Jean-Pierre Pernaut : les médecins dévoilent enfin le pronostic sur son état de santé

Quand une personnalité comme Jean-Pierre Pernaut tombe malade, les fans sont en panique. Ces derniers dissèquent chacune de ses paroles. C’est pourquoi, plus que jamais, les conclusions des soignants sont attendus de pied ferme. Après opérations et traitements, l’ancien présentateur du journal de 13 heures a-t-il un espoir d’éliminer le danger ? Objeko vous dit tout !

Aïe, Jean-Pierre Pernaut brise le silence sur l'avis tranchant des médecins.
© MARTIN BUREAU / AFP

Jean-Pierre Pernaut est malade. Il tombe le masque et se livre à 100%. La dernière analyse des experts vient d’arriver. On fait le point !

SOS Jean-Pierre Pernaut dans la tourmente !

Cela fait presque un an que Jean-Pierre Pernaut a tiré sa révérence. En effet, pendant trois décennies et demie, nous avions rendez-vous avec lui à treize heures. Et nous avons adoré ça ! Qu’est-ce qu’il peut nous manquer ! En cédant son fauteuil à Marie-Sophie Lacarrau, il nous précise que ce n’est qu’un au revoir et pas un adieu. Dans sa tête, il a plein de projets, sauf celui de se reposer. Au grand dam de son épouse Nathalie Marquay qui souhaitait l’inverse. Tout d’abord, la plateforme de reportages sur des sujets qui lui tiennent à cœur est un succès. Ensuite, la chaine d’information LCI lui confie une chronique hebdomadaire. Quant à son titre de presse, il se vend comme des petits pains. Hélas, ce précieux équilibre va s’écrouler avec perte et fracas au printemps. A force trop tirer sur la corde, le cancer reprend la main. Après la prostate il y a trois ans, la tumeur s’installe confortablement dans ses poumons. En pleine crise sanitaire, cette nouvelle plombe le moral des téléspectateurs. Malheureusement, ce n’est pas la seule ! Sans plus attendre, Objeko vous raconte les moindres détails.

Le raisonnement hallucinant de la femme de Jean-Pierre Pernaut

Jean-Pierre Pernaut tombe le masque. Il regrette tellement d’avoir fumé autant. Et ce n’est pas sa femme qui validait son addiction, bien au contraire. Naïvement, elle pensait que son cher et tendre allait réagir face aux souffrances de son frère atteint de la même maladie. Hélas, le stress le fait encore un peu plus sombrer dans la spirale de la nicotine. Donc, lorsque le diagnostic tombe, elle n’est pas hélas pas surprise. La facture vient d’arriver et elle est extrêmement salée ! Comment affronter cette série d’épreuves sans perdre foi en l’avenir ?

Dans TPMP, Nathalie Marquay surprend tout le monde avec sa positive attitude. Précisions que la femme de Jean-Pierre Pernaut revient de loin. Comme il le rappelle dans un documentaire, « elle a survécu à une leucémie foudroyante, elle devait mourir. » D’ailleurs, contre l’avis des médecins, elle décide de ne pas se faire opérer. Souhaitant plus que tout fonder une famille, elle redoutait que la greffe la rende stérile. Des années plus tard, force est de constater qu’elle a remporté la manche haut la main. Lou et Tom illuminent le quotidien de leurs illustres parents. Du reste, la philosophie de l’ancienne Miss France est aussi déroutante que surprenante. Quelle est sa recette pour ne pas s’écrouler ? Il nous la donne sans la moindre once d’hésitation, mais avec beaucoup d’émotion dans la voix. « Elle a gardé la pêche et elle s’en est sortie. » 

Quand Jean-Pierre Pernaut divise la communauté médicale

Cela fait deux ans que la planète vit au rythme de la Covid-19 ! Du reste, à cause de la saturation des hôpitaux, Jean-Pierre Pernaut redoute fortement de ne pas pouvoir suivre l’évolution de son cancer comme ça devrait être normalement le cas. Pour autant, soucieux de se remettre le plus rapidement possible à ses activités, il respecte à la lettre les recommandations des soignants. Opération, chimiothérapie et autres protocoles de ce genre sont au programme. Entre chaque épisode, il discute avec la communauté médicale. Sont-ils optimistes ou ne laissent pas le moindre espoir ?

A TPMP, Jean-Pierre Pernaut déplore le silence qui entoure son cas. Même s’il sait qu’il n’est pas isolé, ça ne le console pas. Il a beau tenter de leur tirer les vers du nez, ils ne préfèrent pas se prononcer. A cause de son expérience de journaliste, il estime que la franchise de certains soignants peut tout anéantir en une fraction de seconde. « De temps en temps il y a des médecins qui disent : ’Allez-vous en avez pour deux ans ou pour trois ans’. » Or, motivé à appliquer les conseils de sa chérie, il tient à garder le moral en toutes circonstances. Voyez-vous, il connait certains cas qui « s’en sortent même quand on leur dit qu’ils sont condamnés. » Et vous qu’en pensez-vous ami lecteur d’Objeko ? Est-ce que sa méthode est la bonne ? Suite dans un autre numéro ! Nous vous donnons rendez-vous l’année prochaine pour de nouvelles aventures !


Deborah Attias

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.