Jean-Jacques Goldman, Slimane, Vianney, voici qui va écrire l’hymne des Enfoirés 2022

Depuis le départ de Jean-Jacques Goldman, la troupe des Enfoirés a du mal à trouver une cohérence artistique, une réelle homogénéité. Il faut dire que l’hymne que chantent tous les artistes qui participent aux concerts est écrit depuis plusieurs années par des paroliers différents. Et cette année encore, après Vianney, Grégoire ou encore Soprano, ce sont deux nouvelles mains qui vont créer de toutes pièces le prochain tube des Enfoirés !

les enfoirés
Source : TMC / AFP / Fabrice Etienne

Les polémiques des Enfoirés

Depuis le départ de Jean-Jacques Goldman, les polémiques fusent. Depuis 2015, un chanteur comme Patrick Bruel le dit haut et fort, « les Enfoirés, c’est l’apologie de l’autodérision. C’est dans le cahier des charges de laisser son ego au vestiaire, de jouer le jeu, de ne pas avoir peur du ridicule ». Ce serait pourtant cela le problème : l’égo. C’est par exemple ce qu’a dénoncé Keen’V quand on lui demande pourquoi il ne participe pas aux concerts alors qu’il est un artiste populaire en France. Il sait ce qu’il n’y sentira pas à sa place. Mais pourquoi ? Il anticipe de s’énerver face à « des problèmes d’égo ou du chichi de la part de certains artistes« . Face à l’intervieweur Sam Zirah, il s’explique : « Je peux vraiment m’emporter mais genre vraiment, vraiment, vraiment. Après, c’est toujours bien d’avoir l’air gentil. Mais à partir du moment où tu veux avoir l’air gentil, et si tu te poses la question, c’est que tu ne dois pas l’être tant que ça ».

Une évolution qui chagrine certains artistes

Ce n’est pas un secret, de nombreux chanteurs refusent désormais de participer aux concerts, alors qu’ils étaient présents dès les débuts. Certains chanteurs comme Johnny Hallyday ou Eddy Mitchell ont toujours vu d’un mauvais œil l’arrivée de sportifs ou personnes extérieures au monde de la chanson, tandis que l’idée de se déguiser ou de faire des sketchs n’est jamais apparue comme séduisante à leurs yeux. Il y a quelques années, le rockeur disparu en 2017 expliquait pourquoi il refusait de monter sur scène à nouveau pour défendre la cause de Coluche : 

« J’ai fait les quatre premiers concerts. C’était bien. C’étaient juste des chanteurs, se souvenait-il. Maintenant c’est la kermesse. C’est aussi devenu une émission de promotion. Et puis tout le monde veut y être, je ne me sens plus utile« . Il faut dire que les temps ont changé depuis les premiers concerts. Aujourd’hui, le show est diffusé sur la première chaîne d’Europe, TF1, et c’est par conséquent un concert spectaculaire qui doit tenir en haleine, avec des dizaines de décors et des centaines de costumes. Tout ça, Johnny n’en a jamais voulu, pas plus que l’idée de se retrouver sur scène avec une personne qui n’a pas fait de la chanson son métier : « Je me sentirais mal à l’aise de chanter en duo avec un mannequin quelconque.« 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Johnny Hallyday (@jhallyday)

Un nouvel hymne composé par un parolier reconnu 

Les Enfoirés: Chaque année, pour promouvoir le concert, un hymne est créé de toutes pièces. Jean-Jacques Goldman s’en est toujours chargé, mais suite à son départ, il a laissé sa plume entre les mains d’autres artistes. Soprano s’y est essayé, tout comme Vianney ou encore Mc Solaar. Mais cette année, c’est une personnalité moins connue du grand public qui a la lourde tâche de trouver le nouvel hymne. C’est en effet Jacques Veneruso qui met son talent au service de cette belle cause. Son nom ne vous dit sans doute rien, mais son talent ne vous est pas inconnu. Il a collaboré avec des artistes très populaires comme Céline Dion, Garou, Yannick Noah ou encore Patrick Fiori et Florent Pagny. C’est donc une valeur sûre. 

Il ne reste désormais plus qu’à savoir si la réussite du spectacle sera au rendez-vous. Les audiences pour les Enfoirés font toujours partie des plus belles de l’année pour TF1, même si on note une réelle baisse depuis quelques années. Les téléspectateurs reprochent au show de mettre trop en avant l’humour au détriment de beaux moments musicaux. Loin semble le temps des duos qui semblaient presque hors du temps, comme celui qui unissait Vanessa Paradis et Maxime Le Forestier sur Mistral Gagnant. Un duo magique, sans costume, sans décor spectaculaire. Juste deux voix qui s’accordent parfaitement. C’était ça le grand talent de Jean-Jacques Goldman. Ne pas réfléchir en terme d’égo, en terme de présence à l’écran, mais juste selon les talents de chacun, pour les mettre en valeur de la plus belle des manières. On vous laisse avec ce superbe duo juste en dessous, en espérant découvrir sur TF1 dans quelques semaines un tableau comparable en beauté et émotion. 


Pierre Lacoste

Passionné par l'écriture, je me suis tourné vers le métier de rédacteur web en 2018 après plusieurs années d'expérience pour plusieurs blogs. Les médias, la télévision, le sport et le cinéma n'ont aucun secret pour moi et j'aime faire partager mes passions aux lecteurs.