Jean-Jacques Peroni évincé de RTL ? Laurent Ruquier brise le silence et donne sa vérité

Jean-Jacques Peroni affirme affime avoir été viré de la radio RTL suite à ses propos virulents à l'encontre des Grosses Têtes. Laurent Ruquier réagit et dément cette version des faits

© Capture Non Stop People / Voici

Près de 30 ans après son arrivée dans Les Grosses Têtes, Jean-Jacques Peroni ne fait plus partie la célèbre émission de RTL. Suite à ce départ, deux versions s’opposent. Le principal intéressé affirme avoir été viré, alors que le présentateur Laurent Ruquier prétend exactement le contraire. Alors, ou se situe l’exacte vérité ? Objeko mène l’enquête pour vous.

Jean-Jacques Peroni : les premières déclarations de Laurent Ruquier après le départ de l’un des piliers de l’émission

Une différence de point de vue

Depuis les années 90, Jean-Jacques Peroni était l’un des sociétaires incontournables des Grosses Têtes sur RTL. Déjà à l’époque de Philippe Bouvard, l’homme était connu pour son humour décalé et ses nombreuses interventions remarquées. Pourtant, il semblait lassé ces derniers temps de la forme prise par le célèbre programme de RTL. Il y a quelques jours l’humoriste, auteur et bon vivant accordait une interview à Jordan de luxe sur Non Stop People dans laquelle il livrait son sentiment.  » On est censuré par la bien-pensance et la ‘moraline’. Il y a de l’autocensure. Je raconte une blague, et Laurent Ruquier me dit : celle-là, on va la couper. Comme je dis, on n’est pas à France Inter ici « .

Jean-Jacques Peroni se sentait donc en décalage total avec la ligne éditoriale imposée par le nouvel animateur dans la plus célèbre émission d’humour de la radio française. D’ailleurs, cette sortie médiatique semble avoir eu de lourdes conséquences. Puisque selon le principal intéressé, la direction de la chaîne aurait décidé de se séparer de lui de manière définitive. Dans un autre entretien accordé à PureMédias, il confirmait d’ailleurs ces rumeurs :  » Je m’en fous d’avoir été viré. Complètement. Je n’ai aucun regret concernant mes propos « . Pourtant, pour Laurent Ruquier, l’histoire serait toute autre. Objeko vous explique tout.

Un départ volontaire

L’animateur de France 2 et de RTL est donc catégorique : Jean-Jacques Peroni n’a pas été licencié. De plus, il n’était même pas sous contrat avec la chaîne. Au micro des journalistes du Parisien, Laurent Ruquier veut donc rétablir sa vérité.  » On n’a pas écarté Jean-Jacques. Manifestement, c’est lui qui a eu envie d’arrêter. Il aurait été là la semaine prochaine comme d’habitude, s’il n’avait pas annoncé lui-même qu’il s’en allait. C’est triste et bien dommage « . D’ailleurs, Laurent Ruquier tient également à se défendre sur la manière dont il gère le programme.

L’animateur parle d’un  » formidable espace de liberté aux Grosses Têtes « . Tout en précisant, que certaines barrières ne doivent pas être franchies.  » On fait attention à ne pas faire de la provocation, de dire des choses diffamatoires, tout comme dans d’autres émissions. Quand les blagues peuvent être racistes ou homophobes au premier ou au 12e degré, oui, je les coupe ! On me le reprocherait si je les laissais passer « . Une déclaration qui tranche totalement avec celle de Jean-Jacques Peroni qui affirme lui au contraire avoir bien été évincé.

 » Moi, la muselière, je l’arrache « 

En tout cas, Jean-Jacques Peroni a bien confirmé ne plus travailler pour RTL. Ce jeudi 1er avril, l’humoriste persiste et signe dans ses déclarations.  » Je m’en fous d’avoir été viré. Complètement. Je n’ai aucun regret concernant mes propos. Ce n’est plus la même radio depuis que M6 l’a racheté, ce n’est plus RTL. Ce n’est plus la rue Bayard. Il n’y a plus rien à dire « . Des propos qui visiblement sont loin d’être passés auprès de la direction de la chaîne. Néanmoins, Jean-Jacques Peroni tient à saluer celui avec qui il a travaillé durant de nombreuses années.  » J’ai beaucoup de respect pour Laurent Ruquier. Je ne veux pas savoir qui a pris cette décision. Je m’en fous. On ne peut pas dire ce qu’on veut, c’est la muselière. Moi, la muselière, je l’arrache « .

De toute manière, la star de la radio âgée de 68 ans affirme qu’il s’ennuyait follement lorsqu’il était présent sur le plateau des Grosses Têtes. Il affirmait ainsi venir faire son boulot et mettre les pieds sous la table en attendant que ça passe. Car apparemment Jean-Jacques Peroni ne ressentait plus aucun bonheur à participer à l’émission qui selon lui a beaucoup changé.  » Je vais me tirer en Bretagne « . Jean-Jacques Peroni décide donc de tirer une croix définitive sur une carrière de plus de trois décennies dans l’émission quotidienne des Grosses Têtes : le carton de RTL. Alors viré ou parti de lui-même, cela ne fait finalement que très peu de différence. Jean-Jacques Peroni n’était plus heureux et Laurent Ruquier ne pouvait pas y faire grand-chose. La fin d’un cycle, d’une époque… Ainsi, l’un des plus anciens sociétaires des Grosses Têtes ferme définitivement la page d’un temps aujourd’hui révolu.