Jane Fonda révèle être frappée par un cancer et dénonce le système de santé américain

Jane Fonda dit tout haut ce que les autres pensent tout bas. Du coup, même atteinte d'un cancer, elle étrille le système de santé du pays de l'Oncle Sam. Attention les yeux, ça va piquer !

© GETTY IMAGES / FRAZER HARRISON-Jane Fonda révèle être frappée par un cancer et dénonce le système de santé américain

Jane Fonda estime qu’elle n’a plus rien à prouver. Aussi, quand elle se met à critiquer, il vaut mieux être de son côté que son ennemi juré !

Jane Fonda, plus militant que jamais

Cette vidéo est mythique. Au début des années 70, Jane Fonda reçoit sa première récompense. Bien qu’émue, elle ne souhaite pas fêter cet Oscar avec l’équipe du film. Quand on fait du mal aux autres, cette pacifiste dans l’âme hypersensible ne sait pas comment gérer. Objeko vous rappelle qu’à l’époque, le conflit entre le pays de l’Oncle Sam et le Viêt Nam s’enlise. Encore aujourd’hui, les spécialistes n’arrivent pas à en cerner les tenants et les aboutissants. Dire que cela a duré au moins deux décennies ! Entre deux tournages, elle vante les mérites du sport, et plus spécifiquement de l’aérobic. Devenue un modèle pour la gent féminine, elle distille ses conseils dans les médias. Ces dernières heures, c’est justement sur les réseaux sociaux qu’elle va faire une déclaration incroyable.

Une annonce fracassante

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Jane Fonda (@janefonda)

Pas question de surjouer ni de se cacher derrière un long discours. Auprès de ses followers, Jane Fonda ouvre son cœur. Le moins que l’équipe d’Objeko puisse dire, c’est qu’elle n’y va pas avec le dos de la cuillère. Se sentant fatiguée, elle décide d’aller consulter des spécialistes. Après quelques examens complémentaires, le verdict tombe et il est sans appel. On vient de lui apprendre qu’elle a « un lymphome non hodgkinien. » Pour la comédienne aux multiples facettes, l’heure est venue de débuter les hostilités avec la maladie. Ayant déjà entamé « les traitements de chimiothérapie« , elle nous invite à garder espoir. Souriante, elle nous précise qu’il « s’agit d’un cancer tout à fait curable. 80% des gens survivent. »

Jane Fonda est et restera une femme engagée

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Jane Fonda (@janefonda)

« Je me sens très chanceuse. » Cette phrase lourde de sens de Jane Fonda défraie la chronique. Sentant le vent qui tourne en sa défaveur, elle en profite pour justifier sa théorie avec les moyens du bord. Elle possède « une assurance maladie [qui lui donne accès] aux meilleurs médecins et traitements. » La mine sombre, elle souligne ce paradoxe. « Je suis consciente que je suis privilégiée et c’est triste. » Depuis que l’ancien président a mis la loi Obama Care aux oubliettes, beaucoup d’Américains sont dans l’incapacité de pouvoir se soigner dignement. Révoltée, elle aurait presque env*e de renverser la table !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Jane Fonda (@janefonda)

Puis, Jane Fonda nous donne des détails sur son emploi du temps. Oui, la pathologie de la lymphe pourrait balayer tous ses projets. Elle tient à nous rassurer sur un point. « J’ai six mois de chimiothérapie, je supporte très bien les traitements et, croyez-moi, je ne laisserai pas tout cela perturber mon activisme climatique. » Dans quelques semaines, les Américains doivent se rendre aux urnes. « Les élections de mi-mandat approchent et elles seront lourdes de conséquences. » Fidèle au poste, l’actrice de 84 ans jure qu’elle accompagnera toutes les victimes collatérales du réchauffement de la planète. Plus jamais ça !