Jean-Luc Reichmann (Les 12 coups de midi) furax : il s’emporte contre certains Français, aïe ça pique

Jean-Luc Reichmann fait d’habitude preuve d’empathie. Mais cette fois-ci, sur le plateau des 12 Coups de midi, il n’a pas pu s’empêcher de lâcher sa colère.

© TF1

Jean-Luc Reichmann n’est pas l’une des personnalités préférées pour rien. En effet, l’animateur de France 2 fait toujours preuve de bienveillance envers les candidats. Dans sa vie aussi, il lutte pour des causes nobles comme la protection des mineurs. Mais lundi 17 janvier, l’animateur a vu rouge. Il faut dire qu’il avait de quoi être choqué !

Comme chaque midi, Jean-Luc Reichmann avait rendez-vous avec son public ce lundi 17 janvier 2022. La semaine dernière, il avait bondi de surprise en apprenant qu’une candidate avait fait le même lycée que lui. « Je suis née à Toulouse, comme vous. Je suis née un 2 novembre, comme vous… Et je suis allée au lycée Sainte-Marie des champs, comme vous ! Que de coïncidences !« , avait ainsi déclaré Virginie. Le présentateur de 61 ans a trouvé ça très étonnant. « Mais non ! C’est dingue ! Vous avez vu, on a le même âge et le même cursus, c’est assez étonnant ! », avait-il ainsi répondu.

Jean-Luc Reichmann: Sa passion pour la moto lui a valu quelques déboires

Et l’ancienne camarade de classe d’ajouter : « On m’a parlé de vous, certains professeurs m’ont alertée que vous étiez passé dans le même établissement scolaire. » Selon ses dires, les enseignants ont gardé un très bon souvenir du présentateur. Pourtant, quand il était petit, l’animateur a beaucoup souffert. Cela a forgé son caractère. 

A cause de sa tache de vin sur le nez, il a en effet été victime de harcèlement. « Quand un prof me disait : ”La tache, au tableau !” devant 30 élèves, j’étais en perdition totale, à 14 ans« , avait-il en effet révélé à nos confrères du Parisien. Le présentateur a ainsi expliqué que souvent, ce sont ses profs et non ses camarades qui se sont moqués de lui.

Dans l’édition des Douze coups de midi du lundi 17 janvier 2022, Jean-Luc Reichmann a fait part d’un étrange sondage. On y apprend en effet qu’un Français sur quatre jette ses déchets par la vitre de sa voiture. Ce chiffre a fait réagir l’époux de Nathalie Lecoultre. Car ces pollueurs jettent même les mégots de cigarettes. 

« Non mais il faut arrêter, il faut avoir une prise de conscience. »

Forcément, celui qui incarne Léo Matteï depuis 2013 a eu son mot à dire. « Encore aujourd’hui, en 2022 ? Non mais il faut arrêter. », a ainsi commencé par s’énerver le présentateur. Et puis, il a enchaîné sur une terrible anecdote. En effet, alors qu’il circulait en deux roues sur le périphérique parisien, Jean-Luc Reichmann a reçu une cigarette allumée sur le torse. 

Eh oui car Jean-Luc Reichmann est un adepte de la moto. Pourtant, un grave accident a bien failli lui coûter la vie. En 2015, l’animateur des Douze Coups de Midi avait témoigné au sujet de ce drame. C’était dans l’émission L’histoire continue diffusée. Quand l’accident est survenu, Jean-Luc Reichmann n’avait alors que 24 ans. C’était en 1984.  » Je me suis fait fauché alors que j’étais sur mon deux roues » a-t-il confié à Sophie Davant.

Ce grand passionné de motos s’est vu plongé dans le coma. La suite a été très difficile. Il a dû en effet se battre pour survivre puis se remettre sur pied.  » Le fait que ça a été une épreuve très compliquée à passer. Physique d’abord puisque je suis resté immobilisé pas mal de temps », a-t-il ainsi poursuivi à l’antenne. Avec 18 fractures et une rate en moins, Jean-Luc Reichmann a quand même trouvé la force pour la rééducation. Ce n’était pas gagné d’avance. Mais il s’est accroché. Il faut dire qu’il a un mental de fer.

Cela lui permet d’affronter des situations délicates, comme cette cigarette allumée sur le torse. Cette situation qui aurait pu finir très mal ! Alors Jean-Luc Reichmann a tenté de sensibiliser l’opinion. « Non mais il faut arrêter, il faut avoir une prise de conscience. », a-t-il ainsi fait savoir. On comprend son inquiétude !