« Je le vis comme un viol » : Sophie Davant fait des révélations fracassantes sur sa vie privée !

Visiblement très remontée, Sophie Davant fait part de sa colère après la publication de photos volées dans la presse. Des clichés sur lesquels la présentatrice se trouve aux côtés de William Leymergie.

© France 2

De toute évidence, Sophie Davant n’a pas apprécié de se retrouver à la une du magazine Voici sur un cliché sur lequel elle est en compagnie de William Leymergie. En effet, l’animatrice de France Télévisions évoque une véritable agression et une intrusion dans sa vie privée. Interrogée par nos confrères de la radio Europe 1, elle ne mâche d’ailleurs pas ses mots. Objeko vous propose donc de découvrir ses déclarations qui en disent long sur son état d’esprit.

Sophie Davant : très remontée contre les méthodes d’une certaine presse

Une exposition médiatique permanente.

Depuis de très nombreuses années maintenant, Sophie Davant fait véritablement partie des visages incontournables du paysage audiovisuel français. Si désormais, elle fait un carton chaque jour avec son émission Affaire conclue, elle n’en est pas à son coup d’essai. Par le passé, elle a effectivement assuré la présentation d’une multitude de programmes qui ont rencontré l’adhésion du public. Une exposition permanente qui l’a régulièrement placée sous le feu des projecteurs. Mais du côté de sa vie privée, la jolie blonde a également souvent fait la une des magazines. En effet, son couple avec le journaliste Pierre Sled a été l’un des plus en vue du monde des médias.

Durant très longtemps, Sophie Davant et son compagnon ont donc été l’un des duos les plus suivis. Cependant, leur idylle prendra fin dans le courant de l’année 2012 juste avant que la quinquagénaire ne fasse la rencontre de l’académicien et écrivain français Erik Orsenna. Une histoire d’amour qui au final ne durera que quelques mois. D’ailleurs, depuis cette époque, l’animatrice de France 2 s’est toujours montrée très discrète sur tout ce qui touche de près ou de loin à sa vie privée. Raison pour laquelle elle n’a pas apprécié de se retrouver dans les pages du magazine Voici sans avoir donné son accord préalable.

Une agression

Présente dans les studios d’Europe 1 pour l’émission Club de l’hiver, Sophie Davant explique effectivement que ces clichés l’ont profondément dérangée : « À chaque fois, je le vis comme un vi*l comme une intrusion dans ma vie privée ». Cependant, il n’est pas question pour elle de se laisser déstabiliser ou de s’empêcher de vivre sa vie comme elle l’entend : « Mais bon, je ne vais pas m’empêcher de vivre pour autant ». Une autre manière de dire que malgré ses contrariétés, rien ne pourra jamais la contraindre à vivre recluse. Néanmoins, elle reconnaît que ce genre de situation est particulièrement désagréable.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Sophie Davant (@sophie_davant)

Quant à savoir comment ces photos se sont retrouvées étalées à la une des magazines, elle semble avoir sa petite idée sur la question. En fait, elle explique s’est très récemment trouvée dans un restaurant en compagnie de son ami William Leymergie. Un client de l’établissement aurait donc vu une opportunité en sortant son appareil photo : « Ce n’est même plus fait sur la place publique. Cela veut dire que ce sont certainement des clients du restaurant qui ont pris des photos avec un téléphone portable et qui les ont vendues. Les temps ont vraiment changé ». Une situation qu’elle déplore, mais face à laquelle elle est pourtant totalement impuissante.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Sophie Davant (@sophie_davant)

Sophie Davant: Le fin mot de l’histoire

En tout cas, Sophie Davant n’a visiblement pas aimé que des journalistes se permettent de publier ses photos prises dans un cadre strictement privé. Quant à la nature exacte de sa relation avec William Leymergie, elle ne paraît pas prête à en dire plus sur le sujet. Le seul fait établi est que les deux stars de la télévision sont effectivement très proches. Il y a quelques années déjà, la présentatrice avouait qu’il existe entre eux une profonde amitié et un véritable respect mutuel. Mieux encore, ils seraient véritablement inséparables et peuvent toujours compter sur l’autre, quelles que soient les circonstances.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Médias France (@mediasfrance_)

Pour Sophie Davant, William Leymergie a ainsi toujours été un homme qui a compté dans sa vie. Depuis plus de trente ans, ils entretiennent effectivement une amitié profonde : « J’ai eu le privilège extrêmement rare d’intégrer son cercle familial… De voir ses fils grandir et ses petits-enfants naître. J’ai même failli accoucher de mon fils sur le tapis de sa maison de campagne… Bref, nous sommes et resterons très proches à vie ». Néanmoins, il semble qu’au fil du temps, la nature de leurs sentiments ait quelque peu évolué. Elle paraît reconnaître à demi-mot qu’aujourd’hui, c’est un peu différent même si au début, elle le jugeait « froid et distant ». Avant de rajouter : « William impressionne quand il a décidé de ne pas forcément vous mettre à l’aise ! Il a mis du temps à baisser la garde. Il a fallu amadouer (…) le fauve blessé…».