Jean-Pierre Pernaut enlève le haut, s’affiche en caleçon, afin de se comparer à son fils et ses abdos en béton !

Jean-Pierre Pernaut a tenu à rendre hommage à son fils Tom en publiant une photo de lui il y a 20 ans.

Jean-Pierre Pernaut : découvrez sa fortune colossale !
© TF1

Ce dimanche 2 mai sur Instagram, Jean-Pierre Pernaut a tenu à rendre hommage à son fils Tom. Le journaliste a notamment partagé une photo de lui sourire aux lèvres, se comparant à son fils. Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’on sait désormais d’où vient le corps musclé du jeune homme. Ne vous inquiétez pas, la rédaction d’Objeko va tout vous dire sur le sujet.

Des projets plein la tête

Le 18 décembre dernier, Jean-Pierre Pernaut présentait son tout dernier JT de 13 heures sur TF1 après trente-trois ans de bons et loyaux services. Mais s’il a décidé de prendre un peu de recul, le journaliste ne veut pas prendre sa retraite pour autant. En effet, après avoir lancé sa web TV, Jean-« Pierre Pernaut TV », il anime une émission hebdomadaire sur LCI depuis le mois de janvier 2021 : « Jean-Pierre et vous« . Mais ce n’est pas tout, d’après les toutes dernières informations de nos confrères du Parisien, on apprend qu’il allait bientôt effectuer son grand retour sur sa case préférée de 13 heures.

D’après ce que nous savons, c’est que Jean-Pierre Pernaut allait tenir une pastille sur les ondes de Nostalgie, afin de célébrer ses trente-trois ans passés sur TF1. D’ailleurs, Xavier Laissus Pasqualini, le directeur de la radio, a expliqué comment ça allait se passer : »Il nous confiera chaque jour des anecdotes et des souvenirs de cette période. On s’est dit que Jean-Pierre était un modèle de bienveillance, d’empathie et de proximité avec son public. Des valeurs que nous prônons à Nostalgie. Il correspond parfaitement à notre ADN« . Une pige qui devrait débuter en mai prochain et durer jusqu’au 2 juin.

Le nouveau coup de gueule de Jean-Pierre Pernaut

A la place du JT de 13h, Jean-Pierre Pernaut est aujourd’hui à la tête de sa propre émission, « Jean-Pierre et vous », où il continue à pousser ses célèbres coups de gueules. Cette fois-ci, il a reçu Florence Vendeuvre, qui a eu des ennuis avec la police il y a quelques semaines. En effet, la dame, qui souhaitait travailler, avait pénétré dans son magasin pour prendre des photos de ses vêtements. Sauf qu’elle a été interpellée par les forces de l’ordre avant d’être amenée au commissariat en garde à vue après un vif échange.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Jean-Pierre Pernaut (@pernautjp)

Par la suite, la commerçante avait écopé d’une amende et de l’obligation de suivre une stage de citoyenneté. Une sanction trop forte selon Jean-Pierre Pernaut :« Un stage de citoyenneté ? Parce qu’on apprend aux citoyens qui veulent travailler un stage de citoyenneté, c’est formidable » a-t-il notamment commencé par dire. Il a finalement conclu son propos en indiquant : « Peut-être que dans ce stage de citoyens, on vous dira que ce n’est pas bien « . Enfin surtout de ne pas s’en prendre aux forces de l’ordre. Parce que c’est de ça qu’on parle. Et pas du travail. Pour une fois, la rédaction d’Objeko n’est pas d’accord avec le journaliste. Et vous, qu’en pensez-vous ? N’hésitez pas à nous le dire dans les commentaires.

Jean-Pierre Pernaut se compare à son fils

Né d’une maman élue Miss France et d’un papa qui faisait tomber toutes les filles durant sa jeunesse, Tom Pernaut ne pouvait pas ne pas hériter de ces avantages physiques. D’ailleurs, le jeune homme a récemment publié une photo qui a fait beaucoup de bruit. En effet, le jeune homme est apparu sans le haut abdominaux dessinés et pectoraux sortis, au milieu d’une plage déserte. Ce cliché avait fait le buzz sur les réseaux sociaux avec pas moins de 30 000 likes et de nombreux commentaires dithyrambiques. Fier de son fils, Jean-Pierre Pernaut a alors publié le même genre de photo quelques jours plus tard.

Ce dimanche 2 mai, dans sa story sur Instagram, Jean-Pierre Pernaut a donc dévoilé deux photographies. La première le présente à l’âge de vingt ans, posant sans le haut assis sur un muret, les muscles saillants. La seconde, comme vous pouvez l’imaginer, c’est la photo de son fils. En légende, le journaliste déclare tout simplement : « Un petit air de famille ?« . Une façon de dire que les chiens ne font pas des chats. Et à la rédaction d’Objeko, on confirme, il y a bien un air de famille. Vous le voyez aussi ?


Mieger Tristan

Passionné depuis tout petit par l'écriture et de nature très curieux, je m'intéresse à tous les sujets !