Jean (L’amour est dans le pré) trompé durant des années par sa femme, le choc !

Le candidat de L’amour est dans le pré a plus d’une blessure à panser

©le progres

L’amour est dans le pré prépare son grand retour avec les portraits des candidats de cette saison 2022. Un candidat nous a particulièrement ému : Jean, éleveur de vache en Auvergne. Son triste passé risque fort de vous émouvoir. Objeko vous dévoile tout dans cet article.

L’amour est dans le pré : c’est reparti en 2022!

Et c’est reparti pour un tour ! L’amour est dans le pré nous revient pour une nouvelle saison et on a déjà l’eau à la bouche. Depuis 18 ans déjà , les Français des villes se passionnent pour les Français des champs. Contrairement à ce que des émissions telles que Strip Tease pouvaient nous laisser penser, il ne s’agit pas que des bourrus fils à maman ! Il y a également de petits cœurs fragiles, hommes et femmes, hétérosexuels ou homosexuels qui ne cherchent qu’une chose dans la vie : le grand amour. Bien entendu, cela est bien plus dur lorsqu’on habite loin de tout et que l’on s’échine à longueur de temps dans un dur labeur manuel.

À l’origine présentée par Valérie Mounier et Alessandra Sublet, l’émission L’amour est dans le pré connaît un véritable regain d’intérêt dès sa cinquième saison grâce à la fantastique Karine Le Marchand. Elle occupe ainsi le poste depuis la cinquième saison L’animatrice fait un si bon travail auprès des agriculteurs qu’elle est devenue l’animatrice préférée des Français !

Après des saisons 2020 et 2021 qui ont cartonné pendant le confinement M6 est prête à renouveler une fois de plus l’exploit cette année. Les portraits des candidats sont diffusés et un des participants a déjà retenu notre attention : Jean. 

Jean : un candidat de L’amour est dans le pré au passé difficile

Dans l’amour est dans le pré, on est habitués à voir des candidats meurtris. Ce fut par exemple le cas de Nathalie dans la précédente saison, qui est sortie d’une relation violente avec son ex mari. Franck le sylviculteur, toujours dans la même saison 2021 avait lui aussi eu un gros chagrin dû au décès du compagnon de sa mère juste avant le tournage de l’émission. Ce tragique incident l’avait d’ailleurs beaucoup influencé sur le déroulé de son aventure.

Jean, qui participe à cette nouvelle saison de L’amour est dans le pré, a lui aussi plus d’une blessure. Cela a commencé très tôt pour l’éleveur de vaches Salers de 58 ans. L’Auvergnat a été placé à la DDASS alors qu’il n’était encore qu’un nourrisson, puis a grandi dans une famille d’accueil.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par L’Amour est dans le pré (@adpm6)

Il a tout de même réussi à plutôt bien s’en sortir et a même trouvé l’amour. Il est resté 10 ans avec une femme qui lui a donné deux enfants, Pierric et Guillaume. Malheureusement, le couple finit par éclater. Son ex-compagne, dans l’incapacité de s’occuper de ses enfants les a laissés à la charge du candidat de L’amour est dans le pré. 

Jean a ensuite retrouvé l’amour, pendant 20 ans cette fois. Son histoire s’est terminée en 2020. De cette union est née la jeune Océane. Cependant, cette dernière relation a énormément blessé l’éleveur. 

Après la trahison, l’espoir

Pour Jean, le nouveau candidat de L’amour est dans le pré, sa dernière relation a laissé de nombreuses séquelles. En effet, son ex-compagne lui a révélé l’avoir trompé pendant de nombreuses années. Dans le portrait qui lui a été consacré, l’éleveur de vaches Salers a révélé avoir même eu envie d’en finir avec la vie. Il s’est construit une véritable carapace autour de ses sentiments mais il compte bien tenter sa chance et retrouver l’amour. Le parcours de Jérôme et Lucile, rencontrés par le biais de l’émission et ayant depuis une petite fille l’a beaucoup inspiré. 

Jean a une idée assez précise du genre de femme qu’il veut rencontrer. La candidate idéale a entre 45 ans et 55 ans et elle doit être sociable et savoir cuisiner. Pour ce qui est du physique, il est assez ouvert même s’il a un faible pour les cheveux longs. Côté sensualité, le candidat de L’amour est dans le pré a là encore quelques préférences. Il déclare : “Je compte dessus pour faire l’amour. C’est comme un bouquet final de feu d’artifice. Il faut que ça vienne du fond du cœur: Sans être accro non plus parce que je ne pourrais pas suivre.”

Voilà qui est honnête ! Jean met toutes les chances de son côté. Depuis le tournage de son portrait, le candidat de L’amour est dans le pré a entièrement refait sa dentition. Trouvera-t-il chaussure à son pied ? Ou son passé finira-t-il par le rattraper ? Nous le saurons bientôt !