Isabelle Morini-Bosc (TPMP): agressée dans les WC par une personnalité connue, ses histoires glacent la toile !

Depuis toujours, Isabelle Morini-Bosc tient à dire sa vérité. Seulement voilà, elle ne fait rien comme tout le monde et elle le revendique. Ses dernières révélations risquent fortement de vous faire faire des cauchemars !

Isabelle Morini-Bosc "TPMP" : ses histoires glacent ses amis et ses fans !
© Capture C8

Isabelle Morini-Bosc n’aime pas se plaindre. Et pourtant, elle en aurait des choses à dire sur sa carrière et certains hommes.

Isabelle Morini-Bosc dézingue tout sur son passage !

L’arbre qui cache la forêt

En ce moment, sur le plateau de TPMP, c’est la folie. En effet, Cyril Hanouna a diffusé la partie censurée du documentaire de Marie Portalano dans son documentaire. Trois minutes suffisent pour faire la polémique auprès des chroniqueurs et du public. Déchirés à ce sujet, personne n’arrive à s’entendre. Quant à l’intéressé Pierre Mènes, même s’il est venu s’expliquer et s’excuser, ça ne suffira pas à convaincre la direction du groupe Canal+. On vient d’apprendre que son contrat n’est pas renouvelé pour le moment. Isabelle Morini-Bosc comme ses petits camarades hallucinent totalement par la tournure que les choses prennent.

Aussi, comme pour disposer d’un autre son de cloche, Baba a tenu à rassembler un maximum de témoignages de la gent féminine. Bien entendu, les internautes comptent aussi et il sera toujours à côtés. Or, en ce mardi 30 mars, il ne sait pas encore qu’il va mettre le pied dans un engrenage. Puisque trois membres de son équipe dont Isabelle Morini-Bosc vont faire des révélations fracassantes.

La première histoire concerne Tiffany Bonvoisin. Elle aussi a eu à affaire à des propos bizarres de la part de Pierre Ménès. Totalement surpris par la teneur des propos de ce dernier, Baba n’en croit pas ses oreilles. Quand arrive le tour de Géraldine Maillet, elle rappelle que PPDA a eu un étrange comportement à son égard. Vu qu’une l’affaire est en cours d’instructions, elle tient à préciser que cela n’a pas été plus loin que le stade des échanges. Ouf, Objeko est en partie rassuré. Hélas, Isabelle Morini-Bosc en a des belles à nous apprendre !

Des confessions qui donnent des frissons

Avec son franc-parler habituel, Isabelle Morini-Bosc déclare « Ça m’est arrivé tout le temps ! Quand j’ai commencé c’était un univers de mec. » On le sait, elle sait tout faire : presse écrite, radio et maintenant télévision, pas question de se faire laisser. Dès lors, elle va commencer par choses softs « Des écrivains qui vous proposent d’écrire un bouquin et donc de bosser sur le scénario ensemble… « . Puis, elle va compléter ses propos de manière hallucinante « J’ai un patron de chaîne qui, à Cannes, est tombé sur moi et m’a entaillé la lèvre, il s’est précipité sur moi et la chaise a basculé. Il voulait qu’on ait une liaison »

Intrigué et même temps choqué, Cyril Hanouna tient à en savoir davantage. Il profite qu’elle se sent prête à parler pour se renseigner. « Est-ce qu’il y a des moments où vous vous êtes sentie oppressée ?« . Isabelle Morini-Bosc n’a plus peur et donc elle va raconter quelque chose qu’on pensait impossible, à part dans les mauvais films ou livres. « Quand le mec vous coince dans les toilettes oui. Quand il vous dit tu ne sortiras pas d’ici tant que tu ne m’auras pas fait une gâterie. C’était une personnalité de l’extérieur, il m’a suivi dans les toilettes, il m’a dit maintenant va falloir être gentille…. C’était quelqu’un de connu »

Pas question d’en faire une obsession

Autour de table, le silence est énorme. Personne ne savait qu’elle avait vécu ça. En tout cas, ils ont beau insisté, personne n’aura l’identité de cet homme. Non pas qu’elle le protège, mais elle refuse d’en faire une affaire d’État. Du reste, Isabelle Morini-Bosc sait absolument comment se défendre face à ce genre d’odieux personnages. Pas la peine de se braquer, il faut arriver à en plaisanter avec le concerné. Elle lui aurait dit « Oh ben ça ne va pas être possible parce que si je me mets à crier on aura l’air de c**s tous les deux, mais à l’arrivée c’est moi qu’on va aider' »

Éberlué par ce qu’il vient d’entendre, son ami Benjamin Castadi dissimule son émotion derrière ses lunettes de soleil. Alors, il va lui donner un conseil « Tu devrais aujourd’hui être un étendard« . Sauf quIsabelle Morini-Bosc est têtue. Elle ne le suivra pas pour la simple est bonne raison qu’elle veut pas rentrer dans le piège de la calomnie ni dans le moule. Forcément on l’a cassé après elle ! « Si c’est pour être comme les néo-féministes qui confondent une main sur le genou et une agression »

Comme le raconte sur cette vidéo, Isabelle Morini-Bosc a connu le pire. Donc, mieux que personne, elle sait faire la part des choses ! Sacrée elle !

 

 


Deborah Attias

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.