Jean-Jacques Goldman : la triste raison pour laquelle ses enfants ne l’ont « jamais vu prendre un micro »

D’après son ami du lycée, Jean-Jacques Goldman aurait bien changé ! Jean Bender vient de lui consacrer un livre, Il suffira d’un signe. L’occasion de donner des nouvelles de l’artiste.

Jean-Jacques Goldman : la triste raison pour laquelle ses enfants ne l'ont « jamais vu prendre un micro »
© Sipa

Jean-Jacques Goldman est considéré comme un dieu par de nombreux fans. Auteur, Compositeur, Interprète, et Producteur, cet artiste a su fidéliser un public sur plusieurs décennies et sur plusieurs générations. Il a composé des musiques de film, il a parrainé de nombreuses associations, il a également écrit pour de nombreux autres artistes. Bref, Jean-Jacques Goldman est omniprésent.

Jean-Jacques Goldman ne fait plus partie des Enfoirés. Il vit désormais à Londres, avec sa famille. Loin des caméras, Jean-Jacques Goldman vit une histoire d’amour avec une de ses anciennes fans. Le public en sait très peu en effet sur la mère de ses trois dernières filles. Nathalie Thu Huong-Lagier est une femme qui n’a pas froid aux yeux. A l’âge de 17 ans, cette fan inconditionnelle de Jean-Jacques Goldman n’a pas hésité à aller de l’avant pour faire connaissance avec son idole.

« Tournée d’adieu ?« 

C’était il y a plus de 25 ans. La jeune femme n’a pas encore la majorité. Elle se rend au concert de l’interprète d’ “Envole-moi”. Loin d’être timide, elle se risque à entrer dans la loge de l’artiste. Ce dernier entame alors la conversation avec sa jeune fan. Les deux ont 28 ans d’écart. Les deux tourtereaux ont su éviter les paparazzis. Il n’existe pas ou très peu de clichés d’eux dans la presse. Au fil des années, Nathalie a poursuivi une relation d’amitié avec son idole. Ils ont échangé des lettres. Puis une histoire d’amour est née. Un jour, Jean-Jacques Goldman a décidé de quitter Paris pour s’installer auprès de sa chérie dans le Sud de la France, à Marseille.

Le couple décide ensuite de fonder une famille. Ils mettent au monde trois enfants à quelques années d’intervalle. Ils accueillent d’abord la petite Maya, née en 2004. Puis c’est au tour de Kimi en 2005. Enfin, Nathalie accouche de Rose, née en 2007. Jean-Jacques Goldman a par ailleurs trois autres enfants : Caroline, Michaël et Nina. Leur mère s’appelle Catherine Morlet, dont le chanteur a divorcé en 1997, soit deux ans après sa rencontre avec Nathalie.

« Je crois qu’il est temps de passer la main.« 

Aujourd’hui, la petite famille vit à Londres, pour plus d’anonymat. Jean-Jacques Goldman préfère au contraire vivre comme Monsieur et Madame Tout le monde. Car être considéré comme une mégastar dans la vie de tous les jours, c’est exténuant. Et pour élever ses enfants, ce n’est pas la meilleure solution.

En 2016, il se retire de la scène artistique française en quittant les Enfoirées. « À 65 ans et après trente ans d’Enfoirés, je crois qu’il est temps de passer la main. Je n’ai plus la créativité, les idées, la modernité que nécessite une telle émission », avait-il ainsi déclaré en octobre 2016.

Quant à une tournée pour son public, c’est une chimère à laquelle il ne pense même pas. Il l’a confirmé dans une lettre à l’une de ses fans. « Tournée d’adieu ? Je suis triste de la tristesse que cette absence peut causer, mais je sais aussi ce que la scène exige d’implication, d’énergie, de désir, et je n’en suis plus capable. (Et il me semble que ce serait trop difficile, émotionnellement aussi)« , aurait-t-il ainsi répondu d’après nos confrères du Progrès.

« Ses mains ont perdu en agilité »

Son ami du lycée Jean Bender lui consacre aujourd’hui ses mémoires dans son livre Il suffira d’un signe. Jean Bender collecte dans cet ouvrage les souvenirs de son camarade. Et lors d’une interview accordée à Paris Match, il confie que Jean-Jacques Goldman a beaucoup changé. Ce dernier aurait même complètement délaissé la musique !

Jean Bender révèle ainsi que les dernières filles de Jean-Jacques Goldman ne l’ont « jamais vu prendre un micro« . On découvre également dans le livre de Jean Bender que l’artiste « ne touche plus un instrument, estimant que ses mains, autrefois si habiles sur les cordes et les claviers, ont perdu en agilité« . Jean-Jacques Goldman « fredonne à peine« . « A 70 ans, il craint pour ses cordes vocales abîmées par l’âge« , ajoute Paris Match.

 


Alix Brun

Passionnée de rédaction, je m’intéresse à tous les sujets qui animent l’actualité française et mondiale. Rédactrice web de profession, j’ai à coeur d’informer le lecteur de la manière la plus précise possible, tout en offrant une information qualitative. Pigiste pour Objeko, j’ai également pour but de contribuer à un canal d’information distinct des grandes rédactions journalistiques omniprésentes sur le web, offrant ainsi un point de vue différent sur notre actualité quotidienne.