Jean-Luc Lahaye accusé de viol : ses conditions de détention révélées dans TPMP

Jean-Luc Lahaye ne sortira pas de prison de sitôt. On vous en dit plus sur ses conditions de détention assez particulières.

Jean-Luc Lahaye : sa remise en liberté rejetée, on en sait plus sur ses conditions de détention
© EFV/MPP/SIPA

Jean-Luc Lahaye se retrouve impliqué dans une très sordide affaire judiciaire impliquant des mineures. Il est en ce moment même incarcéré, et sa demande de remise en liberté a été rejetée. L’équipe Objeko vous en dit plus sur les faits qui lui sont reprochés, et sur ses conditions d’incarcération. 

Jean-Luc Lahaye : la star qui enchaîne les soucis avec la justice

Jean-Luc Lahaye est l’une des plus grandes stars des années 1980. Cet ancien enfant de la DDASS a eu une enfance et une adolescence pour le moins difficile. Il a plusieurs fois flirté avec le crime, ce qui l’a conduit à 6 mois de prison ferme. 

Alors toujours très jeune, il fait la rencontre de Dalida, et met un pied dans le show business. Dès 1982, il sort son premier grand tube, Femme que j’aime. Deux ans plus tard, il enchaîne avec son plus grand succès, Papa chanteur, qui se vend à 1,2 million d’exemplaires. Après une traversée du désert, Jean-Luc Lahaye retrouve les ferveurs du public en 2007 grâce à l’émission de TF1 Retour Gagnant. Cependant, le passé sombre du chanteur laisse la France sous le choc. Jean-Luc Lahaye est condamné à une amende pour atteinte sexuelle sur mineure de 15 ans en 2007.

En 2015, c’est une autre affaire encore plus sordide qui le fait se retrouver devant la justice. Le chanteur est ainsi impliqué dans une affaire de corruption de mineure aggravée, ou il s’en sort avec un an de prison avec sursis. Le chanteur semble toutefois prendre à la légère ses condamnations, et cela ne l’empêche en rien de reprendre sa carrière. Pire encore, il en joue et il en rit !

De nouvelles accusations très graves

Jean-Luc Lahaye a malheureusement encore fait parler de lui récemment. Cette fois-ci, le chanteur descend au plus bas dans le sordide. Il est en effet mis en examen pour viol sur deux adolescentes, agées de 16 ans et de 17 ans au moment des faits. De plus, il est soupçonné d’avoir détenu des images à caractère pédopornographique des deux jeunes filles en question. Sa fille Margaux, pour laquelle il a écrit le titre Papa Chanteur, est, elle aussi, inculpée. Elle aurait en effet fait pression sur les jeunes filles afin de les faire taire.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Bad VIP (@vip_wall_shame)

Cela n’a, bien heureusement, pas fonctionné. Jean-Luc Lahaye s’est montré très odieux quant à ses chefs d’inculpations, pourtant très graves. Il a ainsi déclaré : 

 “Ce qui est ennuyeux avec la moralité, c’est que c’est toujours celle des autres (…) Je pense que nous avons tous une moralité propre avec ses variations, c’est une partition avec ses notes. Il y a des notes qui s’accordent très bien avec d’autres et il y a des dissonances.”

Il n’a pas non plus hésité a cité le président de la République, Emmanuel Macron, afin de se justifier : “Notre couple présidentiel a donné le ton. On ne trouve rien à redire que madame Macron ait séduit son élève de 14 ans, 15 ans, donc aujourd’hui le curseur est un petit peu ailleurs”. Autant dire qu’il n’a pas vraiment arrangé son cas. 

Jean-Luc Lahaye : sa mise en liberté rejetée

Avec de telles déclarations et de tels chefs d’accusation, il n’est pas étonnant que la remise en liberté de Jean-Luc Lahaye ait été rejetée. Le chanteur se trouve incarcéré à la prison de la Santé. Le chroniqueur et journaliste Gilles Verdez a donné de ses nouvelles sur le plateau de Touche Pas à Mon Poste : 

Il est très déprimé. Il passe son temps à lire et bavarde en promenade avec Georges Tron, l’ancien maire de Draveil qui a été condamné pour viol et qui est avec lui à la Santé. Ils sont dans le quartier dit ‘VIP’, qui est en fait celui des personnes vulnérables. C’est un étage où il y a des cellules de 9 m² avec des toilettes, une douche, une petite cuisine. Ils peuvent payer pour la télé. Donc, il n’a pas le droit de se plaindre car ils sont à l’écart des autres.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Maison Baylé (@maisonbayle)

Jean-Luc Lahaye bénéficierai donc d’une incarcération privilégiée. Gilles Verdez poursuit :

“Mais il n’empêche pas moins que Jean-Luc Lahaye ne comprend pas. Ses proches m’ont dit qu’il n’arrive pas à réaliser pourquoi il est là. Il le vit très mal, on peut dire qu’il traverse une période de dépression et de mal-être. Je ne le plaint pas mais il ne va pas bien du tout”.

L’équipe Objeko vous en dira plus sur cette sordide affaire, une fois que nous en saurons plus. En attendant, nous vous rappelons que Jean-Luc Lahaye est présumé innocent jusqu’au jugement de l’affaire. 


Julien Marca

Rédacteur web passionné d'art, de gastronomie et de voyages, je vous livre les dernières actualités tout en parcourant le monde.