« Je suis très triste de la situation » : les mots d’Albert après le départ de Charlène

Depuis presque un an, rien ne va plus entre le Prince Albert et Charlène de Monaco. Partie pendant des mois puis de retour, elle continue à se montrer distante. On fait le point !

"Je suis très triste de la situation" : les mots d’Albert après le départ de Charlène
© Bruno Bebert/Bestimage

La vie du Prince Albert est tout sauf simple. Entre son épouse et lui, les rumeurs font état d’une catastrophe. Qui dit vrai ?

SOS Prince Albert dans la tourmente

Il y a dix ans, les larmes de joie de Charlène de Monaco ont ému le monde entier. En épousant ce célibataire très convoité, elle suit les pas d’une certaine Grace Kelly. À l’époque, la mère du Prince Albert mettait entre parenthèses sa carrière de comédienne américaine pour s’installer sur le Rocher. Hélas, alors que la crise sanitaire est encore d’actualité, l’ancienne nageuse olympique doit se rendre de toute urgence en Afrique du Sud.

Invitée aux obsèques du roi des Zoulous, elle n’achète pas de billet de retour. Une chose est sûre. Elle va surprendre tout le monde en restant place pendant huit longs et pénibles mois. Dès lors, d’odieuses rumeurs circulent sur son entente avec son époux et plus largement leur vie de couple. Fraichement revenue, va-t-elle enfin pouvoir reprendre ses bonnes habitudes  ? Malheureusement, c’est mal engagé. Pire, la situation semble s’enliser. Objeko vous raconte tout dans les moindres détails sur cette arrivée polémique.

Elle court, elle court, la rumeur !

Lorsqu’elle était sur un autre continent, la femme du Prince Albert n’avait que des contacts virtuels avec les jumeaux Jacques et Gabriella. La visioconférence rend énormément de services, mais elle ne remplace en rien la tendresse d’une maman. En effet, opérée en urgence d’une infection aux oreilles, on lui interdit forcément de prendre l’avion. Donc, dès que la situation le permet, les enfants ainsi que leur papa s’envolent la rejoindre. Ces quelques moments d’accalmie lui ont redonné le sourire. Pour autant, le calendrier difficile à la vitesse de la lumière. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le mois de novembre est une période charnière pour les Monégasques. Plus que jamais, ces derniers croisent les doigts pour qu’elle soit présente le jour de leur fête nationale. Pour visualiser l’effet, imaginez le drame si Brigitte Macron n’avait pas été aux côtés de son époux le 14 juillet !

Hélas, le bonheur des retrouvailles sera de courte durée. Fraichement arrivée à Monaco, elle prend la direction de la Suisse. Sur place, des amis l’attendent et la mettent en lieu sûr. Une course contre la montre s’engage. Elle semble fuir quelque chose… mais quoi ? Est-ce la routine ou bien les obligations inhérentes à son statut de femme du Prince Albert ? Pour répondre à toutes ces questions, nos confrères ont obtenu un entretien exclusif avec le souverain. À lire son désespoir, les larmes montent aux yeux.

C’est la double peine

Le Prince Albert a mis les bouchées doubles pour organiser le rapatriement de son épouse. Lorsqu’il découvre son visage marqué par la fatigue de son périple, il s’effondre. « Tout s’est parfaitement déroulé dans les premières heures jusqu’à ce que l’on se rende à l’évidence : elle n’allait pas bien du tout. » À ses yeux, Charlène de Monaco « était clairement épuisée, physiquement et émotionnellement. » Incapable de gérer le quotidien à savoir « ses responsabilités au palais et dans sa vie de famille« , il prend alors une décision lourde de sens. À contrecœur, il fait publier un communiqué de presse déterminant pour la suite ! Est-ce que les habitants du Rocher vont pardonner à Charlène d’être en si piteux état ?

Certes, la fin d’année est toujours compliquée, surtout lorsqu’on a des devoirs envers une population. Aussi, le Prince Albert essaie de faire bonne figure. Il nous promet de nous donner des nouvelles d’ici Noël. Dans la presse, ce paradoxe cause des soucis à la rédaction d’Objeko. « Je n’ai pas le droit de me montrer triste. Je le suis évidemment. » Plus que jamais, il souhaite se et nous convaincre qu’elle est « en lieu sûr« . Elle ne peut qu' »aller mieux » ! Au plus profond de son âme, il sait que « c’est le meilleur endroit pour elle en ce moment. »

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @miss_nostalgiamc

Pour gérer encore une fois une absence physique, il se dit « entouré de sa famille, de ses amis et de son personnel » ! Cette série de photos avec ses sœurs le prouvent. Mais ce n’est pas tout. Dans un dernier sourire, il tient à adresser sa gratitude pour ce « soutien, amour et amitié de plein de monde dont les citoyens de Monaco. » Des jours meilleurs les attendent en 2022. C’est pourquoi, il demeure persuadé que le soleil finira par revenir ! Suite au prochain numéro et à bientôt pour de nouvelles aventures !

Merci à nos confrères de People.com

Deborah Attias

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.