil de Satan. Ce film français, sorti en 1987, de Michel Pialat, a reçu de nombreuses marque de reconnaissance de la critique. Il recevait notamment la Palme d’or du Festival de Cannes, à l’unanimité. Mais également pas moins de 7 nominations aux Césars. En somme, Isabelle Adjani se retrouvait en face de l’abbé Donissan en voulant rendre visite à Gérard Depardieu.

Les lecteurs d’Objeko l’auront compris, le comédien était encore investi de son personnage lorsqu’Isabelle Adjani lui rendait visite. Et elle reconnait en effet qu’elle a rapidement remarqué qu’il n’était pas lui même. « Je sentais bien qu’il n’était pas entièrement. », disait-elle tout en expliquant que Gérard Depardieu ne se séparait plus de sa soutane, même pour dormir. Mais le plus étonnant reste encore à venir !

Une séance de spiritisme improvisée et totalement inattendue

Une fois qu’Isabelle Adjani est arrivée dans l’auberge de Gérard Depardieu et qu’elle a constaté qu’il était dans son rôle de l’abbé Donissan, elle n’a évidemment pas tenté de raisonner avec lui. Car il avait d’autres projets pour son amie. Il profitait de sa présence pour lui proposer, avec insistance, une séance de spiritisme. En sa qualité de représentant de l’église, tout droit sorti d’un roman de 1926, il posait ses mains sur le front de la comédienne et provoquait les esprits.

Inutile de le préciser, les lecteurs d’Objeko imaginent bien qu’Isabelle Adjani était circonspecte. Certainement perdue quelques part entre la peur, l’étonnement et l’amusement. Mais Gérard Depardieu insistait et il lui aurait dit : « Tu vas voir, de toute façon, tous ceux qui ne croient pas aux esprits sont des c*ns ». Et comme si cela ne suffisait pas pour rendre cette anecdote totalement folle, voilà que toutes les lumières de l’auberge s’éteignent !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par DEPARDIEU Gérard (@gerarddepardieu)

« Tout d’un coup, l’auberge s’est retrouvée entièrement dans le noir. », disait Isabelle Adjani. Nul doute que le public de True Story attend ensuite une explication qui justifierait de cette coïncidence. Et heureusement, l’actrice a une explication logique au phénomène. Non, Gérard Depardieu n’a pas réussi à couper le courant de l’auberge en faisant appel aux esprits autour de lui. En réalité, toute la région s’est retrouvée privée d’électricité. Le fait que la coupure de courant se produise en même temps que la séance de spiritisme improvisée du comédien serait donc un pur hasard.

Cela étant dit, nous ne doutons pas que certains de nos lecteurs pourront en douter. En effet, ils pourraient dire que l’intervention du comédien sur Isabelle Adjani est la cause de cette coupure de courant générale. Quoi qu’il en soit, c’était une anecdote qui valait le détour !