Jean-Luc Reichmann : ces douleurs atroces pour faire enlever son angiome qui l’ont marqué à vie

Jean-Luc Reichmann a surmonté beaucoup d'obstacles depuis son enfance. Sa particularité ne l'a pas aidé. Il raconte ses souffrances quand ses parents ont essayé de supprimer cette tache de naissance.

© TF1 – Jean-Luc Reichmann a subi un traitement très douloureux sans obtenir le moindre résultat !

La chaîne TF1 a diffusé ce samedi 2 juillet un documentaire sur l’animateur phare des 12 coups de midi. Celui-ci était intitulé Jean-Luc Reichmann, un destin hors du commun. Pour l’occasion, la production a retracé son parcours dans sa carrière, mais aussi dans sa vie personnelle. Plusieurs personnes de son entourage ont bien voulu sur la personnalité de l’animateur, notamment sa maman, Josette. Cette dernière évoque l’enfance compliquée du joyeux trublion de la première chaîne. En effet, sa tache de naissance lui a causé bien des soucis et des souffrances. On vous raconte !

Jean-Luc Reichmann n’a pas eu la vie facile avec sa particularité

Dans le reportage relayé par la chaîne TF1, Josette, la mère de Jean-Luc Reichmann a partagé ses souvenirs amers en lien avec la jeunesse et l’angiome de son garçon. En effet, ils ont essayé de se débarrasser de cette tache sur son visage, mais cela n’a pas été sans souffrance… L’animateur est venu au monde avec cette tâche. Aujourd’hui, l’homme accompli semble parfaitement à l’aise avec son apparence, mais cela n’a pas toujours été le cas et on s’en doute bien. D’ailleurs, ses parents ont toujours été très tristes de voir leur fils souffrir. Dans le documentaire, on en apprend davantage sur les périodes difficiles pour l’animateur emblématique des 12 coups de midi.

Jean-Luc Reichmann dévoile sa jeunesse compliquée

En toute sincérité, Josette raconte que la tâche prenait « la moitié du nez, la paupière et sous l’œil ». Elle et son mari se sont posé beaucoup de questions sur l’avenir de leur enfant. « J’avoue qu’on a eu du mal je me disais « Mais quand même faudrait que ça parte »», explique la mère de Jean-Luc Reichmann. Alors, les parents ont été consultés des médecins pour essayer de la faire disparaitre. La version de Jean-Luc Reichmann est un peu différente et il a souffert de la démarche de ses parents comme il l’évoque : « Ma mère, elle m’emmène plusieurs fois à l’hôpital pour essayer de ressembler à tout le monde ». La suite de l’histoire est encore plus douloureuse…

Les docteurs étaient dans le doute complet

Les docteurs vont tout essayer pour éliminer cette particularité de naissance. Jean-Luc Reichmann était encore un très jeune enfant, mais il a beaucoup souffert des interventions chirurgicales. « On essaie la neige carbonique, ça fait tellement mal », explique l’animateur de TF1. «  Il y avait une croute qui se formait, c’était une horreur « , se rappelle-t-il.

« Une fois, deux fois, trois fois… C’est quelque chose qui est très très violent », poursuit le chef du jeu du midi. À un moment, Jean-Luc Reichmann était arrivé au bout de ses capacités et il ne voulait plus souffrir : « Maman ça fait trop mal, je ne veux plus y aller ». Cette période de sa vie l’a traumatisé et les douleurs resteront à jamais gravées dans sa mémoire.  » Dans la tête d’un enfant ça reste à tout jamais « , explique-t-il. Les parents ont dû se résoudre et arrêter les tentatives.

Une carrière hors du commun

En plus d’avoir souffert à l’hôpital, dans le milieu scolaire, ce n’était pas mieux. C’était une souffrance psychologique. Jean-Luc Reichmann a été mis de côté à cause de sa différence. « Dans la cour de récréation, y a le petit, le gros, le maigre, le rouquin, et moi j’étais la tâche », expliquait-il. Il a tout gardé pour lui et n’a jamais évoqué les moqueries qu’il subissait à ses parents. Josette avoue la chose suivante : « Jamais il ne s’est plaint, il a toujours été très réservé là-dessus ».

À l’adolescence, le combat continue. Une jeune fille la rejetait à cause de sa tache de naissance. L’animateur de TF1 a très vite compris qu’il ne pourrait user de son physique, alors, il s’est rabattu sur l’humour ! Aujourd’hui, il est à l’aise dans ses baskets et même reconnaissant ! Finalement, c’est en partie grâce à sa tache qu’il a eu cette belle carrière. « C’est peut-être grâce à cette différence que j’ai fait de la séduction mon métier », finit par dire de Jean-Luc Reichmann.