Jean-Michel Maire a frôlé la mort : ses confidences choc sur son passé de reporter de guerre

Jean-Michel Maire est revenu sur le jour où il a failli mourir dans un accident d'hélicoptère.

© C8

Ce samedi 5 mars, Matthieu Delormeau présentait un nouveau numéro de TPMP People. Pour l’occasion, l’animateur a donné la parole à son chroniqueur Jean-Michel Maire afin qu’il raconte quelques anecdotes. Ce dernier en a donc profité pour faire des confidences sur son passé de reporter de guerre. Ne vous inquiétez pas, la rédaction d’Objeko, va tout vous dire sur le sujet. Vous êtes prêts ?

La carrière incroyable de Jean-Michel Maire

Jean-Michel Maire est surtout connu pour s’être fait connaître dans l’émission Touche pas à mon poste. Mais ce que vous ne savez sûrement pas, c’est qu’il a une très grande carrière de journaliste derrière lui. En effet, attiré par le monde du journalisme, le chroniqueur de Cyril Hanouna débute sa carrière à l’Est Républicain. Il rejoint ensuite la rédaction de France-soir en tant que chroniqueur judiciaire avant de rejoindre le service politique du journal.

Enfin, Jean-Michel Maire devient correspondant de guerre et couvre des conflits en Bosnie, en Somalie ou encore au Tchad. C’est finalement grâce à son retour en France, qu’il se découvre une passion pour le monde des médias et de la télévision. Et en 2010, il rejoint l’équipe de Cyril Hanouna sur Touche pas à mon Poste. Un rôle qui lui tient à cœur. Ses avis tranchés le rendent populaire auprès du grand public.

Le chroniqueur raconte une anecdote incroyable

Dans TPMP People, Jean-Michel Maire s’est illustré. Non pas pour ses blagues, ou pour ses avis, mais bel et bien pour son anecdote. En effet, le chroniqueur s’est confié sur son passé de reporter de guerre. Et il a notamment confié à tout le monde, qu’il est passé près de la mort suite à une péripétie en hélicoptère : »J’ai failli m’écraser en hélicoptère et j’ai eu un missile au cul en avion. C’était en frontière birmane. Quand les hélicoptères tombent en panne, il y a un système de rotation pour que l’on puisse se poser quand même ».

La situation aurait pu vite déraper d’après Jean-Michel Maire. D’autant plus que des personnes étaient en bas et les attendaient : « Les locaux qui étaient en bas sont arrivés avec des offrandes parce qu’ils pensaient qu’on venait les massacrer. Ils sont arrivés avec un cochon sur un bout de bois en se prosternant et en disant : ‘ne nous tuez pas' ». Heureusement, tout s’est bien terminé pour tout le monde.

Jean-Michel Maire moins présent sur TPMP

Moins présent sur le plateau de TPMP, Jean-Michel Maire reste néanmoins l’un des chroniqueurs emblématiques du programme. Pour rappel, le journaliste de 59 ans était aux côtés de Cyril Hanouna depuis les débuts de l’émission sur France 4. D’ailleurs, à la question de savoir si il y avait des chamailleries dans l’émission, il a dit : « Dès que l’émission se termine, on est comme des potes et c’est reparti. Ce n’est pas une comédie, les gens s’apprécient vraiment. On ne peut pas travailler deux heures et demie ensemble par jour sur un plateau les uns à côté des autres si on ne s’aime pas ». Voilà qui est dit.