Jean-Luc Lahaye mis en examen pour viols : sa réaction surprenante face aux enquêteurs

Jean-Luc Lahaye risque fort de passer un long séjour derrière les barreaux dans cette affaire sordide.

Jean-Luc Lahaye : son ex le dézingue et brise le silence sur sa violence
© Angelique SUREL

Jean-Luc Lahaye est passé d’homme à femme et chanteur à succès dans les années 1980, à prédateur de mineures depuis le début des années 2000. Cette fois-ci, il risque une lourde peine de prison dans une affaire très sordide de double viol sur mineures. Âmes sensibles, s’abstenir… Pour les autres, Objeko vous en dit plus sur cette affaire…

Jean-Luc Lahaye : chanteur populaire au passé douloureux

Jean-Luc Lahaye n’est peut-être plus aussi populaire aujourd’hui qu’il l’était dans sa prime jeunesse, il en reste pas moins une des icônes de la chanson française. Pourtant, rien ne le prédestinait à une telle carrière. En effet, il est loin d’être né avec une cuillère en argent dans la bouche…

Jean-Luc Lahaye est ce qu’on appelle un enfant de la DDASS. Cette période de sa vie, passer de foyer en foyer, l’a marquée au fer chaud. Il entre dans la vie active en tant qu’ajusteur en industrie, mais tombe très vite dans la petite criminalité. Cela le conduit tout droit en prison pendant 6 mois. 

Une fois sorti, il devient barman à Paris, et fait la rencontre de Dalida. La grande dame de la chanson lui trouve un appartement dans sa résidence, pour qu’il lui tienne compagnie. Il fait ainsi un premier pas dans le monde du show business. Son premier grand succès arrive avec Femme que j’aime, en 1982. En 1984, il sort coup sur coup Décibelle, Appelle-moi Brando, et surtout Papa chanteur. Il vend 1,2 million d’exemplaires ce dernier. Dès le début des années 1990, Jean-Luc Lahaye connaît une belle traversée du désert qui dure jusqu’en 2004. Lors de sa participation au programme de TF1 Retour Gagnant, il conquit une fois de plus le public, et enchaîna les représentations et les succès. Cependant, dès 2007, le chanteur se fait connaître pour des histoires bien plus glauques

Des ennuis avec la justice depuis des années

On savait que Jean-Luc Lahaye était un homme à femme. Le chanteur misait beaucoup sur sa beauté et sa sensualité, qui faisait craquer tout le monde. En 2007, la France entiere découvre avec effroi que l’interprète de Femme que j’aime préfère… les mineures ! Le chanteur est alors condamné à une amende pour atteinte sexuelle sur mineur de 15 ans. 

En 2015, Jean-Luc Lahaye se retrouve une fois de plus sous les feux des projecteurs dans une affaire de corruption de mineure aggravée. Il s’en sort par on ne sait quel miracle à un an de prison avec sursis. Sa réputation de séducteur de mineures commence à dépasser son statut de star des années 80. Le chanteur lui-même semble en rire à plusieurs reprises, bien qu’à chaque fois cela soit très mal vu par l’opinion publique. Sa dernière compagne en date, Paola, a moins de la moitié de son âge, même si la jeune femme est clairement majeure. Jean-Luc Lahaye devient un personnage sulfureux, donc les frasques deviennent très vite le seul centre d’intérêt pour les français. Et, malheureusement, la série noire ne s’arrête pas là….

Jean-Luc Lahaye : sa nouvelle mise en examen

Le 3 novembre dernier, Jean-Luc Lahaye a de nouveau été mis en examen pour des faits relatifs à des mineures. Cette fois-ci, c’est encore plus sérieux. En effet, il s’agit désormais de soupçons de viols sur deux adolescentes âgées de 16 et 17 ans au moment des faits. Il aurait, de plus, détenu des images à caractère pédopornographique des jeunes filles. Sa fille Margaux est, elle aussi, dans le box des accusés.

Elle a reconnu avoir fait pression sur une des victimes pour tenter de la faire taire. Plus que jamais, ses accusations sont graves, et la liberté du chanteur est plus que jamais remise en cause. Le chanteur s’est rendu encore plus impopulaire en citant Léo Ferré, dans une déclaration très douteuse : “Ce qui est ennuyeux avec la moralité, c’est que c’est toujours celle des autres (…) Je pense que nous avons tous une moralité propre avec ses variations, c’est une partition avec ses notes. Il y a des notes qui s’accordent très bien avec d’autres et il y a des dissonances.”

Vu que la honte ne tue pas, il a également comparé son cas à celui de Brigitte et Emmanuel Macron : “Notre couple présidentiel a donné le ton. On ne trouve rien à redire que madame Macron ait séduit son élève de 14 ans, 15 ans, donc aujourd’hui le curseur est un petit peu ailleurs”. Cette affaire qui sent très mauvais risque fort de mal se terminer pour le chanteur. L’équipe Objeko vous tiendra informée des rebondissements dans cette affaire sordide.


Julien Marca

Rédacteur web passionné d'art, de gastronomie et de voyages, je vous livre les dernières actualités tout en parcourant le monde.