Jeane Manson, membre d’une secte ? Elle balance tout sur le plateau de TPMP

Jeane Manson est venue sur le plateau de TPMP avec sa fille Shirel. Elle apporte la preuve qui contredit les accusations de Coline Berry.

© Bestimage

Ce lundi 23 mai, la chanteuse Jeane Manson était présente sur le plateau de TPMP avec sa fille Shirel. Elles étaient venues donner leurs versions des faits contre les accusations de Coline Berry. En effet, Jeane Manson était la belle-mère de Coline Berry pendant une période et celle-ci a été soupçonnée de faire partie d’une secte pédophile. Lundi dernier, elle a donné la preuve du contraire sur la chaîne C8. On vous explique !

Jeane Manson et Shirel donnent leurs points de vue sur Coline Berry dans TPMP

Nous sommes en février 2021, Coline Berry porte plainte contre son père Richard Berry. Les journalistes du Monde publient un article sur les faits d’inceste reprochés par la victime qui se sont produits dans les années 80. On découvrait aussi que la plainte ne concernait pas uniquement son père, mais aussi Jeane Manson, sa belle-mère de l’époque. Ainsi, l’ancienne compagne de Richard Berry était accusée de complicité pour « des jeux s*xuels« .

De plus, les accusations ne s’arrêtent pas là. Apparemment, la chanteuse faisait aussi partie d’une secte pédophile appelée Les Enfants de Dieu. La jolie blonde n’est pas restée sans rien faire face à ces accusations horribles. Alors, elle porte plainte en diffamation contre Coline et gagne devant la justice. Coline Berry a fait appel. Ce lundi 23 mai, Jeane Manson faisait des confidences sur le plateau de TPMP face à Cyril Hanouna et aux chroniqueurs.

L’ex-épouse de l’acteur nie les accusations sur le plateau de TPMP

Jeane Manson était venue accompagnée de sa fille Shirel. Cette dernière aussi dément les accusations contre la plainte de Coline Berry. Elle n’aurait aucun souvenir… La chanteuse américaine de 71 ans nie le fait qu’elle fasse partie de la secte en question, mais qu’elle a juste travaillé avec des artistes et musiciens qui en faisaient partie. Celle-ci a même fourni la preuve de sa bonne foi. « Je n’ai pas du tout appartenu à ce mouvement !« , a tout de suite déclaré l’ex-épouse de l’acteur français.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Richard Berry (@richardberryofficiel)

Shirel a soutenu sa mère, Jeane Manson : « On a la preuve que non ! » La preuve est un écrit qui a appuyé sa plainte en diffamation contre Coline Berry. « Quand Coline a dit sur BFMTV que j’appartenais à la secte des Enfants de Dieu, je me suis dit : Merci seigneur, grâce à ça je vais pouvoir prouver que je n’étais pas dans une secte pédophile. J’ai toutes les preuves de ça« , a expliqué la chanteuse du titre Avant de nous dire adieu.

Richard Berry et Jeane Manson restent présumés innocents des faits reprochés

Shirel ajoute au sujet de cet écrit papier qui a été présenté devant la justice : « Une lettre du boss des Enfants de Dieu qui la maudit, parce qu’il dit : ‘Jeane Manson, tu ne veux pas appartenir à notre secte, on te maudit. Tu es mariée avec un juif – qui était mon père [André Djaoui, ndlr] – tu es une enfant rejetée de Dieu’. Des trucs… Tout ça parce que ma mère a dit je ne veux pas ! » Jeane Manson a expliqué qu’elle a travaillé pendant deux ans avec des musiciens qui en font partie. C’était en 1977 au moment de la sortie de son album baptisé Family of love : The bible ; Beyond the years ; There is born a child. « C’était mon père le producteur de ces musiciens, et ils étaient bons, mon père non plus il n’était pas pédophile !« , a souligné Shirel. Pour information, Demis Roussos était un membre de cette secte…

Pour le moment, l’enquête est toujours en cours, mais Richard Berry a été relâché. Une liberté qui ne plait pas au plus grand nombre. Certains chroniqueurs de TPMP expliquaient que cela ne donnait pas le bon exemple. Nous n’avons pas encore la date du jugement définitif, mais nous vous la communiquerons dès que possible.