Jean-Paul Belmondo: tout savoir sur Stella, sa fille de 18 ans, elle est méconnaissable

L’immense acteur français s’est éteint à l’âge de 88 ans et plonge tout le cinéma dans le deuil. Les stars sont nombreuses à rendre hommage au Magnifique qui se montrait très discret depuis des années, depuis son AVC en 2001. Il laisse derrière lui quatre ans dont Stella, la petite dernière, tout juste âgée de 18 ans. La naissance de Stella était pour lui un « merveilleux cadeau », alors on vous dit tout sur elle.

Jean-Paul Belmondo: tout savoir sur Stella, sa fille de 18 ans, elle est méconnaissable
© francedimanche.fr

Jean-Paul Belmondo était en admiration pour Stella 

De temps à autre, l’acteur accordait des interviews et n’hésitait pas à parler de sa vie personnelle et même intime. On sentait d’ailleurs qu’il prenait un vrai plaisir à raconter des anecdotes sur sa fille. C’est simple, on ressent dans ses mots toute l’admiration qu’il a pour elle, comme en témoigne cet entretien qu’il a eu en 2016 avec Paris Match :

« Attentionnée, tendre et déjà si féminine, alors qu’elle aura seulement 13 ans en août prochain. Vu ses excellents résultats scolaires, je lui ai offert un cheval. Un samedi sur deux, je l’accompagne au manège dans les environs de Paris. C’est une cavalière douée, malgré son âge. Elle est superbe sur ma jument grise. Depuis peu, elle a une grande passion pour sa chienne de 8 mois, Matchou, de race biewer, qui ne la quitte jamais et qui adore grimper sur mes cheveux blancs. Oui, cette enfant est vraiment ma joie de vivre ».

Stella est née deux ans après l’AVC du comédien. Ce dernier se remettait alors, et confiait à GQ en 2014 que le « fait d’être sportif » l’a « beaucoup aidé » pour aller mieux. « Je me suis réveillé en baragouinant. J’ai mis deux ans à pouvoir reparler alors que le médecin m’avait dit que je ne reparlerais jamais. J’y suis arrivé. Preuve que la volonté permet beaucoup de choses. Et pas seulement dans le cinéma !« .

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Magie (@loulougrece)

Stella Belmondo a souffert de grandir comme une fille unique

Si Stella fait partie d’une grande famille, elle considère avoir « vécu comme une fille unique« . Stella est en effet âgée de 18 ans alors que Florence, née en 1960, en à 61, et Paul (sans doute l’enfant le plus connu de Jean-Paul) est né en 1963 et affiche donc 58 ans. « Même si nous nous réunissions de temps en temps, pour les anniversaires par exemple, des liens plus forts m’ont manqué« . 

Cela lui a cependant permis de se concentrer sur l’école et, par la suite, les études. De ce fait, Stella est présentée dès son jeune âge comme une fille très studieuse. Son père ne s’en cachait d’ailleurs pas.

Ses bons résultats l’encouragent à poursuivre sur cette voie : « les études avant tout » clame-t-elle. Stella est bilingue et expliquait dans les colonnes de Paris Match vouloir « s’inscrire à Sciento Po« . Elle semble donc s’éloigner du secteur de prédilection de sa famille, même si elle met en avant un petit côté fataliste : « Je ne sais pas si je vais pouvoir y échapper, mais il est vrai que, dans notre famille, tout le monde exerce plus ou moins un métier artistique« . 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Paris Match (@parismatch_magazine)

Un hommage national pour Jean-Paul Belmondo 

Avec la disparition de Jean-Paul Belmondo, la France perd un monument du cinéma français. La famille du comédien et l’Elysée ont décidé qu’un hommage national lui sera rendu ce jeudi 9 septembre aux Invalides. Le lendemain, ses obsèques auront lieu. Elles se dérouleront à 11 heures à l’église Saint-Germain-des-Prés à Paris. On imagine que de nombreux fans seront présents pour dire adieu à leur idole de toujours. 

Cette disparition a brisé des amis de l’acteur, dont Alain Delon, autre monument français de la même génération. Au micro d’Europe 1, Alain Delon a confié avoir eu son ami très amoindri ces derniers jours, raison pour laquelle cette nouvelle ne le surprend pas : 

« Ma peine est moins grande qu’elle le serait. En toute franchise, ça fait quelques semaines qu’on y pense, et ça me fait moins mal maintenant. Il y a eu Belmondo, il y a eu Gabin, il y a eu Ventura, il n’y en a pas beaucoup d’autres. […] C’est un confrère, cela fait 60 ans qu’on se connaissait, qu’on travaillait ensemble et qu’on était tellement proches l’un de l’autre. Je suis bouleversé. […] Ça m’a fait un mal fou, il avait mon âge.  On a fait le cinéma français tous les deux, lui et moi, on est deux icônes du cinéma français, on ne peut pas parler de l’un sans parler de l’autre« . 


Pierre Lacoste

Passionné par l'écriture, je me suis tourné vers le métier de rédacteur web en 2018 après plusieurs années d'expérience pour plusieurs blogs. Les médias, la télévision, le sport et le cinéma n'ont aucun secret pour moi et j'aime faire partager mes passions aux lecteurs.