Jean-Paul Belmondo : son ex très connue qui a terminé ruinée et dévisagée…

Parti rejoindre les étoiles en septembre dernier, Jean-Paul Belmondo manque énormément à ses fans. Or, sept ans auparant, le décès tragique de son ancienne compagne défraie la chronique. Rongée par le chagrin, sans un sou, découvrez les coulisses du drame.

© Datchary Jean-Jacques/ABACA-Jean-Paul Belmondo : son ex très connue qui a terminé ruinée et dévisagée…

Entre Jean-Paul Belmondo et cette femme, tout commence par un conte de fées. Hélas, tandis que l’un brille, l’autre s’éteint à petit feu.

Panique à bord pour Jean-Paul Belmondo !

Qui n’a pas vu ce film mythique de Jean-Paul Belmondo nous jette la première pierre. Réalisé par Claude Chabrol, Docteur Popaul réunit des pointures du cinéma de l’époque. Et qui mieux pour donner la réplique à notre Belbel adoré que Laura Antonelli. Présent sur le tournage, Cupidon se frotte les mains. Il s’empare de son arc et vise en plein dans le mille. Pendant presque une décennie, ces deux-là vont s’aimer pour le meilleur et surtout pour le pire. Que s’est-il passé pour que leur histoire dérape ? Incapable de s’en remettre, la comédienne va alors plonger la tête la première dans l’enfer des paradis artificiels. Aïe, ça pique !

Ce moment où tout a basculé pour la chérie de Jean-Paul Belmondo

Dans les colonnes du journal Le Monde, nos confrères racontent une anedocte fracassante. Quelques années après la rupture, Laura Antonelli doit rendre des comptes à la justice. La découverte de « 24 grammes de c*c*ïne dans sa villa de Cerveteri (Latium) »  défraie la chronique. Et ce n’est pas parce qu’elle est l’ancienne chérie de Jean-Paul Belmondo qu’elle aura droit à un traitement de faveur ! « Condamnée à trois ans et demi de prison, mais à faire à domicile où elle est assignée », son avocat décide de faire appel. Après une attente interminable, elle est lavée de tous soupçons. Donc, déterminée à sauver sa réputation, elle reprend le chemin des studios.

Et là, pour l’ex de Jean-Pierre Belmondo, c’est la goutte d’eau !

Tel un phénix qui essaie par tous les moyens de renaître de ses cendres, l’ex-amante de Jean-Paul Belmondo s’investit à 100% dans « le projet Malizia 2000« . Hélas, ses vaines tentatives se soldent par un échec. Censées la rajeunir, ses multiples opérations de chirurgie esthétique sont un désastre. De surcroit, après le passage du bistouri, les médecins ont découvert qu’elle était intolérante au collagène. Voulant laver son honneur, elle se retourne contre l’équipe de production de ce long-métrage. Dédommagée financièrement, elle paie cependant le prix de ses excès puisque le septième art lui tourne définitivement le dos.

Une lente agonie

Juste avant son décès, Laura Antonelli n’est que l’ombre de ce qu’elle a été. « Cloîtrée au premier étage d’un immeuble sans charme à Ladispoli, à une quarantaine de kilomètres de Rome », il semble loin le temps des jours heureux avec Jean-Paul Belmondo. « Plongée dans l’obscurité, elle écoute des sermons sur l’antenne de Radio Maria. » En Italie, les acteurs perçoivent une aide de 510 euros. Comparée à ses mémorables cachets, cette somme parait vraiment dérisoire. Démolie moralement et physiquement, elle rejette toutes les demandes d’interview et les visites de ses anciens collègues. Son seul souhait ? Qu’on « l’oublie » une bonne fois pour toutes ! En 2015, dans l’indifférence générale, une crise cardiaque foudroyante l’emporte. Paix à son âme !

Merci à nos confrères de Téléstar et Le Monde